Questions d'orthographe Les règles d’orthographe du quotidien expliquées

Doit-on écrire des « scénarios » ou des « scénari » ?

Qui ne s’est jamais demandé, au moment de l’écrire, comment franciser le nom italien « scenario » ? Faut-il ajouter un accent aigu sur le « e » ? Et s’agissant du pluriel, que faire ? Conserver la forme italienne ? Ajouter un « s » ?

Avoir tort ou tord ?

« Tort » et « tord » : ces deux mots, qui se prononcent de la même façon, mais s’écrivent différemment, sont des homophones. Ils n’ont pas non plus la même nature ni le même sens. Pourtant, à l’écrit, il n’est pas rare de les confondre. Voici de quoi les distinguer une fois pour toutes !

« Discussion » ou « discution »

De prime abord, l’orthographe française ne paraît pas toujours logique. Prenons le cas du nom associé au verbe « discuter ». S’écrit-il « discussion » ou « discution » ? Et pourquoi ?

« davantage » ou « d’avantage(s) » ?

N’écrivez pas « Avide, il en veut toujours d’avantage » au lieu de « Avide, il en veut toujours davantage ».

« elle a chanté » ou « elle a chantée » ? L’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir

Parce que le sujet est « elle », féminin singulier, on a envie d’écrire « elle a chantée des airs d’opéra » au lieu de « elle a chanté des airs d’opéra », sans voir que le verbe est conjugué avec l’auxiliaire « avoir ».

« deux à trois » ou « deux ou trois » ?

Pourquoi est-il faux de dire « on a besoin de quatre à cinq bénévoles pour la collecte » ?

« vous parler » ou « vous parlez » ? « er » ou « ez » ?

Quand « vous » est placé juste avant un infinitif du 1er groupe, on a spontanément envie d’accorder le verbe avec lui : « Il aime vous écoutez chanter » au lieu de « Il aime vous écouter chanter ».

« formenter » ou « fomenter » ?

Sans doute par proximité phonétique avec « ferment » et « froment », on a envie d’ajouter un « r » inutile à « fomenter » et de l’écrire « formenter ».

« son » ou « sont » ?

Même si « son » et « sont » se prononcent de la même façon, n’écrivez pas « il a pris sont parapluie parce qu’il pleuvait » au lieu de « il a pris son parapluie parce qu’il pleuvait ».

« ils se sont téléphoné » « ils se sont téléphonés » ? Accord du verbe et pronominalité

On a envie d’accorder « téléphoner » avec le « se » placé avant le verbe et d’écrire « ils se sont téléphonés » au lieu de « ils se sont téléphoné ».

« ça », « çà » ou « sa » ?

On voit souvent « çà » écrit pour « ça » (« c’est comme çà » pour « c’est comme ça »), or « çà » ne se rencontre guère que dans la locution figée « çà et là ».

« je vous saurais gré » ou « je vous serais gré » ?

Bien que « serait » et « saurait » ne se prononcent pas exactement de la même façon, il n’est pas rare de trouver « il vous serait gré de le rembourser » pour « il vous saurait gré de le rembourser ».