Archives de catégorie : Règle d’orthographe page 1

La majuscule, tout un art !

Pourquoi utiliser des majuscules, c’est-à-dire des lettres plus grandes, en début de mot ? Pour distinguer, par exemple, un état grippal d’un État fédéral, l’océan Pacifique d’un océan pacifique, c’est-à-dire calme et paisible. De même, il est plus agréable d’arriver à la Réunion qu’en réunion ! Loin d’être un détail, la majuscule est indispensable pour éclairer le sens d’un mot et son oubli constitue une faute. Si les exemples cités vous sont familiers, plus épineux sont les cas où les majuscules entrent dans la composition du titre d’une œuvre. Les titres d’œuvres commencent tous par une majuscule. La question est de … Continuer la lecture

La majuscule, tout un art !
Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

« quelque… que » ou « quelques… que »

Erreur couramment commise Pourquoi n’écrit-on pas « quelque » de la même façon dans « quelque plaisants que soient ces spectacles » et « quelques spectacles qu’on ait vus » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand, dans le tour concessif « quelque… que », « quelque » est placé devant un nom, il  s’accorde avec lui. > quelques excuses qu’il fournisse En revanche, « quelque » est adverbe et donc invariable quand il est suivi d’un autre adverbe ou d’un adjectif. À noter qu’il peut alors être remplacé … Continuer la lecture

Marqué avec , | Laisser un commentaire

« convaincant » ou « convainquant » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « en convaincant le jury », mais « en convainquant le jury »… si convaincant que se montre l’avocat ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Un participe présent voit souvent son orthographe modifiée quand il devient adjectif : « -ant » devient « -ent » > « différant » devient « différent » « -quant » devient « -cant » > « convainquant » devient « convaincant » « -guant » devient « -gant » > « naviguant » devient « navigant » Comment distinguer le participe présent de l’adjectif ? Le premier exprime une action passagère et qui progresse (« en communiquant »), le deuxième indique un état, … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | 2 commentaires

« intéresser » ou « interresser » ?

Erreur couramment commise Plus le mot est long, plus le risque de faire des erreurs est grand : voilà qui explique sans doute pourquoi l’on trouve parfois écrit « désinterressement » pour « désintéressement ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le verbe « intéresser », comme tous les mots de cette famille (« désintéressé », « intéressant », « désintérêt », etc.), ne prend qu’un « r ». Ne pas oublier pour autant de mettre un accent aigu au « e » qui précède le « r » ! Retenez donc ceci : pour tous les mots de la famille … Continuer la lecture

Marqué avec , | Un commentaire

« jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Doit-on dire qu’il a marché « jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Jusque » s’élide toujours devant une voyelle. > jusqu’assez tard, jusqu’à lundi « Jusque » garde son « e » et ne s’accompagne pas de « à » : – quand le mot qui suit est une préposition commençant par une consonne : « chez », « dans », « vers »… > Je l’ai raccompagné jusque chez lui. – quand le mot qui suit est … Continuer la lecture

Marqué avec , | Laisser un commentaire

« les bleu ciel », « les bleus ciel » ou « les bleus ciels » ?

Erreur couramment commise « Les bleus ciel du tableau » sont-ils des « bleus clairs » ou des « bleu-gris » ? Et surtout, comment faut-il les écrire ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand deux mots sont employés pour qualifier une couleur et que le composé obtenu fait fonction de nom (c’est-à-dire qu’il peut être précédé d’un déterminant), trois cas sont envisageables : – les deux termes formant le composé sont chacun des noms de couleur. Ils restent invariables tous les deux et sont liés par … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | 4 commentaires

Adverbes de manière en -ment

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Qui n’a jamais hésité entre « infiniement » et « infiniment » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) La règle générale nous dit que les adverbes de manière en -ment se forment sur le féminin de l’adjectif. Amical, amicale donne amicalement. Franc, franche donne franchement. Néanmoins, les adjectifs qui se terminent par ai, é, i, et u donnent des adverbes sans e devant la terminaison -ment. Vrai, vraie donne vraiment. Poli, polie donne … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

« accro » ou « accroc » ?

Un « accroc », avec un « c » final, est une déchirure au sens propre, une infraction ou une difficulté au sens figuré. Continuer la lecture

Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

« s’il neige, je prendrai mes skis » « s’il neige, je prendrais mes skis » ?

Erreur couramment commise Même si les formes « prendrai » et « prendrais » sont homophones, n’employez pas l’une pour l’autre ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Si » est suivi d’un présent ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours au futur. Pour vous en assurer, remplacez « je » par « nous » : S’il fait beau, je sortirai. = S’il fait beau, nous sortirons. « Si » est suivi d’un imparfait ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours au conditionnel présent, dont … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , , , | 3 commentaires

« hormi » ou « hormis » ?

Erreur couramment commise Lorsqu’il s’agit d’écrire « parmi » ou « hormis » revient toujours la même question : lequel des deux prend un « s » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) À la différence de « parmi », « hormis » (qui est formé du participe passé « mis » et de la préposition « hors ») prend toujours un « s » : Je ne me connais aucun défaut, hormis la modestie. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes C’est au XIVe siècle que la préposition … Continuer la lecture

Marqué avec , | Laisser un commentaire