Questions d'orthographe Grammaire

« quand » ou « quant » ?

Deux conjonctions souvent confondues Combien de fois voit-on écrit « quand à votre commande, nous n’en avons aucune trace » au lieu de « quant à votre commande, nous n’en avons aucune trace » ? entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour choisir entre « quand » et « quant » Si le mot sur lequel on s’interroge peut être remplacé par « lorsque » (ou par « à quel moment », « le moment où », etc.), il s’agit de « quand ». Sinon, il s’agit de « quant », qui signifie « en ce qui concerne ». Ainsi, différenciez « quand il fait beau, je mets un short » de « quant aux shorts, je n’en porte qu’en…

« ou » ou « où » ?

Confusion entre conjonction « ou » et adverbe « où » Ne mettez pas d’accent sur « ou » quand vous écrivez « fromage ou dessert » ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « ou » et « où », pour ne plus les confondre Vous pouvez remplacer ce mot par « ou bien » ? « Ou » s’écrit alors sans accent : Adressez-vous à Paul ou à Clara. = Adressez-vous à Paul ou bien à Clara. Dans le cas contraire, « où » prend un accent grave, qu’il s’agisse de marquer le lieu ou le temps : La région où j’ai grandi, le jour où…

« tout énervée » ou « toute énervée » ?

Erreur d’accord de « tout » devant un adjectif féminin Qu’on écrive « elle est tout énervée » ou « elle est toute énervée », on entend la même chose. Comment savoir, dès lors, qu’il faut écrire « elle est tout énervée » et non « elle est toute énervée » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de l’adverbe « tout » Quand « tout » peut être remplacé par « entièrement » ou « complètement », il est invariable devant un adjectif masculin (« tout bons ») comme devant un adjectif féminin commençant par une voyelle (« tout énervée », « tout énervées »). Devant un adjectif…

« décrépi » ou « décrépit » ?

Si « décrépit » (« affaibli par l’âge, atteint de décrépitude ») se dit surtout des êtres humains mais peut à l’occasion, par effet de style et au prix d’une personnification, se dire des choses, « décrépi » (« qui a perdu son crépi ») doit, lui, être réservé à ces dernières !

« les villes que j’ai eu à visiter » ou « que j’ai eues à visiter » ?

Erreur d’accord du participe passé En voyant un COD placé avant le verbe, on est tenté d’accorder automatiquement le participe passé avec lui, mais est-ce possible dans une phrase telle que « les villes que j’ai eu à visiter » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle pour « avoir à » et « donner à » Le participe passé des verbes « avoir » ou « donner » suivi de la préposition « à » et d’un infinitif reste invariable quand le COD placé avant le participe est complément de l’infinitif et non des verbes « avoir »…

« près » ou « prêt » ?

« Près » et « prêt » souvent confondus N’écrivez pas « Quand le café est prêt de bouillir, coupez le feu » mais « Quand le café est près de bouillir, coupez le feu ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Près » et « prêt », pour ne plus les confondre Le mot peut être mis au féminin ? C’est qu’il s’agit de l’adjectif « prêt », qui est très souvent suivi de la préposition « à » : Il est prêt à faire des sacrifices pour sa carrière. = Elle est prête à faire des sacrifices pour sa carrière. Dans…

« sitôt » ou « si tôt » ?

Lorsqu’on peut remplacer le terme qui pose problème par « si tard », on écrit « si tôt ». Sinon, on écrit « sitôt ». C’est aussi ce dernier terme qui entre dans la formation de « pas de sitôt » (c’est-à-dire « pas avant longtemps »).

« vous contrefaisez » ou « vous contrefaites » ?

Erreur couramment commise Qui n’a jamais écrit « vous contrefaisez une signature » pour « vous contrefaites une signature » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Bien que l’on écrive « vous contredisez », il faut écrire « vous contrefaites ». En effet, les composés de « faire » (« contrefaire », « défaire », « refaire », « satisfaire ») se conjuguent comme ce dernier, qui fait, à la 2e personne du pluriel, « faites ». On ne trouve donc ni « vous contrefaisez », ni « vous satisfaisez », mais « vous contrefaites » et « vous satisfaites ». Pour ne plus faire l’erreur, retenez…

« moi qui fais » ou « moi qui fait » ? « toi qui mange » ou « toi qui manges » ?

Erreur d’accord du verbe derrière « moi qui » ou « toi qui » — Est-ce moi qui va devoir t’apprendre la grammaire ? — Si j’en crois mes oreilles, ce n’est certainement pas toi qui es le mieux placé pour cela ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle derrière « moi qui » et « toi qui » Pour accorder correctement le verbe qui suit le pronom relatif « qui », reportez-vous au mot que « qui » reprend (son antécédent) : c’est avec lui qu’il faut accorder le verbe, en nombre et en personne. Méfiance, par conséquent, quand…

« elle s’est faite faire » ou « elle s’est fait faire » ?

Erreur couramment commise C’est une erreur bien compréhensible que de vouloir suivre les règles générales d’accord du participe passé pour le verbe « faire » et d’écrire « elle s’est faite renvoyer » au lieu de « elle s’est fait renvoyer », ou « les stagiaires qu’elle a faits embaucher » au lieu de « les stagiaires qu’elle a fait embaucher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Immédiatement suivi d’un infinitif, le participe passé du verbe « faire » est invariable : La fillette s’est fait gronder par son père. Les…

« cote » ou « côte » ?

Erreur couramment commise Si l’on vous demande d’écrire : « S’étant brisé deux côtes, le président éveille la sympathie des Français et voit sa cote de popularité remonter », saurez-vous placer sans hésiter l’accent circonflexe sur la bonne « cote » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs !   Règle (comment ne plus commettre cette erreur) On ne met pas d’accent circonflexe chaque fois que le mot suggère une notation, un classement, une évaluation : la cote d’une voiture, la cote d’une entreprise en Bourse, une cote d’alerte, une cote de popularité, etc. Mais,…

« ni » ou « n’y » ?

Confusion entre deux formes de négation S’ils se prononcent de la même façon, « ni » et « n’y » n’ont rien en commun. Aussi ne faut-il pas écrire « il ni voit rien » mais « il n’y voit rien ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus hésiter entre « ni » et « n’y » Le mot est immédiatement suivi d’un verbe ? Il s’agit presque certainement de « n’y », contraction de « ne y ». La présence, peu après, d’un terme renforçant la négation (« pas », « jamais », etc.) confirme cette hypothèse : La piscine, il n’y va jamais….

Page 1 sur 1112345...11