Questions d'orthographe Conjugaison

« je peut » ou « je peux » ?

« Peux » et « peut » existent tous les deux, mais ils ne peuvent se substituer l’un à l’autre. N’écrivez donc pas « je peut voler » mais « je peux voler ».

« -inds » ou « -ins » ? « -ind » ou « -int » ?

Les verbes en -indre (soit -aindre, -eindre et -oindre) perdent leur d aux première et deuxième personnes du singulier du présent de l’indicatif : je crains, tu peins. À la troisième personne du singulier, ce d se transforme en t : il joint.

« -ouds » ou « -ous » ? « -oud » ou « -out » ? Les verbes en « oudre »

Les verbes en -soudre (soit absoudre, dissoudre, résoudre) perdent leur d à la première et à la deuxième personne du singulier, le troquent contre un t à la troisième : j’absous, tu dissous, il résout.

« ayons » ou « ayions » ? « soyez » ou « soyiez » ?

Puisqu’on écrit, au subjonctif, « il faut que nous partions », avec la terminaison « –ions », on est tenté d’écrire  de la même façon « il faut que nous ayions » et « il faut que nous soyions ».

« on a, on en, on y » « on n’a, on n’en, on n’y » ?

Qu’on dise « on a » ou « on n’a », on entend la même chose. Alors, comment savoir qu’un « n’ » se cache entre le « on » et le « a » dans « on n’a rien mangé » ?

Dissoudre : conjugaison et participe passé

« Dissoudre » : voilà un verbe qui nous donne du fil à retordre ! D’abord pour sa conjugaison : quand change-t-il de radical ? Et quid de son participe passé : au masculin, doit-on écrire « dissous », « dissout » ou « dissolu » ?

« vous contrefaisez » ou « vous contrefaites » ? La conjugaison du verbe « contrefaire »

Qui n’a jamais écrit « vous contrefaisez une signature » pour « vous contrefaites une signature » ?

« Peu importe », « peut importe », « peu importent »… Comment écrire et utiliser cette expression ?

Les expressions de la langue française ne sont pas toujours faciles à orthographier. Surtout quand elles contiennent un mot qui a un homophone ! C’est le cas de « peu » et « peut ». Et le verbe, faut-il le conjuguer au singulier ou au pluriel ?

« J’ai fait » ou « j’ai fais » ?

Tous les jours, nous sommes amenés à conjuguer « faire », un verbe très courant dans la langue française. Au passé composé, doit-on écrire « j’ai fait » ou « j’ai fais » ? « Fait » et « fais » se prononçant de la même façon, il est facile de faire une faute d’orthographe !

« Il convint » ou « Il convainc » ?

En français, il n’y a pas que les noms qui peuvent être homophones, c’est-à-dire se prononcer de la même façon, mais s’écrire différemment. Il y a aussi les verbes ! La preuve avec ces deux formes verbales, pourtant distinctes, qui se confondent à l’oral.

« je vous envoie » ou « je vous envois » ?

Il n’est pas rare de trouver « envoyer » conjugué comme « voir ». Pourtant, si l’on voit son bien-aimé au loin, on lui envoie un baiser, on ne le lui envoit pas !

« inclue » ou « incluse » ?

Pour qui sait chercher, la solution n’est pas « inclue » dans l’énigme mais « incluse » dans l’énigme.