Questions d'orthographe Les règles d’orthographe du quotidien expliquées

« tache » ou « tâche » ?

Erreur couramment commise Bien que « tache » et « tâche » ne se prononcent pas exactement de la même façon, il n’est pas rare de voir écrit : « Des tâches de peinture constellent sa salopette » au lieu de : « Des taches de peinture constellent sa salopette ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si vous pouvez remplacer le mot qui pose problème par « corvée », « travail », « besogne » ou « fonction », écrivez « tâche », l’accent circonflexe pesant sur le « a » comme le fardeau du travail sur vos épaules : Je…

« il croit » ou « il croît » ?

Confusion entre « croire » et « croître » au présent Si vous voulez dire que le mécontentement augmente, n’écrivez pas « le mécontentement croit » mais « le mécontentement croît ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Cas où il faut un accent circonflexe sur le « i » Superflu s’il s’agit du verbe « croire », l’accent circonflexe s’impose quand il est question du verbe « croître ». Remplacez le terme qui pose problème par « augmente » ou « grandit » : si le sens est conservé, écrivez « croît ». Sinon, écrivez « croit » : La mauvaise herbe croît toujours trop vite. = La mauvaise…

« notre » ou « nôtre » ? « votre » ou « vôtre » ?

Erreur couramment commise Un petit accent peut tout changer, alors n’oubliez pas d’en ajouter un quand vous écrivez que vous y mettez du « vôtre ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si le mot est immédiatement suivi d’un nom ou d’un groupe nominal, il s’agit de l’adjectif possessif « notre » ou « votre ». Mais si l’on trouve, devant le mot en question, « le », « la » ou « les », le « o » prend un accent circonflexe : Votre solution vaut bien la nôtre. nom J’ai mes gants,…

« plutôt » ou « plus tôt » ?

Confusion entre écritures en un mot et en deux mots Si vous avez tendance à écrire « les chiffres sont plus tôt meilleurs que prévu » au lieu de « les chiffres sont plutôt meilleurs que prévu », corrigez-vous au plus tôt ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus confondre « plutôt » et « plus tôt » Si le remplacement par « plus tard » est possible, écrivez « plus tôt », en deux mots : J’aurais aimé le savoir plus tôt. = J’aurais aimé le savoir plus tard. Plus tôt il aura fini, mieux il se…

« soi-disant » ou « soit-disant » ?

Erreur couramment commise On a envie d’accorder « soi-disant » comme n’importe quel adjectif et d’écrire « une soi-disante championne » au lieu de « une soi-disant championne ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) L’adjectif « soi-disant », forme archaïque du participe présent du verbe « se dire », a été formé à partir du pronom personnel « soi », et non de la conjonction « soit ». Il est en outre invariable. Qu’il qualifie un nom féminin ou un nom au pluriel, il ne change pas : Des prétendus coiffeurs, des soi-disant…

« tu tries » ou « tu tris » ?

Erreur couramment commise Ne conjuguez pas « trier » comme « finir ». Si l’infinitif de « tu finis » est « finir », celui de « tu tries » est « trier », et non « trir », qui n’existe pas : écrivez donc « tu tries tes déchets », et non « tu tris tes déchets ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention aux verbes se terminant par « -ier » ! Comme pour tous les verbes du 1er groupe (c’est-à-dire les verbes dont l’infinitif se termine en « -er »), on conserve le « e » qui entre dans la terminaison…

« quoique » ou « quoi que » ?

Erreur à l’écriture de « quoi que » en deux mots On n’entend pas de différence entre « quoique » et « quoi que » quand on les prononce, ce qui explique que certains écrivent « quoiqu’il fasse, je le soutiens » au lieu de « quoi qu’il fasse, je le soutiens ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Quoique » ou « quoi que », pour faire le bon choix Si le remplacement par « bien que » est possible, il faut écrire « quoique », en un seul mot. Dans le cas contraire, il s’agit de la locution « quoi que ». Quoiqu’on…

« des nuages blanc » ou « des nuages blancs » ?

Erreur d’accord des adjectifs de couleur simples Parce qu’il s’agit d’un adjectif de couleur, on se demande s’il faut accorder « blanc » dans « des nuages blancs ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord des adjectifs de couleur simples La plupart des adjectifs de couleur s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent. Ils peuvent ainsi prendre la marque du féminin et/ou celle du pluriel. « Je porte une chemise blanche. » « Je porte des chemisiers blancs. » « Je porte des chemises blanches. » N.B. Certains adjectifs…

« peu de chose » ou « peu de choses » ?

Quand « peu de chose » a simplement le sens de « peu », sans qu’il soit question de choses au sens propre, « chose » reste au singulier.
Si en revanche on peut remplacer cette expression par « plusieurs choses », il s’agit bien d’éléments qui peuvent se compter, et « choses » prend la marque du pluriel.

« tout autre » ou « toute autre » ?

Erreur couramment commise Pourquoi n’accorderait-on pas « tout » dans « une tout autre affaire », puisqu’il est suivi d’un nom féminin ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si « tout » peut être ôté de la phrase, c’est qu’il s’agit de l’adverbe signifiant « entièrement ». Étant invariable, comme tout adverbe, il ne prend pas de « e », même devant un nom féminin. > C’est une tout autre histoire. (= C’est une autre histoire.) Si, en revanche, « tout » ne peut être ôté de la…

« martyr » ou « martyre » ?

L’être masculin est un « martyr ». La preuve : il n’a pas droit au « e » final, réservé au féminin (une « martyre »). De même pour l’adjectif, qui prend le genre du nom : un être martyr, une personne martyre. Mais tous subissent le même supplice, le « martyre ».

« je ferai » ou « je ferais » ?

Erreur couramment commise — Si je connaissais la règle, je l’appliquerai, a-i. — Non. — Comment ça, non ? — Si tu connaissais la règle, tu écrirais : « Si je connaissais la règle, je l’appliquerais. » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) En remplaçant « je » par « nous », vous obtenez « appliquerons » ? C’est que vous êtes au futur et qu’il faut écrire « appliquerai », sans « s » : J’appliquerai la règle si on me l’explique. = Nous appliquerons la règle si on nous l’explique. En remplaçant « je »…

Page 5 sur 221...34567...22