Icône question orthographe

« Le mien » ou « le miens », « le tien » ou « le tiens » ?

Faut-il mettre un « s » à « mien » quand on écrit « le mien » ? De même, à « tien » quand on écrit « le tien » ? Si l’on hésite, c’est parce que les mots « miens » et « tiens », au pluriel, existent également. Mais quand les emploie-t-on ?

Icône réponse question orthographe

Ces deux mots, « mien » et « tien », s’écrivent ainsi au singulier : le mien, le tien.

Petit rappel grammatical : précédés d’un article, « mien » et « tien » sont des pronoms possessifs, c’est-à-dire qu’ils remplacent un nom ou un groupe nominal. Exemple : « J’ai ton portefeuille dans mon sac. – Et moi, j’ai le tien dans le mien ! » « Le tien » permet de ne pas répéter « ton portefeuille » et « le mien » permet de ne pas répéter « mon sac » puisque l’on sait bien de quoi il s’agit.

C’est au pluriel que « mien » et « tien » prennent un « s » : les miens, les tiens (au féminin : les miennes, les tiennes) et ce pluriel est indiqué par l’article, qui devient « les » (ou « des »).

Mais alors, pourquoi est-on tenté de mettre « miens » et « tiens » au pluriel, dès que l’on doit écrire ces mots, y compris au singulier ?

Certainement parce que l’on pense au verbe tenir qui, conjugué aux 1re et 2e personnes du singulier au présent de l’indicatif, fait « tiens » : je tiens, tu tiens.

Autre cas où l’on écrit « tiens » : dans l’interjection « tiens ! » (parfois redoublée), qui permet d’attirer l’attention. Pour reprendre l’exemple initial : « Tiens, j’ai le tien dans le mien ! », et même : « Tiens, je tiens le tien dans le mien ! »

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Le mien, le tien… et après ? Le sien, le nôtre, le vôtre, le leur ! On les emploie aussi pour indiquer que l’on fait un effort : « Pour réussir, j’y ai mis du mien », « Il faut y mettre un peu du tien ».

Et au pluriel : les miens, les tiens, les siens, les nôtres, les vôtres, les leurs. Ils servent également à désigner l’entourage affectif, familial : « Prenez bien soin des vôtres ! » ; et plus généralement les membres d’un même groupe : « Je ne suis bien que parmi les miens. »

Dernier emploi : « faire des siennes », c’est-à-dire des folies, des bêtises : « Le chat a encore fait des siennes ! » On dit aussi « faire des tiennes ».

À lire également : « Notre » ou « nôtre », « votre » ou « vôtre » ?

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. En arpentant le quartier, j’ai croisé quantité de chats, mais aucune trace du tien.
  2. Tiens le coup, c’est juste un mauvais moment à passer.
  3. Son manteau lui a coûté une fortune ; le miens, chiné aux Puces, est beaucoup plus beau !
  4. Tiens donc, vous êtes là, finalement ! N’étiez-vous pas censé prendre un avion ?
  5. Tu n’as pas pris ton parapluie ? Prends le miens, ça ne me gêne pas d’être mouillé.
  6. Tien, tien, le suspect se trouve une nouvelle fois à proximité de la scène du crime.
  7. Le rangement et toi, ça fait deux, on dirait ! Tu tien de ta mère, tiens !
  8. Tu m’as fait part de ton souhait le plus cher. Voici le mien.
  9. Chacun a son moment de gloire. Aujourd’hui, c’est le tiens. Profites-en.
  10. « Je tiens à toi », m’a-t-elle dit, ce qui ne l’a pas empêchée de me quitter.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : « Son manteau lui a coûté une fortune ; le mien, chiné aux Puces, est bien plus beau ! »
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : « Tu n’as pas pris ton parapluie ? Prends le mien, ça ne me gêne pas d’être mouillé. »
  6. Faux. Il faut écrire : « Tiens, tiens, le suspect se trouve une nouvelle fois à proximité de la scène du crime. »
  7. Faux. Il faut écrire : « Le rangement et toi, ça fait deux, on dirait ! Tu tiens de ta mère, tiens ! »
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : « Chacun a son moment de gloire. Aujourd’hui, c’est le tien. Profites-en. »
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés