Questions d'orthographe Les règles d’orthographe du quotidien expliquées

« M. » ou « Mr » ? « MM. » ou « Mrs » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « je présenterai Mr Jean Martin à Mrs les conseillers » mais « je présenterai M. Jean Martin à MM. les conseillers ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Mr » n’est pas l’abréviation de « monsieur », mais ressemble, le point en moins, à celle de l’anglais « mister ». En français, on abrège « monsieur » en « M. » : Voici M. Duval qui monte sur l’estrade. Quant à « Mrs », ce n’est pas l’abréviation de « messieurs », mais… de l’anglais « mistress » ! En français, l’abréviation de « messieurs »…

« à l’envi » ou « à l’envie » ?

L’expression « à l’envi » (sans e final) a le sens de « à qui mieux mieux » et n’a rien à voir avec l’envie ou la jalousie. Notons qu’on peut la retirer sans nuire à la cohérence de la phrase.

« qu’il ait » ou « qu’il est » ?

Confusion entre indicatif de « être » et subjonctif de « avoir » « Ait » et « est » se prononcent de la même façon, ce qui peut occasionner des erreurs regrettables. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus hésiter entre « qu’il ait » et « qu’il est » Rappelez-vous que « ait » est une forme du verbe « avoir », et « est » une forme du verbe « être ». Remplacez le mot qui pose problème (« ait » ou « est ») par « était », autre forme du verbe « être ». Le sens est conservé ? Écrivez « est ». Sinon, écrivez « ait » : Je crois qu’il est…

« est-ce que le repas est prêt ? » ou « est-ce que le repas est-il prêt ? » ?

Erreur d’écriture de la forme interrogative N’écrivez pas : « Est-ce que l’imprimante a-t-elle été réparée ? », mais : « Est-ce que l’imprimante a été réparée ? » ou encore : « L’imprimante a-t-elle été réparée ? ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Est-ce que » et l’inversion du sujet Vous avez le choix. Soit vous dites : « Est-ce que le repas est prêt ? », soit vous dites : « Le repas est-il prêt ? », mais n’associez pas les deux tournures, « est-ce que » + inversion du sujet. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes…

« excepté eux » ou « exceptés eux » ?

Erreur d’accord du participe passé sans auxiliaire Si tentant qu’il soit d’accorder « excepté » avec le nom qui suit et auquel il se rapporte par le sens, n’écrivez pas « J’ai vu toute cette série, exceptés les deux derniers épisodes », mais « J’ai vu toute cette série, excepté les deux derniers épisodes ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord, devant ou derrière le nom Employés sans auxiliaire avant un nom ou un pronom, certains participes passés (« compris », « excepté », « mis à part », « passé », « vu », « étant donné », etc.) sont perçus…

« qu’en » ou « quand » ?

« Qu’en » et « quand », une confusion fréquente Veillez à ne pas écrire « on ne peut ouvrir l’étui quand pressant le bouton » pour « on ne peut ouvrir l’étui qu’en pressant le bouton ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Qu’en » et « quand », pour ne plus les confondre Si oralement on peut décomposer le mot en « que en », alors il faut écrire « qu’en », et non « quand ». « Il n’a qu’en partie raison. » « Quand il fait beau, je n’hésite pas à sortir. » Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur…

« vu » ou « vue » ?

Erreur couramment commise Puisque les deux substantifs « vu » et « vue » existent, comment savoir auquel on a affaire dans « en vue de » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Dans les expressions « au vu de », « au vu et au su de », « sur le vu de », on a affaire au nom masculin « vu », qui s’écrit sans « e ». > Au vu des rapports financiers, la société me semble proche du dépôt de bilan. En revanche, dans les expressions « à vue », « à vue…

« accourir » et le doublement des consonnes

Faut-il redire ici que l’usager répugne à multiplier les consonnes doubles au sein d’un même mot ? Grande est bien plutôt sa propension à supprimer le second « r » de débarrasser et d’embarrasser, le second « l » de mallette, le second « m » d’accommoder, alors qu’il ne lui viendrait jamais à l’idée, pour peu qu’il ait celle de remonter jusqu’au mot souche, d’écrire « débaras » ou « embaras », « male » ou « comode »… Que dire, dès lors, d’un mot comme atterrissage, où les consonnes doubles se comptent par trois ? Que le « crash » est inévitable !

« on se demande ce qu’elle va faire » « on se demande qu’est-ce qu’elle va faire » ?

Mauvaise construction de l’interrogation indirecte Il n’est pas rare d’entendre « j’aimerais savoir qu’est-ce qu’il va faire », alors qu’il faudrait dire « j’aimerais savoir ce qu’il va faire ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! écrire « ce que » plutôt que « qu’est-ce que » Quand on passe de l’interrogation directe à l’interrogation indirecte, « est-ce que » disparaît, et on remplace « que » ou « qu’est-ce que » par « ce que » : Quand est-ce qu’il compte partir ? a Je me demande quand il compte partir. Est-ce que tu es d’accord ? a Je te demande si tu es…

« des comptables compétent » ou « des comptables compétents » ?

Erreur d’accord de l’adjectif qualificatif Attention ! N’écrivez pas « des personnes polis » pour « des personnes polies », même si vous n’entendez pas de différence à l’oral. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de l’adjectif qualificatif L’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie. « Ce sont des personnes gentilles. » N.B. Certains adjectifs sont invariables (c’est par exemple le cas de certains noms employés comme adjectifs de couleur : marron, orange, etc.). Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur…

« et » ou « est » ?

« Est » et « et », souvent confondus « Et » et « est » se prononcent presque de la même façon (le premier se prononce « é », le deuxième « è »), mais il n’est pas rare de trouver écrit « elle n’et pas revenue de sa surprise » pour « elle n’est pas revenue de sa surprise ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Un moyen de distinguer verbe et conjonction Vous pouvez remplacer ce mot par « était » ? C’est alors une forme du verbe « être », qui s’écrit « est ». Dans le cas contraire, il s’agit de la conjonction de…

« repaire » ou « repère » ?

Pour se… repérer, rien de plus facile : le « repaire » est un lieu qui sert de refuge ; le « repère » est une marque qui permet de s’orienter, au propre comme au figuré.