Archives de catégorie : Règle d’orthographe page 1

« -inds » ou « -ins » ? « -ind » ou « -int » ?

Les verbes en -indre (soit -aindre, -eindre et -oindre) perdent leur d aux première et deuxième personnes du singulier du présent de l’indicatif : je crains, tu peins. À la troisième personne du singulier, ce d se transforme en t : il joint. Continuer la lecture

« -inds » ou « -ins » ? « -ind » ou « -int » ?
Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

« crée » ou « créée » ?

Erreur couramment commise Parce que l’usager répugne à écrire trois « e » successifs, il n’est pas rare de voir écrit « la robe crée par ce couturier » au lieu de « la robe créée par ce couturier ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le féminin du participe passé des verbes en « -éer » (créer, agréer, suppléer, etc.) s’écrit avec trois « e » successifs et deux accents. « La maquette est créée. » Le masculin du participe passé s’écrit, lui, avec deux « e » successifs, qui portent tous deux l’accent. … Continuer la lecture

Marqué avec , | Un commentaire

« elle se fait fort » ou « elle se fait forte » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise On a envie d’écrire « elle se fait forte » à l’image de « elle se fait belle », mais c’est souvent à tort. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Devant un infinitif, « se faire fort de » signifie « se dire capable de ». Il s’agit d’une expression figée, qui ne se met jamais au féminin ni au pluriel : « fort » reste invariable, de même que le participe passé « fait » lorsque le verbe est conjugué à … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

« l’ouest » ou « l’Ouest » ?

Erreur couramment commise Pourquoi ne doit-on pas écrire qu’on passe ses vacances en « Afrique du sud » mais en « Afrique du Sud » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) La minuscule est de rigueur pour le point cardinal, qu’il soit utilisé seul (« le vent d’ouest ») ou suivi d’un complément déterminatif (« l’ouest de la France »). On met en revanche une majuscule si le mot, employé seul, désigne une région (« passer ses vacances dans l’Ouest »), une entité politique (« l’Ouest », par opposition au bloc communiste), … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , , , , | 2 commentaires

À trancher une bonne fois pour toutes : l’épineux emploi d’éponyme !

« Sarenza lance sa marque de chaussures éponyme », « Jolla lance son smartphone éponyme en Inde », « Kendji Girac : son album éponyme au top sur iTunes », « Minority Report : Fox commande un pilote qui sera une suite du film éponyme ». Voilà les résultats qui apparaissent lorsqu’on entre « éponyme » dans la rubrique Actualités de Google. Vous pouvez vérifier vous-même (car la liste est longue) : aucune utilisation de l’adjectif n’est correcte. Bien sûr, les médias en ligne ne sont pas les seuls fautifs. Nous sommes nombreux à employer maladroitement cet adjectif, tout simplement parce que nous le « traduisons » mal. L’affaire nous ramène en Grèce … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , , , | 5 commentaires

« avoir à faire » ou « avoir affaire » ?

Erreur couramment commise On a envie d’écrire « à faire » en toutes circonstances, aussi bien dans « il n’y a plus rien à faire » que dans « elle a à faire à plus fort qu’elle », alors qu’il faut écrire « elle a affaire à plus fort qu’elle ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Vous pouvez remplacer cette expression par « avoir à réaliser (quelque chose) » ou « avoir à refaire » ? Il faut alors écrire « à faire ». Sinon, c’est de « affaire » qu’il s’agit, et il est presque toujours … Continuer la lecture

Marqué avec , , | 8 commentaires

« les enfants que j’ai entendu crier » « les enfants que j’ai entendus crier » ?

Erreur couramment commise Attention ! Même si le COD précède apparemment le verbe, n’écrivez pas « les papiers que j’ai envoyés chercher » mais « les papiers que j’ai envoyé chercher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand le participe passé est suivi d’un infinitif, il s’accorde avec le complément d’objet direct placé avant lui si ce dernier fait l’action exprimée par l’infinitif : Les acteurs que j’ai vus jouer. → On accorde le participe passé avec le COD « que », mis pour « les acteurs », car … Continuer la lecture

Marqué avec , , | 6 commentaires

20 mots à prononcer (enfin) correctement !

Maîtriser la langue française, ce n’est pas seulement bien l’écrire, c’est aussi bien la dire et donc prononcer correctement les mots qui la composent. Or par mimétisme avec ce que nous entendons dans les médias mais aussi dans nos conversations quotidiennes, nous sommes tentés d’adopter des prononciations erronées. Ce réflexe est tellement ancré dans nos habitudes (parfois depuis l’enfance) qu’il est difficile de s’en débarrasser. En rappelant la prononciation de 20 mots qui sont particulièrement source d’hésitations, ce petit tour d’horizon devrait permettre de lever certaines résistances et de délier enfin notre langue ! N. B. Les mots placés entre crochets … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , | 8 commentaires

« parce que » ou « par ce que » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « Je suis surpris parce que je vous entends dire », encore moins « Je suis surpris parceque je vous entends dire ». Prenez votre temps et détachez chaque mot : « Je suis surpris par ce que je vous entends dire. » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Face à une phrase comportant cette expression, demandez-vous ceci : à quelle question le « parce que/par ce que » répond-il ? À « par quoi » ou à « pourquoi » ? Si la phrase répond à la question « par quoi », on … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | 6 commentaires

« la », « là » ou « l’a(s) » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas, dans le feu de l’action, « le loup la dévoré » pour « le loup l’a dévoré ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Vous pouvez remplacer ce mot par « les » ? C’est alors « la », qu’il s’agisse de l’article ou du pronom personnel : La femme, il la courtise.  « Les femmes », il les courtise. Vous pouvez remplacer ce mot par « l’avais » ou « l’avait » ? Il faut écrire « l’as » ou « l’a », en fonction du sujet : Tu l’as dit. = Tu l’avais dit. Il … Continuer la lecture

Marqué avec , , | Laisser un commentaire