Questions d'orthographe Grammaire

« vingt » ou « vingts » ?

Erreur couramment commise Parce que « quatre-vingts » est correct, on a envie d’écrire « quatre-vingts-deux » au lieu de « quatre-vingt-deux ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) « Vingt » prend la marque du pluriel, « s », quand il est multiplié, mais il la perd dès qu’il est suivi d’un autre adjectif numéral (« treize », « quinze », « mille », etc.) : La société compte quatre-vingts salariés. mais Tous les manteaux sont soldés à quatre-vingt-dix-neuf euros. Devant « millier », « million », « milliard », qui sont des noms et non des adjectifs numéraux, le « s »…

« elle s’est rendue compte » ou « elle s’est rendu compte » ?

Erreur d’accord du participe passé Puisqu’on écrit « elle s’est rendue à la poste », on a envie d’écrire de la même façon « elle s’est rendue compte de son erreur ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle avec « se rendre compte » Dans l’expression « se rendre compte », le participe passé est toujours invariable. Pourquoi ? Parce que le COD est « compte », après le verbe. > S’est-elle rendu compte, en prenant ainsi parti, qu’elle commettait une erreur ?   Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé…

« ils se sont faits l’écho » ou « ils se sont fait l’écho » ?

Erreur d’accord du participe passé Puisqu’on écrit « ils se sont faits tout seuls », on a envie d’accorder aussi « fait » dans « ils se sont fait l’écho » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle avec « se faire l’écho » Dans l’expression « se faire l’écho », le participe passé est toujours invariable. Pourquoi ? Parce que le COD est « l’écho », après le verbe. > Les médias se sont largement fait l’écho de ce scandale financier. Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Le…

« ci-joint », « ci-joints » ou « ci-jointe » ?

Erreur d’accord de « ci-joint » On a envie d’accorder « ci-joint » comme n’importe quel autre adjectif et d’écrire « ci-jointe la facture » au lieu de « ci-joint la facture ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Quand écrire « ci-joint », « ci-joints » ou « ci-jointe » Les adjectifs « ci-annexé », « ci-inclus » et « ci-joint » sont invariables quand ils sont placés en tête de phrase : Ci-joint les attestations demandées. Ils sont également invariables quand ils sont placés immédiatement devant un nom, c’est-à-dire quand celui-ci n’est pas précédé d’un déterminant tel que « un », « le », « mon », etc. : Je vous envoie ci-joint…

« c’est » ou « s’est » ? « ce sont » ou « se sont » ?

Confusion entre pronom personnel et pronom démonstratif Si vous confondez le pronom personnel « se » et le pronom démonstratif « ce », vous risquez d’écrire « n’y va pas, s’est un piège ! » au lieu de « n’y va pas, c’est un piège ! ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour faire le bon choix entre « ce » et « se » Si l’on peut remplacer le « ce/se » par « me » ou « te », il faut écrire « se » (ou « s’ »). Sinon, il faut écrire « ce » (ou « c’ »), qu’on peut souvent remplacer par « cela » : Il s’est donné des objectifs. =…

« pour les voirs » ou « pour les voir » ?

Erreur couramment commise « Les » étant un terme au pluriel, il est tentant de mettre un « s » au mot qui suit… même si celui-ci est un infinitif. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Un verbe à l’infinitif présent est invariable. Il ne s’accorde jamais. Il faut donc écrire « pour les voir ». « Pour les manger, il faut d’abord les faire cuire. » Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Il arrive pourtant que l’infinitif…

« du » ou « dû » ?

Difficulté avec le participe passé de « devoir » Si l’on écrit « le montant dû », on n’écrit pas « les sommes dûes », mais « les sommes dues ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’écriture, avec ou sans accent circonflexe L’accent circonflexe sur « dû » s’impose lorsqu’il s’agit du verbe « devoir » (au participe passé). Attention, cet accent circonflexe disparaît au féminin et au pluriel (« due », « dus », « dues ») : Sa voiture étant en panne, il a dû venir à pied. Ce bonus lui est dû. mais   Ces bonus lui sont dus. L’infection…

« lui même » ou « lui-même » ? « elles-même » ou « elles-mêmes » ?

Erreur d’accord de « même » « Même » étant tantôt adjectif, tantôt adverbe il peut s’accorder ou non, ce qui explique que certains se trompent et écrivent « les enfants eux-même » au lieu de « les enfants eux-mêmes »… parfois même en oubliant le trait d’union ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de « même » Quand il suit un pronom personnel (« moi », « toi », « elles », etc.), « même » s’accorde avec lui et est précédé d’un trait d’union : Les économistes eux-mêmes sont surpris par l’ampleur de la crise. Quand il se rapporte au nom ou…

« employer » ou « employé » ?

Erreur couramment commise « Employer » ou « employé » se prononcent de la même façon.. Comment s’étonner, dès lors, que l’un soit parfois écrit pour l’autre ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Remplacez le mot par « travailleur ». Si le sens est conservé, il faut écrire « employé », qui est un nom commun. « Jean a été élu employé du mois. » Sinon, il s’agit du verbe, qui se termine par « -er ». « Cette personne est efficace, il faudrait l’employer. » Vidéo Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele,…

« je concluerai » ou « je conclurai » ? « je concluerais » ou « je conclurais » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « je concluerai » comme vous écririez « je vérifierai », mais écrivez « je conclurai ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Il faut se souvenir qu’au futur et au conditionnel les terminaisons « -erai » et « -erais » ne se justifient que pour les verbes du 1er groupe, à l’infinitif en « -er » ! Je trierai les papiers demain. (<trier) mais Elle conclura son discours par une citation. (< conclure) Posez-vous cette question : à quel infinitif « conclurai » correspond-il ? « Concluer » ou « conclure » ? « Concluer » n’existe pas….

« il faut mieux » ou « il vaut mieux » ?

Erreur couramment commise Veillez à ne pas confondre les deux constructions et à ne pas écrire « il faut mieux se lever tôt » pour « il vaut mieux se lever tôt ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si l’expression n’est pas suivie d’un verbe à l’infinitif, il s’agit toujours de « il vaut mieux » : Il vaut mieux qu’on ne le dit. Quand un verbe suit, faites passer le « mieux » derrière lui. Si la phrase garde son sens, écrivez « il faut ». Si la…

« va » ou « vas » ?

Erreur couramment commise Conjugué à la 2e personne du singulier, le verbe « aller » se prononce de la même façon à l’indicatif présent et à l’impératif présent. Comment s’étonner, dès lors, qu’on trouve écrit « vas t’excuser » pour « va t’excuser » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) À l’impératif, « va » ne prend un « s » que dans « vas-y ». Il faut donc s’assurer que le verbe est à l’impératif, mode qui se reconnaît au fait que le sujet n’est pas exprimé : par conséquent, s’il n’y…

Page 1 sur 1112345...11