Questions d'orthographe Règle d'orthographe

« elle s’est faite faire » ou « elle s’est fait faire » ?

Erreur couramment commise C’est une erreur bien compréhensible que de vouloir suivre les règles générales d’accord du participe passé pour le verbe « faire » et d’écrire « elle s’est faite renvoyer » au lieu de « elle s’est fait renvoyer », ou « les stagiaires qu’elle a faits embaucher » au lieu de « les stagiaires qu’elle a fait embaucher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Immédiatement suivi d’un infinitif, le participe passé du verbe « faire » est invariable : La fillette s’est fait gronder par son père. Les…

« les cent euros que cela m’a coûtés » ou « les cent euros que cela m’a coûté » ?

Erreur d’accord du participe passé Dans cette phrase, « les cent euros » semble être un COD, et on a envie d’accorder le participe passé en conséquence. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle avec les verbes de mesure Attention, dans la phrase « les cent euros que ce pull m’a coûté », « cent euros » n’est pas un COD mais un complément circonstanciel. Par conséquent, même si ce complément est placé avant le verbe, le participe passé ne s’accorde pas. Il en va de même pour le participe passé…

« intéresser » ou « interresser » ?

Erreur couramment commise Plus le mot est long, plus le risque de faire des erreurs est grand : voilà qui explique sans doute pourquoi l’on trouve parfois écrit « désinterressement » pour « désintéressement ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le verbe « intéresser », comme tous les mots de cette famille (« désintéressé », « intéressant », « désintérêt », etc.), ne prend qu’un « r ». Ne pas oublier pour autant de mettre un accent aigu au « e » qui précède le « r » ! Retenez donc ceci : pour tous les mots de la…

« jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise Doit-on dire qu’il a marché « jusque chez lui » ou « jusqu’à chez lui » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Jusque » s’élide toujours devant une voyelle. > jusqu’assez tard, jusqu’à lundi « Jusque » garde son « e » et ne s’accompagne pas de « à » : – quand le mot qui suit est une préposition commençant par une consonne : « chez », « dans », « vers »… > Je l’ai raccompagné jusque chez lui. – quand le mot qui suit…

« les bleu ciel », « les bleus ciel » ou « les bleus ciels » ?

 (Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise « Les bleus ciel du tableau » sont-ils des « bleus clairs » ou des « bleu-gris » ? Et surtout, comment faut-il les écrire ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Quand deux mots sont employés pour qualifier une couleur et que le composé obtenu fait fonction de nom (c’est-à-dire qu’il peut être précédé d’un déterminant), trois cas sont envisageables : – les deux termes formant le composé sont chacun des noms de couleur. Ils…

Adverbes de manière en -ment

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Écriture erronée d’adverbes de manière en -ment Qui n’a jamais hésité entre « infiniement » et « infiniment » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle de construction des adverbes de manière en -ment La règle générale nous dit que les adverbes de manière en -ment se forment sur le féminin de l’adjectif. Amical, amicale donne amicalement. Franc, franche donne franchement. Néanmoins, les adjectifs qui se terminent par ai, é, i, et u donnent des adverbes sans e devant la terminaison -ment….

« s’il neige, je prendrai mes skis » ou « s’il neige, je prendrais mes skis » ?

Confusion entre futur et conditionnel après une condition Même si les formes « prendrai » et « prendrais » sont homophones, n’employez pas l’une pour l’autre ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle de concordance des temps « Si » est suivi d’un présent ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours au futur. Pour vous en assurer, remplacez « je » par « nous » : S’il fait beau, je sortirai. = S’il fait beau, nous sortirons. « Si » est suivi d’un imparfait ? On aura, dans la proposition qui suit ou qui précède, recours…

« quelque » ou « quelques » ?

Erreur couramment commise Qui sait qu’il ne faut pas accorder « quelque » dans « quelque quarante années » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Placé devant un adjectif numéral (« trois », « vingt », « quarante-deux », etc.), « quelque » est adverbe et signifie « environ », « à peu près ». Étant adverbe, il est invariable. > Il a vécu quelque trente ans dans cette maison. En revanche, quand il se rapporte à un nom, « quelque » est adjectif indéfini et s’accorde au pluriel. > Avez-vous quelque idée de l’endroit où…

« crée » ou « créée » ?

Erreur couramment commise Parce que l’usager répugne à écrire trois « e » successifs, il n’est pas rare de voir écrit « la robe crée par ce couturier » au lieu de « la robe créée par ce couturier ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Le féminin du participe passé des verbes en « -éer » (créer, agréer, suppléer, etc.) s’écrit avec trois « e » successifs et deux accents. « La maquette est créée. » Le masculin du participe passé s’écrit, lui, avec deux « e » successifs, qui portent tous deux…

« elle se fait fort » ou « elle se fait forte » ?

(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE) Erreur couramment commise On a envie d’écrire « elle se fait forte » à l’image de « elle se fait belle », mais c’est souvent à tort. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Devant un infinitif, « se faire fort de » signifie « se dire capable de ». Il s’agit d’une expression figée, qui ne se met jamais au féminin ni au pluriel : « fort » reste invariable, de même que le participe passé « fait » lorsque le verbe est conjugué…

« avoir à faire » ou « avoir affaire » ?

Erreur couramment commise On a envie d’écrire « à faire » en toutes circonstances, aussi bien dans « il n’y a plus rien à faire » que dans « elle a à faire à plus fort qu’elle », alors qu’il faut écrire « elle a affaire à plus fort qu’elle ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Vous pouvez remplacer cette expression par « avoir à réaliser (quelque chose) » ou « avoir à refaire » ? Il faut alors écrire « à faire ». Sinon, c’est de « affaire » qu’il s’agit, et il est presque…

« les enfants que j’ai entendu crier » « les enfants que j’ai entendus crier » ?

Erreur d’accord du participe passé Attention ! Même si le COD précède apparemment le verbe, n’écrivez pas « les papiers que j’ai envoyés chercher » mais « les papiers que j’ai envoyé chercher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle devant un infinitif Quand le participe passé est suivi d’un infinitif, il s’accorde avec le complément d’objet direct placé avant lui si ce dernier fait l’action exprimée par l’infinitif : Les acteurs que j’ai vus jouer. ? On accorde le participe passé avec le COD « que », mis pour « les acteurs », car…

Page 1 sur 2012345...20