Questions d'orthographe Grammaire

« -inds » ou « -ins » ? « -ind » ou « -int » ?

Les verbes en -indre (soit -aindre, -eindre et -oindre) perdent leur d aux première et deuxième personnes du singulier du présent de l’indicatif : je crains, tu peins. À la troisième personne du singulier, ce d se transforme en t : il joint.

L’accord avec le pronom « en »

En bon élève, on veut suivre la règle d’accord du participe passé employé avec « avoir » quand un COD est placé avant le verbe, et écrire « des erreurs, j’en ai commises » au lieu de « des erreurs, j’en ai commis ».

« m’entend-il » ou « m’entend-t-il » ? Le t euphonique.

Difficile de savoir quand il faut mettre un « t » entre le verbe et le pronom sujet ! D’un côté, on écrit : « Qui l’auteur évoque-t-il dans ce paragraphe ? » ; de l’autre : « Qui l’auteur dépeint-il dans ce paragraphe ? »

« pour ce faire » ou « pour se faire » ?

Il est facile de se tromper et d’écrire « se » pour « ce », surtout quand il est placé devant un verbe, comme c’est le cas dans « pour ce faire » ou « ce faisant ».

« -ouds » ou « -ous » ? « -oud » ou « -out » ? Les verbes en « oudre »

Les verbes en -soudre (soit absoudre, dissoudre, résoudre) perdent leur d à la première et à la deuxième personne du singulier, le troquent contre un t à la troisième : j’absous, tu dissous, il résout.

« voir » ou « voire » ?

N’écrivez pas « il invitera ses collègues, voir son patron », mais « il invitera ses collègues, voire son patron ». « Voir » et « voire » ont beau se prononcer de la même façon, ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre !

Des maillots « orange » ou « oranges » ? L’accord des couleurs

On est tenté d’accorder « orange » comme n’importe quel adjectif et d’écrire « des maillots oranges » au lieu de « des maillots orange ».

« ayons » ou « ayions » ? « soyez » ou « soyiez » ?

Puisqu’on écrit, au subjonctif, « il faut que nous partions », avec la terminaison « –ions », on est tenté d’écrire  de la même façon « il faut que nous ayions » et « il faut que nous soyions ».

« ils sont debout » ou « ils sont debouts » ? « ils sont ensemble » ou « ils sont ensembles » ?

On voudrait accorder « ensemble » avec le nom auquel le sens de la phrase le rapporte, et écrire « nous nous sommes assis ensembles au premier rang » au lieu de « nous nous sommes assis ensemble au premier rang ».

« dans » ou « d’en » ?

« Dans » et « d’en » sont homophones (ils se prononcent de la même façon). N’allez pourtant pas écrire « il est nécessaire dans commander deux douzaines » pour « il est nécessaire d’en commander deux douzaines » !

« on a, on en, on y » « on n’a, on n’en, on n’y » ?

Qu’on dise « on a » ou « on n’a », on entend la même chose. Alors, comment savoir qu’un « n’ » se cache entre le « on » et le « a » dans « on n’a rien mangé » ?

« afin que », « quoique »… : indicatif ou subjonctif ?

S’il s’agit de choisir entre « afin que je fasse » (subjonctif) et « afin que je fais » (indicatif), la réponse est facile. En revanche, il est plus aisé de se tromper quand il faut choisir entre « afin que je sourie » et « afin que je souris ».