Questions d'orthographe Homophones lexicaux

« cote » ou « côte » ?

Erreur couramment commise Si l’on vous demande d’écrire : « S’étant brisé deux côtes, le président éveille la sympathie des Français et voit sa cote de popularité remonter », saurez-vous placer sans hésiter l’accent circonflexe sur la bonne « cote » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !   Règle (comment ne plus commettre cette erreur) On ne met pas d’accent circonflexe chaque fois que le mot suggère une notation, un classement, une évaluation : la cote d’une voiture, la cote d’une entreprise en Bourse, une cote d’alerte, une cote de popularité, etc. Mais,…

« davantage » ou « d’avantage(s) » ?

L’erreur, écrire « d’avantage » pour « davantage » N’écrivez pas « Avide, il en veut toujours d’avantage » au lieu de « Avide, il en veut toujours davantage ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Choisir entre « davantage » et « d’avantages » Remplacez la forme qui pose problème par « plus (de) ». Si la phrase reste correcte, écrivez « davantage (de) ». Sinon, écrivez « d’avantage(s) », que vous pouvez remplacer par « de bénéfice(s) ». Je voudrais davantage de reconnaissance. = Je voudrais plus de reconnaissance. mais Il ne voit pas d’avantage à s’abonner. = Il ne voit pas de bénéfice…

« voie » ou « voix » ?

Confusion fréquente entre « voie » et « voix » N’écrivez pas « la voix est libre » pour « la voie est libre », même si votre gorge est parfaitement dégagée ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! « Voie » ou « voix », pour choisir la bonne orthographe La « voix » qui vient du larynx prend un « x » comme lui. Voilà qui devrait vous mettre sur la « voie »… dans tous les autres cas. Pour ne plus confondre les deux orthographes, analysez la phrase et demandez-vous si elle renferme une notion de trajet, de chemin, au propre comme…

« gril » ou « grill » ?

L’expression « être sur le gril » fait référence au « gril » (avec un seul « l »), ustensile destiné à faire cuire à feu vif les aliments. Venu de l’anglais, le « grill » est un restaurant où l’on mange essentiellement des grillades.

« satire » ou « satyre » ?

Un « satyre » est un demi-dieu rustique de la mythologie grecque et, par extension, un être lubrique ; une « satire » est une œuvre qui s’attaque à quelque chose ou à quelqu’un en s’en moquant. Souvenez-vous que le satyre qui garde le y (le i grec) est celui qui vient de la mythologie grecque.

« détoner » ou « détonner » ? « détonant » ou « détonnant » ?

Attention à ces homonymes, qui n’ont pas du tout le même sens ! « Détoner », c’est exploser avec un bruit violent. D’où les mots « détonation, détonant ».

« Détonner » signifie « sortir du ton » et, par extension, « contraster, choquer ». Ce qui sort du ton est donc « détonnant ».

« sceptique » ou « septique » ?

Comme le « c » de sceptique ne s’entend pas, il est tentant d’écrire « je suis septique » au lieu de « je suis sceptique ».

« tache » ou « tâche » ?

Erreur couramment commise Bien que « tache » et « tâche » ne se prononcent pas exactement de la même façon, il n’est pas rare de voir écrit : « Des tâches de peinture constellent sa salopette » au lieu de : « Des taches de peinture constellent sa salopette ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si vous pouvez remplacer le mot qui pose problème par « corvée », « travail », « besogne » ou « fonction », écrivez « tâche », l’accent circonflexe pesant sur le « a » comme le fardeau du travail sur vos épaules : Je…

« il croit » ou « il croît » ?

Confusion entre « croire » et « croître » au présent Si vous voulez dire que le mécontentement augmente, n’écrivez pas « le mécontentement croit » mais « le mécontentement croît ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Cas où il faut un accent circonflexe sur le « i » Superflu s’il s’agit du verbe « croire », l’accent circonflexe s’impose quand il est question du verbe « croître ». Remplacez le terme qui pose problème par « augmente » ou « grandit » : si le sens est conservé, écrivez « croît ». Sinon, écrivez « croit » : La mauvaise herbe croît toujours trop vite. = La mauvaise…

« martyr » ou « martyre » ?

L’être masculin est un « martyr ». La preuve : il n’a pas droit au « e » final, réservé au féminin (une « martyre »). De même pour l’adjectif, qui prend le genre du nom : un être martyr, une personne martyre. Mais tous subissent le même supplice, le « martyre ».

« parti » ou « partie » ?

Erreur couramment commise Je ne sais quel parti prendre : mettrai-je ou non un « e » à « parti » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention ! Si c’est le nom masculin qui entre dans la composition des expressions « prendre parti » et « tirer parti » (il s’agit dans le premier cas d’un choix, dans le second d’un profit), c’est au nom féminin que l’on a recours dans « faire partie » et « prendre à partie » (il est cette fois question de l’élément d’un tout, puis d’une…

« foi », « fois » ou « foie » ?

Ne confondez pas le foie (organe) qui, bien que masculin, prend un « e » final, et la foi (croyance, confiance, fidélité) qui, bien que féminin, ne prend pas de « e »… et qui n’est pas non plus la fois (degré de fréquence) de « il était une fois » ou de « chaque fois ».

Page 1 sur 212