« demi » ou « demie » ?

Erreur couramment commise

Instinctivement, on a envie d’accorder toujours « demi » en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte, et d’écrire « ma demie-sœur » au lieu de « ma demi-sœur ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Placé devant un nom ou un adjectif, « demi » est invariable :

une demi-heure, des demi-frères, des petits pois demi-fins

Placé derrière un nom ou un adjectif, « demi » peut prendre la marque du féminin, mais jamais celle du pluriel :

deux heures et demie, trois mois et demi

N.B. La locution « à demi », qu’on trouve dans « à demi-mot » ou « à demi nu », est invariable mais n’est pas suivie d’un trait d’union devant un adjectif.

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Même si elle est souvent battue en brèche, la tradition veut que l’on écrive « midi et demi », « minuit et demi ». L’écrivain et lexicographe Furetière la justifiait au XVIIe siècle en expliquant que « demi » était là mis pour « demi-heure ». D’autres y voient plutôt un accord de voisinage, « midi » et « minuit » étant eux-mêmes, quand on ne s’en aviserait pas toujours, des masculins.

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. La première des demi-finales opposera la Bulgarie à l’Inde.
  2. Mesurez deux cuillères et demies de sucre glace.
  3. La formule proposée par cet hôtel comprend la demie-pension.
  4. Le prestataire nous facture une demi-journée supplémentaire.
  5. Le stagiaire passe deux jours et demis sur le terrain.
  6. Le centre d’examen ouvre une demie-heure avant les épreuves.
  7. Mon oncle pesait quatre kilos et demis à la naissance.
  8. L’entreprise a été créée il y a trois ans et demi.
  9. Même s’il est menu, n’allez pas le traiter de demi-portion.
  10. Après quatre heures et demies de réunion, chacun est épuisé.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Mesurez deux cuillères et demie de sucre glace.
    Placé après le mot auquel il se rapporte, « demi » prend la marque du féminin mais jamais celle du pluriel. « Cuillères » étant féminin pluriel, on écrit donc « demie ».
  3. Faux. Il faut écrire : La formule proposée par cet hôtel comprend la demi-pension.
    Placé devant un nom, comme ici, « demi » est invariable : on n’écrit donc pas « la demie-pension » mais « la demi-pension ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Le stagiaire passe deux jours et demi sur le terrain.
    Placé après le mot auquel il se rapporte, « demi » ne prend que la marque du féminin, jamais celle du pluriel. « Jours » étant masculin pluriel, on n’accorde pas « demi » en nombre et on écrit « deux jours et demi ».
  6. Faux. Il faut écrire : Le centre d’examen ouvre une demi-heure avant les épreuves.
    Placé devant un nom, comme ici, « demi » est invariable : on n’écrit donc pas « une demie-heure » mais « une demi-heure ».
  7. Faux. Il faut écrire : Mon oncle pesait quatre kilos et demi à la naissance.
    « Kilos » est masculin pluriel, or « demi » placé après le nom ne prend pas la marque du pluriel. Il faut donc écrire « quatre kilos et demi ».
  8. Phrase correcte.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Après quatre heures et demie de réunion, chacun est épuisé.
    « Heures » est féminin pluriel, or « demi » placé après le nom ne prend que la marque du féminin, jamais la marque du pluriel. Il faut donc écrire « quatre heures et demie ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 4 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

bonjour! comme je ne suis pas natif et sans prétendre être un Molière, j’écris nouvelles et poèmes mais malheureusement j’hésite souvent dans certaines constructions entre autres. je vous serais très reconnaissant si vous accepter à relire mes écrits avant publication Merci amitié d’Agadir. j’ai vraiment besoin d’un regard extérieur! contactez-moi sur mon adresse. merci

Bonjour,

Dans la vidéo concernant l’accord de « demi », la personne devrait dire « au pluriel » pour l’exemple kilomètres qui est un nom… « au pluriel » placé devant demi.

Bravo pour votre site. C’est pour cette raison que je prends le temps de vous envoyer un message.

    Bonsoir Jacqueline, vous avez bien raison de nous faire part de vos remarques ! En effet, la voix off pourrait préciser que « demi » ne prend pas la marque du pluriel quand il suit un nom pluriel. Mais comme nous avons « kilomètres » sous les yeux, cette mention ne paraît pas indispensable. Bonne soirée et merci pour votre fidélité.

    L’école de la République a pourtant comme mission d’assurer le même enseignement pour tous, en français comme dans d’autres disciplines, quels que soient les « quartiers ». Bon après-midi.

Bien que l’article ne soit pas consacré à l’usage du trait d’union après « demi » (et « quasi » d’ailleurs), il me semble utile de rappeler que celui-ci n’a lieu d’être qu’avant un substantif : « À demi inconscient » mais « demi-mesure ».

Cela étant, attention au piège particulier de demi-fin ou demi-gros, dans lesquels fin et gros ne sont pas des adjectifs mais des substantifs. On écrit donc, étonnamment : des haricots demi-fins ou une activité de demi-gros.

On n’en a pas pour autant fini avec ce type d’éléments formants :
– « Semi » reste aussi invariable, mais s’accompagne toujours du trait d’union : des semi-conducteurs et des trains semi-directs.
– « Hémi » est en général soudé (hémiplégique), mais peut se retrouver avec un trait d’union dans certains mots techniques : hémi-anesthésie, hémi-circulaire…
– « Mi- » est toujours suivi d’un trait d’union dans un mot, tant avec un adjectif (mi-nu) qu’avec un substantif (mi-temps). À noter néanmoins les expressions telles que « un charabia mi français, mi allemand  » sans aucun tiret.

Comme il est plus de la mi-nuit, nous traiterons des tiers et des quarts une prochaine fois…

Bien littérairement,
Chambaron

Bonjour COVAREL, (je sais que ça fait longtemps)
Pascal a bien répondu mais pour faire plus clair, je t’écris ici ce que tu dois écrire :
Une heure et demie passée à attendre.

C’est vrai que le pluriel commence à 2, pas avant, pas à 1 1/2.

Bonne journée !
Richard

Bonjour,

Effectivement, les explications proposées sont toujours limpides.

Toutefois, on m’a posé une colle … Lorsque vous passez commande pour des demis, comment orthographier les vingt-cinq centilitres contenus dans ces verres de bière ? De mon point de vue, j’opterais pour un pluriel ; l’adjectif ayant valeur de nom.

Pouvez-vous m’éclairer ?

j’ai bien lu les diférents exemples.
en voici un qui n’est expliqué :

une heure et demie passée à attendre ou
une heure et demie passées à attendre

l’accord de l’adjectif passée se fait-il ou pas ? le pluriel commence à deux ou après un ?

J’ai lu ce que vous avez écrit concernant « demi » ou « demie » ou demi avec un trait d’union et sans trait d’union. C’est SUPER CLAIR. Je suis maintenant un expert. loll lolll Merci !

Histoire inventée sans aucun sens particulier. Je veux juste utiliser le mot « demi »:

Elle avait beau avoir trente et un ans et demi, hier, elle se promenait à demi nue dans le salon devant les invités. Les rideaux étaient à demi fermés et mes yeux n’étaient pas à demi ouverts, je vous le confirme. Il était vingt-deux heures et demie. Cette aventure m’a finalement coûté trente dollars et demi.
Fin de l’histoire.
C’est tellement facile maintenant avec vos explications claires. Encore merci !
Richard