Questions d'orthographe Règle d'orthographe

« quoique » ou « quoi que » ?

Erreur à l’écriture de « quoi que » en deux mots On n’entend pas de différence entre « quoique » et « quoi que » quand on les prononce, ce qui explique que certains écrivent « quoiqu’il fasse, je le soutiens » au lieu de « quoi qu’il fasse, je le soutiens ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Quoique » ou « quoi que », pour faire le bon choix Si le remplacement par « bien que » est possible, il faut écrire « quoique », en un seul mot. Dans le cas contraire, il s’agit de la locution « quoi que ». Quoiqu’on…

« des nuages blanc » ou « des nuages blancs » ?

Erreur d’accord des adjectifs de couleur simples Parce qu’il s’agit d’un adjectif de couleur, on se demande s’il faut accorder « blanc » dans « des nuages blancs ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord des adjectifs de couleur simples La plupart des adjectifs de couleur s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent. Ils peuvent ainsi prendre la marque du féminin et/ou celle du pluriel. « Je porte une chemise blanche. » « Je porte des chemisiers blancs. » « Je porte des chemises blanches. » N.B. Certains adjectifs…

« peu de chose » ou « peu de choses » ?

Quand « peu de chose » a simplement le sens de « peu », sans qu’il soit question de choses au sens propre, « chose » reste au singulier.
Si en revanche on peut remplacer cette expression par « plusieurs choses », il s’agit bien d’éléments qui peuvent se compter, et « choses » prend la marque du pluriel.

« tout autre » ou « toute autre » ?

Erreur couramment commise Pourquoi n’accorderait-on pas « tout » dans « une tout autre affaire », puisqu’il est suivi d’un nom féminin ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si « tout » peut être ôté de la phrase, c’est qu’il s’agit de l’adverbe signifiant « entièrement ». Étant invariable, comme tout adverbe, il ne prend pas de « e », même devant un nom féminin. > C’est une tout autre histoire. (= C’est une autre histoire.) Si, en revanche, « tout » ne peut être ôté de la…

« martyr » ou « martyre » ?

L’être masculin est un « martyr ». La preuve : il n’a pas droit au « e » final, réservé au féminin (une « martyre »). De même pour l’adjectif, qui prend le genre du nom : un être martyr, une personne martyre. Mais tous subissent le même supplice, le « martyre ».

« je ferai » ou « je ferais » ?

Erreur couramment commise — Si je connaissais la règle, je l’appliquerai, a-i. — Non. — Comment ça, non ? — Si tu connaissais la règle, tu écrirais : « Si je connaissais la règle, je l’appliquerais. » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) En remplaçant « je » par « nous », vous obtenez « appliquerons » ? C’est que vous êtes au futur et qu’il faut écrire « appliquerai », sans « s » : J’appliquerai la règle si on me l’explique. = Nous appliquerons la règle si on nous l’explique. En remplaçant « je »…

« il travail » ou « il travaille » ?

Erreur couramment commise « Travail » et « travaille » étant de la même famille et se prononçant de la même façon, il n’est pas rare de trouver l’un écrit pour l’autre : « Comment s’épanouir au travaille ? » pour « Comment s’épanouir au travail ? » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Veillez à ne pas écrire « travail » pour « travaille », « conseil » pour « conseille », « détail » pour « détaille ». Les premiers (« détail », « conseil »…) sont des noms, les seconds (« détaille », « conseille »…) des verbes conjugués. Pour les distinguer, mettez le terme qui pose…

« collision » ou « collusion » ?

Une « collision » est une rencontre violente entre deux corps ou un affrontement (remplacer par « choc » ou « heurt ») ; une « collusion » est une entente malhonnête entre deux parties aux dépens d’une troisième (remplacer par « entente » ou « accord »).

Une collision entre deux véhicules ; une collusion frauduleuse entre confrères.

« biensûr » ou « bien sûr » ?

Erreur couramment commise Si « bien sûr » a le même sens que « évidemment », n’allez pourtant pas l’écrire, comme ce dernier, en un seul mot ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Bien sûr » s’écrit toujours en deux mots… bien sûr ! Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Reconnaissons avec l’usager que l’agglutination n’est pas rare : « hormis », « naguère », « parfois » (qui se sont d’abord écrits hors mis, il n’y a guaires, par fois) peuvent en…

« 1,5 kilomètre » ou « 1,5 kilomètres » ?

Erreur couramment commise Puisque 1,5 est supérieur à 1, on a logiquement envie de mettre ce qui suit au pluriel et d’écrire « 1,5 kilomètres » au lieu de « 1,5 kilomètre ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) En français, on considère que le pluriel commence à 2. Tout ce qui est inférieur à 2, fût-ce 1,99, reste au singulier : J’ai payé cet article 2 euros. mais J’ai payé cet article 1,99 euro. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du…

« parti » ou « partie » ?

Erreur couramment commise Je ne sais quel parti prendre : mettrai-je ou non un « e » à « parti » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention ! Si c’est le nom masculin qui entre dans la composition des expressions « prendre parti » et « tirer parti » (il s’agit dans le premier cas d’un choix, dans le second d’un profit), c’est au nom féminin que l’on a recours dans « faire partie » et « prendre à partie » (il est cette fois question de l’élément d’un tout, puis d’une…

« les quatre » ou « les quatres » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « les quatres voitures », mais « les quatre voitures », même si « quatre » représente plusieurs voitures. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) À l’exception de « vingt » et de « cent », qui peuvent être multipliés, les adjectifs numéraux cardinaux (quatre, cinq, huit, douze, etc.) sont invariables, même quand ils sont utilisés comme des noms : les cinq de cœur, les quarante voleurs, les sept péchés capitaux, etc. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé…

Page 1 sur 2012345...20