Questions d'orthographe Accords autres

« développement », « dévelopement », ou « dévellopement » ?

Erreur couramment commise N’avez-vous jamais douté au moment d’écrire ce mot, ne sachant quelle consonne il fallait doubler ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Dans « développement », une seule consonne est doublée : le « p ». Si l’on doublait le « l », on entendrait [dévèlloppement]. « Le développement de l’entreprise a été arrêté net. » Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Qui peut se targuer de toujours savoir quelle consonne il faut doubler au sein d’un…

« vu » ou « vue » ?

Erreur couramment commise Puisque les deux substantifs « vu » et « vue » existent, comment savoir auquel on a affaire dans « en vue de » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Dans les expressions « au vu de », « au vu et au su de », « sur le vu de », on a affaire au nom masculin « vu », qui s’écrit sans « e ». > Au vu des rapports financiers, la société me semble proche du dépôt de bilan. En revanche, dans les expressions « à vue », « à vue…

« accourir » et le doublement des consonnes

Faut-il redire ici que l’usager répugne à multiplier les consonnes doubles au sein d’un même mot ? Grande est bien plutôt sa propension à supprimer le second « r » de débarrasser et d’embarrasser, le second « l » de mallette, le second « m » d’accommoder, alors qu’il ne lui viendrait jamais à l’idée, pour peu qu’il ait celle de remonter jusqu’au mot souche, d’écrire « débaras » ou « embaras », « male » ou « comode »… Que dire, dès lors, d’un mot comme atterrissage, où les consonnes doubles se comptent par trois ? Que le « crash » est inévitable !

« les lundi » ou « les lundis » ? « les lundis soir » ou « les lundis soirs » ?

Erreur couramment commise On a envie d’accorder chaque terme de l’expression, aucun d’eux n’étant invariable employé seul, et d’écrire « les lundis soirs » au lieu de « les lundis soir ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Les noms de jours, qui s’écrivent avec une minuscule, prennent la marque du pluriel comme n’importe quel nom commun. En revanche, placés après eux, « matin » et « soir » sont considérés comme des adverbes et ne s’accordent pas : c’est qu’il faut comprendre « au matin », « au soir » ! les…

« acompte » ou « accompte » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « un accompte de cent euros est demandé » mais « un acompte de cent euros est demandé ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Ce nom dérivant de l’expression « à compte », signifiant « à valoir sur la totalité du compte », il s’écrit avec un seul « c ». Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Les mots commençant par « ac(c) » sont parmi ceux qui posent le plus de problèmes orthographiques. Parce que…

« -amment » ou « -emment » ?

Erreur dans l’écriture des adverbes de manière Dans « évidemment » comme dans « nonchalamment », on entend « amant » à la fin : dès lors, il est facile de se tromper de terminaison et d’écrire « amment » pour « emment », et vice versa. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle pour l’écriture des adverbes en -mment Reportez-vous à l’adjectif d’origine pour savoir quelle voyelle doit précéder les « m », toujours au nombre de deux : une terminaison en « -ant » produit un adverbe en « -amment », une terminaison en « -ent » un adverbe en « -emment » : élégant ?…

« un chiffre d’affaire » « un chiffre d’affaires » ?

Erreur couramment commise Il n’est pas rare de trouver « chiffre d’affaire » écrit pour « chiffre d’affaires ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Dans l’expression « un chiffre d’affaires », « affaires » se met toujours au pluriel. Quand vous devez écrire cette expression, dites-vous ceci : un chiffre, des affaires. Attention à ne pas ajouter un « s » parfaitement inutile à « chiffre »… sauf si celui-ci est au pluriel, bien sûr (on écrira alors « des chiffres d’affaires »). Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde…

« tout énervée » ou « toute énervée » ?

Erreur d’accord de « tout » devant un adjectif féminin Qu’on écrive « elle est tout énervée » ou « elle est toute énervée », on entend la même chose. Comment savoir, dès lors, qu’il faut écrire « elle est tout énervée » et non « elle est toute énervée » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de l’adverbe « tout » Quand « tout » peut être remplacé par « entièrement » ou « complètement », il est invariable devant un adjectif masculin (« tout bons ») comme devant un adjectif féminin commençant par une voyelle (« tout énervée », « tout énervées »). Devant un adjectif…

« connection » ou « connexion » ?

Erreur couramment commise Influencé par le terme anglais, on est tenté d’écrire « connection » au lieu de « connexion ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention ! « Connexion » s’écrit avec un « x », bien qu’il soit de la même famille que « déconnecter » et « connectique ». Retenez que la « connexion » est un croisement d’informations et songez au panneau routier indiquant un croisement : il représente précisément le « x » de « connexion ». Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes…

« res- » ou « ress- » ?

Pour exprimer la répétition d’une action exprimée par un verbe commençant par un s suivi d’une voyelle, on ajoute le préfixe re- en doublant normalement le s qui suit pour éviter d’entendre [z].

« moi qui fais » ou « moi qui fait » ? « toi qui mange » ou « toi qui manges » ?

Erreur d’accord du verbe derrière « moi qui » ou « toi qui » — Est-ce moi qui va devoir t’apprendre la grammaire ? — Si j’en crois mes oreilles, ce n’est certainement pas toi qui es le mieux placé pour cela ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle derrière « moi qui » et « toi qui » Pour accorder correctement le verbe qui suit le pronom relatif « qui », reportez-vous au mot que « qui » reprend (son antécédent) : c’est avec lui qu’il faut accorder le verbe, en nombre et en personne. Méfiance, par conséquent, quand…

« intéresser » ou « interresser » ?

Erreur couramment commise Plus le mot est long, plus le risque de faire des erreurs est grand : voilà qui explique sans doute pourquoi l’on trouve parfois écrit « désinterressement » pour « désintéressement ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le verbe « intéresser », comme tous les mots de cette famille (« désintéressé », « intéressant », « désintérêt », etc.), ne prend qu’un « r ». Ne pas oublier pour autant de mettre un accent aigu au « e » qui précède le « r » ! Retenez donc ceci : pour tous les mots de la…

Page 1 sur 41234