« fond » ou « fonds » ?


Erreur couramment commise

Cela semble aller contre toutes les règles d’écrire « fonds » avec un « s » au singulier. C’est pourtant ce qu’il faut faire pour le fonds ancien d’une bibliothèque, un fonds de roulement, etc.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

On écrit « fond » pour désigner la partie la plus basse, la plus éloignée d’une chose ou, au figuré, la partie plus importante, la plus intime d’une chose :

les pyjamas sont rangés au fond de la valise, aller au fond des choses, le fond de l’air est frais, fouiller la maison de fond en comble, le fond du problème, etc.

S’il s’agit en revanche d’un capital, au propre (argent, bien immobilier, investissement financier) ou au figuré, c’est « fonds » qu’il faut écrire, avec un « s » au singulier comme au pluriel :

un fonds de commerce, un fonds d’investissement, etc.

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Si les exemples dont il est ici question ne posent pas de problème particulier, force est de reconnaître qu’il existe des cas autrement épineux. Pour désigner, par exemple, cette menue monnaie dont on garnit au préalable le tiroir-caisse et que l’on rendra au client qui ne peut faire l’appoint, convient-il d’écrire « fond de caisse » ou « fonds de caisse » ? Aucun dictionnaire ne se prononce !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Cette jeune entreprise a fait appel à un fond d’investissement.
  2. Une fois en possession de son héritage, Frédéric a dilapidé son fond.
  3. Ce politicien a fait de l’insécurité son fonds de commerce.
  4. Les colis sont rangés au fonds du magasin.
  5. Au fond, s’il me critique, c’est sans doute pour mon bien.
  6. J’invite tout le monde au restaurant, je suis en fond !
  7. Dans tout mensonge il doit y avoir un fond de vérité.
  8. La guerre de Sécession sert de toile de fonds à l’histoire de Scarlett O’Hara.
  9. Vous aurez en charge la gestion du fond documentaire de la bibliothèque.
  10. Le directeur du fonds de développement annonce une campagne de vaccination au Congo.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Cette jeune entreprise a fait appel à un fonds d’investissement.Un « fonds d’investissement » est un organisme chargé de gérer des capitaux. « Fonds » s’écrit donc avec un « s ».
  2. Faux. Il faut écrire : Une fois en possession de son héritage, Frédéric a dilapidé son fonds. Le « fonds » dont il est question est synonyme d’argent, de capital financier : on écrit « fonds ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Les colis sont rangés au fond du magasin.Le « fond » du magasin désigne la partie la plus reculée du magasin en question : on écrit « fond », sans « s ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : J’invite tout le monde au restaurant, je suis en fonds !« Fonds » est ici synonyme d’argent, de capital financier : on écrit « fonds ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : La guerre de Sécession sert de toile de fond à l’histoire de Scarlett O’Hara.Par rapport à « l’histoire de Scarlett O’Hara », la « guerre de Sécession » se situe à l’arrière-plan, dans la partie la plus reculée : « en toile de fond », sans « s ».
  9. Faux. Il faut écrire : Vous aurez en charge la gestion du fonds documentaire de la bibliothèque.Le « fonds documentaire » représente une partie du capital de la bibliothèque, capital qui prend la forme de documents (livres et autres supports).
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Articles liés

Laissez un commentaire
*

Bonjour,

Je sais parfaitement que cela ne réglera pas la question, mais peut-être ce message fera naître en vous quelque intérêt.

Si les dictionnaires généralistes sont visiblement restés muets sur la question, on trouve un peu plus de choses du côté des dictionnaires spécialisés.

Le « Lexique thématique de la comptabilité » de Joseph Antoine et ?Jean-Paul Cornil (2002), le « Dictionnaire de gestion » de Jean-Philippe Barret et ?Éric Le Bouvier (2007) et le « Lexique de gestion et de management » de Jean-Philippe Denis, ?Alain-Charles Martinet et ?Ahmed Silem (9e édition, 2016) utilisent tous « fonds de caisse ».

Quant au « Lexique de comptabilité » de Pierre Lassègue, ?Frédérique Déjean et ?Marie-Astrid Le Theule (8e édition, 2015), on y trouve deux fois « fonds de caisse » et trois fois « fond de caisse ».

    L’académie française privilégie la graphie fonds de caisse, s’agissant d’un capital exploitable. D’un point de vue pragmatique, le fond de caisse correspond aussi à ce qui reste effectivement dans la caisse, physiquement: ce sont les pièces et billets dans la caisse, d’où l’absence de pluriel. La première orthographe semble devoir être retenue en général, même si l’on peut considérer un léger flou artistique.

Bonjour.
Je crois surtout qu’il ne faut pas oublier que nous sommes de langue latine pour la très grande partie.
Le fond avec « s » nous indique les fondements de la chose. Cela peut avoir trait à un règlement intérieur par exemple, ou nous pouvons apporter une ou des modifications sur le fonds, car il s’agit de toucher aux fondements même du règlement.

Bonjour
J’ai bien l’impression qu’il a bien deux mots distincts soit: « fond et fonds » un peu comme le nom commun « vol » le même mot désigne deux choses différentes.
Question:  » Existe-t-il d’autre mots qui se termine par un « s » au singulier ?
Mais peut-être, vous ne considérez pas que « fonds » soit employé au singulier,
mais ma question reste posée quand même. Slt

    Bonjour à tous !
    NOMS AU SINGULIER FINISSANT PAR DS
    poids, surpoids, fonds (à ne pas confondre avec fond), tréfonds, défends (ou défens), remords
    NOMS AU SINGULIER FINISSANT PAR TS
    mets, puits, starets (ou stariets)
    Ne sont pas donnés ici tous les mots composés comme :
    coupe-jarrets, cure-dents, lave-ponts, cache-pots, pèse-moûts nu-pieds, bas-fonds…
    Ni (évidemment) les mots que l’on trouve seulement au pluriel, comme :
    achards, rets, goguenots, rotoplots…
    NOM AU SINGULIER FINISSANT PAR CS
    lacs (tomber dans le lacs, dans le piège) prononcer [la]
    MOTS FINISSANT PAR UNE VOYELLE+S
    Ils sont nombreux. Par exemple : taffetas, propos, crocus.
    Voir la note du texte Les Délires 61
    http://mamiehiou.over-blog.com/article-61-delires-hegelien-57861177.html

J’ai un autre problème de fond.
Je suis professeur de cuisine et j’utilise fréquemment des fonds de veau ou de volaille.
Je l’ai vu orthographié des deux façons et je reste donc incertain quant à la bonne forme.*
Merci d’avance pour votre réponse.
Guillaume

    Il s’agit des « fonds » de cuisine, éléments premiers des sauces et du mouillement des apprêts culinaires. Votre orthographe est donc la bonne.

        Sans « s », « fond » désigne l’arrière, la base, le fondement de quelque chose, ce qui est le cas dans vos exemples. On écrit aussi « un fond de teint ».
        Avec un « s », le « fonds » est la ressource (économique, humaine, culturelle…). Exemple : le Fonds monétaire international (FMI), le fonds d’une bibliothèque, etc.

Et si on dit d’une personne « elle a un bon fond », on fait allusion à son côté callipyge alors que si on dit « elle a un bon fonds » on parle de son patrimoine de qualités? A moins qu’il ne faille écrire dans tous les cas « elle a un bon fond » ce qui laisse planer le doute…

Le mot « fond » est également un terme juridique qui se distingue des deux utilisations précédentes quand il est utilisé dans des expressions telles que : juges du fond, condition de fond …

L’examen du fond du litige consiste à en examiner le « bien fondé » eu égard aux règles de droit et s’oppose à la forme qui est la vérification du respect du formalisme.

Dans le cas de « FOND de caisse », il me semble évident que le S est de trop. Il s’agit de la menue monnaie que l’on laisse reste au FOND du tiroir après avoir retiré la recette. Écrire « fonds de caisse » pourrait logiquement désigner tout le contenu de la caisse, fond+recette.

    Réponse de Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe :

    J’aurais tendance à penser comme vous, mais je connais bon nombre de champions qui sont prêts à soutenir la thèse adverse. Quant à Google, il propose 44 500 occurrences pour « fonds de caisse ». C’est dix fois moins que pour « fond », sans doute, mais c’est loin d’être négligeable !
    Je pourrais vous proposer un lien, mais le billet en question exprimait une angoisse plus que des certitudes. Le fait qu’aucun commentaire ne soit venu me rassurer en dit long sur le « vide juridique » en la matière !

    http://alafortunedumot.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2008/07/27/index.html

Bonjour et merci pour cet article !

Sur la même lancée, je sors du fond de mon tiroir un autre mot issu du vocabulaire financier : finance.
Mais justement, doit-on dire « la finance » ou « les finances » ?
Je travaille dans une équipe informatique d’une banque, où certains signent ‘Informatique Finance », alors que d’autres utilisent « Informatique Finances ».

Lesquels ont raison selon vous ?

    La bonne pioche est « Informatique Finance ». La finance est la science traitant de la monnaie ou de l’argent (Larousse), ce qui relève du métier d’une banque, par exemple. « Les finances » concernent les ressources pécuniaires d’un individu ou d’un groupe.