Questions d'orthographe Erreur de signe lexical

« M. » ou « Mr » ? « MM. » ou « Mrs » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « je présenterai Mr Jean Martin à Mrs les conseillers » mais « je présenterai M. Jean Martin à MM. les conseillers ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Mr » n’est pas l’abréviation de « monsieur », mais ressemble, le point en moins, à celle de l’anglais « mister ». En français, on abrège « monsieur » en « M. » : Voici M. Duval qui monte sur l’estrade. Quant à « Mrs », ce n’est pas l’abréviation de « messieurs », mais… de l’anglais « mistress » ! En français, l’abréviation de « messieurs »…

« apprendre l’anglais » ou « apprendre l’Anglais » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur d’usage de la majuscule à « anglais », « français »… Est-ce « l’orthographe Française » qu’il faut défendre ou « l’orthographe française » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !   Règle d’usage de la majuscule initiale Les noms désignant les habitants d’un pays, d’une région, d’une ville ou les membres d’une ethnie prennent une majuscule. > les Anglais, les Parisiens, les Lorrains Si ces termes désignent autre chose qu’une personne ou s’ils sont adjectifs, ils prennent une minuscule. > J’apprends l’anglais. > Les nems…

« état » ou « État » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Il n’est pas rare d’oublier la majuscule à « état » quand il faut écrire « l’État français ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !   Règle (comment ne plus commettre cette erreur) On écrit « État », avec une majuscule, pour désigner un pays, une nation ou son autorité souveraine. > En France, le chef de l’État est élu au suffrage universel. Dans tous les autres cas, on écrit « état », avec une minuscule. > L’évaporation désigne le passage de l’eau…

« église » ou « Église » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Faut-il écrire « cet homme d’Église officie dans une église romane » ou « cet homme d’église officie dans une Église romane » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) L’« église », avec une minuscule, désigne un bâtiment, un lieu de culte. > Il fait souvent froid dans les églises. L’« Église », avec une majuscule, désigne une communauté chrétienne, une institution. > L’Église orthodoxe est la religion majoritaire en Grèce. Avis de l’expert – Bruno…

« etc… » ou « etc. » ?

Erreur couramment commise Qui n’a jamais lu, voire écrit, « etc… » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Etc. », forme abrégée d’« et cetera », n’est jamais suivi de points de suspension. Il faut l’écrire « etc. », avec un seul point. > Perrette doit dire adieu au veau, à la vache, etc. N.B. Si « etc. » se trouve en fin de phrase, le point de « etc. » et le point final se confondent. Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé…

« langage » ou « language » ?

L’erreur, écrire « language » au lieu de « langage » Bien qu’écrivant dans la langue de Molière, certains ajoutent un « u » inutile à notre beau langage. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Un truc pour ne plus hésiter sur « langage » Ne vous laissez pas impressionner par l’anglais : chez nous, « langage » ne prend jamais de « u » ! Retenez ceci : qui met un « u » à « langage » mérite un gage. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Pour trouver ce  « u » que nos…

« caféine » ou « caféïne » ?

Erreur couramment commise Le stylo tremblant entre vos doigts parce que vous aviez absorbé trop de caféine, vous avez mis deux points sur le « i » de ce dernier mot au lieu d’un seul. Sinon, jamais vous n’auriez commis cette faute ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Impossible de se tromper : quoi que l’on en pense souvent, on ne met jamais de tréma sur un « i » qui suit un « é ». Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde…

« dieu » ou « Dieu » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas que vous êtes « dans le secret des Dieux », mais que vous êtes « dans le secret des dieux ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Dieu » ne prend une majuscule que s’il s’agit de celui, unique, que vénèrent les religions monothéistes. Les divinités païennes doivent, elles, se contenter de la minuscule. Dans les expressions figurées du langage courant, c’est la même règle qui s’applique : Dans la Bible, Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils….

« remercier » ou « remerçier » ?

Erreur couramment commise Il arrive que certains, influencés par la cédille qu’on trouve dans « nous déplaçons », écrivent « nous déplaçions » au lieu de « nous déplacions ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Pour permettre au « c » de produire le son « s », la cédille est nécessaire devant les voyelles « a », « o », « u ». Mais seulement devant celles-là ! On écrit donc : une façade, un garçon, un aperçu, etc. mais merci, une descente, etc. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe,…

« exact » ou « èxact » ?

Erreur couramment commise Ce n’est pas parce qu’on entend le son « è » ou « é » qu’il faut absolument mettre un accent sur le « e ». Ainsi, on n’écrit pas « èxact » mais « exact ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) On ne met pas d’accent devant une consonne double (« bel–le »), devant deux consonnes qui ne représentent pas un son unique (« es-poir »), ni devant un « x », qui équivaut phonétiquement à [gz] ou à [ks] (« exact », « excès »). Retenez qu’il n’y a jamais d’accent sur un…

« une teinte brunatre » ou « une teinte brunâtre » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Comment savoir qui, du bellâtre ou du pédiatre, prend un accent circonflexe ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le suffixe « -âtre », avec un accent circonflexe sur le « a », exprime une idée de ressemblance imparfaite ou une nuance péjorative. > Malade, il a le teint verdâtre. Attention à ne pas le confondre avec la finale « -iatre », qui signifie « médecin » et qui, elle, ne prend pas d’accent circonflexe sur…

« es » ou « ès » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise On a oublié que « ès » signifie « en les » : rien d’étonnant, donc, à ce que certains le fassent suivre d’un nom au singulier ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !   Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Ès » est une préposition qui ne s’emploie que devant un nom pluriel. Elle prend un accent grave. > Ayant soutenu sa thèse, il est maintenant docteur ès lettres. On trouve aussi la préposition « ès » dans des noms de lieux….

Page 1 sur 212