Archives de catégorie : Règle d’orthographe page 1

« voir » ou « voire » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « il invitera ses collègues, voir son patron », mais « il invitera ses collègues, voire son patron ». « Voir » et « voire » ont beau se prononcer de la même façon, ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si le mot peut être remplacé par « et même », le « e » est de rigueur, et on écrit « voire ». Sinon, on écrit « voir » : L’ordinateur change nos habitudes, voire les bouleverse. = L’ordinateur change nos habitudes, et même les … Continuer la lecture

« voir » ou « voire » ?
Marqué avec , , | 5 commentaires

« quand » ou « quant » ?

Erreur couramment commise Combien de fois voit-on écrit « quand à votre commande, nous n’en avons aucune trace » au lieu de « quant à votre commande, nous n’en avons aucune trace » ? entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si le mot sur lequel on s’interroge peut être remplacé par « lorsque » (ou par « à quel moment », « le moment où », etc.), il s’agit de « quand ». Sinon, il s’agit de « quant », qui signifie « en ce qui concerne ». Ainsi, différenciez « quand il fait beau, je mets un short » de « quant aux shorts, je n’en porte qu’en été » : … Continuer la lecture

Marqué avec , | 5 commentaires

« un chiffre d’affaire » « un chiffre d’affaires » ?

Erreur couramment commise Il n’est pas rare de trouver « chiffre d’affaire » écrit pour « chiffre d’affaires ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Dans l’expression « un chiffre d’affaires », « affaires » se met toujours au pluriel. Quand vous devez écrire cette expression, dites-vous ceci : un chiffre, des affaires. Attention à ne pas ajouter un « s » parfaitement inutile à « chiffre »… sauf si celui-ci est au pluriel, bien sûr (on écrira alors « des chiffres d’affaires »). Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, … Continuer la lecture

Marqué avec , | 2 commentaires

« La France, elle est » : effet de style ou faute de français ?

Après l’écrivain Christian Combaz et le journaliste Franck Ferrand, c’est au tour du philosophe Alain Finkielkraut de fustiger, dans un numéro du Point, le parler du président de la République. Et dans son collimateur, la répétition du pronom personnel sujet, qui caractérise désormais les prises de parole de François Hollande. Alors, figure de rhétorique ou maladresse grammaticale ? Décryptage d’un procédé qui divise. Du langage enfantin au discours élyséen « La France, elle a des atouts… », « Cette politique, elle coûte à la croissance », « Les résultats, ils tardent à venir » : voici quelques-unes des tournures dont le président Hollande raffole … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , , | 2 commentaires

« parce que » ou « par ce que » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « Je suis surpris parce que je vous entends dire », encore moins « Je suis surpris parceque je vous entends dire ». Prenez votre temps et détachez chaque mot : « Je suis surpris par ce que je vous entends dire. » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Face à une phrase comportant cette expression, demandez-vous ceci : à quelle question le « parce que/par ce que » répond-il ? À « par quoi » ou à « pourquoi » ? Si la phrase répond à la question « par quoi », on … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | 6 commentaires

Quatre questions que vous vous posez sur le pronom « on »

« On » : comment un si petit mot peut-il nous donner autant de fil à retordre ? À l’école, nos professeurs nous décourageaient de l’employer sous prétexte que « “on” est un con ». Trop familier, trop vague, trop équivoque, il est pourtant sur toutes les langues, de la plus courante à la plus exigeante. Son origine et sa forme sont riches en subtilités tandis qu’une erreur d’accord ou de sens est bien vite arrivée ! Voici les réponses aux questions que vous vous posez forcément sur cet étrange pronom.  1- D’où viens-tu, « on » ? Avant de devenir un pronom personnel dit « indéfini », « on » a été un … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

« ou » ou « où » ?

Erreur couramment commise Ne mettez pas d’accent sur « ou » quand vous écrivez « fromage ou dessert » ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Vous pouvez remplacer ce mot par « ou bien » ? « Ou » s’écrit alors sans accent : Adressez-vous à Paul ou à Clara. = Adressez-vous à Paul ou bien à Clara. Dans le cas contraire, « où » prend un accent grave, qu’il s’agisse de marquer le lieu ou le temps : La région où j’ai grandi, le jour où le peuple s’est révolté, etc. Vidéo … Continuer la lecture

Marqué avec | Laisser un commentaire

« tout énervée » ou « toute énervée » ?

Erreur couramment commise Qu’on écrive « elle est tout énervée » ou « elle est toute énervée », on entend la même chose. Comment savoir, dès lors, qu’il faut écrire « elle est tout énervée » et non « elle est toute énervée » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand « tout » peut être remplacé par « entièrement » ou « complètement », il est invariable devant un adjectif masculin (« tout bons ») comme devant un adjectif féminin commençant par une voyelle (« tout énervée », « tout énervées »). Devant un adjectif féminin commençant par une … Continuer la lecture

Marqué avec , , , | 15 commentaires

« soi-disant » ou « soit-disant » ?

Erreur couramment commise On a envie d’accorder « soi-disant » comme n’importe quel adjectif et d’écrire « une soi-disante championne » au lieu de « une soi-disant championne ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) L’adjectif « soi-disant », forme archaïque du participe présent du verbe « se dire », a été formé à partir du pronom personnel « soi », et non de la conjonction « soit ». Il est en outre invariable. Qu’il qualifie un nom féminin ou un nom au pluriel, il ne change pas : Des prétendus coiffeurs, des soi-disant notaires. … Continuer la lecture

Marqué avec , , | 2 commentaires

À trancher une bonne fois pour toutes : « au temps pour moi ! »

Pourquoi l’expression « au temps pour moi » est-elle si souvent travestie en « autant pour moi » ? Il suffit pourtant de se référer à l’origine de l’expression pour en connaître le sens, et donc l’orthographe : « au temps ». Pourtant les « autant » emportent, non pas le vent, mais une adhésion de plus en plus forte. Au point de diviser des familles entières lors du déjeuner dominical. Entre la poire et le fromage, tranchons cette querelle une bonne fois pour toutes ! Commençons par faire les présentations. « Au temps pour moi ! » est ce qu’on appelle une phrase averbale, c’est-à-dire qu’elle ne contient pas de verbe. Les phrases … Continuer la lecture

Marqué avec , , , , | 12 commentaires