Questions d'orthographe Grammaire

« 1,5 kilomètre » ou « 1,5 kilomètres » ?

Erreur couramment commise Puisque 1,5 est supérieur à 1, on a logiquement envie de mettre ce qui suit au pluriel et d’écrire « 1,5 kilomètres » au lieu de « 1,5 kilomètre ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) En français, on considère que le pluriel commence à 2. Tout ce qui est inférieur à 2, fût-ce 1,99, reste au singulier : J’ai payé cet article 2 euros. mais J’ai payé cet article 1,99 euro. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du…

« les quatre » ou « les quatres » ?

Erreur couramment commise N’écrivez pas « les quatres voitures », mais « les quatre voitures », même si « quatre » représente plusieurs voitures. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) À l’exception de « vingt » et de « cent », qui peuvent être multipliés, les adjectifs numéraux cardinaux (quatre, cinq, huit, douze, etc.) sont invariables, même quand ils sont utilisés comme des noms : les cinq de cœur, les quarante voleurs, les sept péchés capitaux, etc. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé…

« mange ! » ou « manges ! » ?

Difficulté avec l’impératif des verbes du 1er groupe On n’écrit pas « manges ta soupe » mais « mange ta soupe », même si « manger » est ici conjugué à la 2e personne du singulier. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! La bonne terminaison à la 2e personne du singulier À la 2e personne du singulier du présent de l’impératif, mode qui se caractérise par l’absence du pronom personnel sujet (« tu », « nous », « vous »), les formes se terminant par un « e » muet ne prennent pas de « s », sauf si elles sont immédiatement…

« elle a l’air sérieux » ou « elle a l’air sérieuse » ?

Erreur d’accord derrière « avoir l’air » Si l’on peut dire « cette jeune femme a l’air exquis », pourquoi ne peut-on pas dire « cette poire a l’air exquis » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord derrière « avoir l’air » Si le sujet est un nom de personne, l’adjectif peut s’accorder soit avec lui, soit avec « air ». > Elle a l’air sérieuse. > Elle a l’air sérieux. L’accord de l’adjectif avec « air » est obligatoire si un complément suit cet adjectif. > Elle a l’air sérieux…

« les lundis soir » ou « les lundis soirs » ?

Erreur couramment commise Après un nom de jour au pluriel, faut-il accorder « matin » et « soir » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Les noms des jours sont des noms communs, ils s’écrivent donc avec une minuscule et prennent un « s » au pluriel : Je fais du sport tous les vendredis. Dans « les lundi et jeudi de chaque semaine », on ne met toutefois pas de « s », car il y a…

« ces » ou « ses » ?

Confusion entre démonstratif « ces » et possessif « ses » Veillez à ne pas écrire : « Que chacun vienne par ces propres moyens » alors qu’il faut écrire « Que chacun vienne par ses propres moyens ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus confondre « ces » et « ses » Si le mot sur lequel on hésite devient « ce » ou « cet » au masculin, « cette » au féminin, c’est qu’il s’agit du démonstratif « ces », qui désigne quelque chose : ces outils = cet outil, ces pochettes = cette pochette, ces chiffres = ce chiffre En…

« diagnostic » ou « diagnostique » ?

Erreur couramment commise Il n’est pas rare de confondre le nom avec le verbe conjugué et d’écrire : « Je demande un deuxième diagnostique » au lieu de : « Je demande un deuxième diagnostic. » Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Veillez à ne pas écrire « diagnostic » pour « diagnostique (-s, -nt) » ou « pronostic » pour « pronostique (-s, -nt) ». Les premiers (« diagnostic » et « pronostic ») sont des noms, les seconds (« diagnostique (-s, -nt) » et  « pronostique (-s, -nt) ») sont des verbes conjugués. Pour les distinguer, mettez le terme qui…

« fut-ce » ou « fût-ce » ?

Souvent le passé simple nous met mal à l’aise, et on se complique la vie en ajoutant des accents circonflexes superflus, comme « Fût-ce à cette occasion-là » ?

« cent » ou « cents » ?

Difficulté à choisir entre « cent » et « cents » On a envie, en toute logique, d’écrire « sept cents quatre » au lieu de  « sept cent quatre », puisque « cent » est ici multiplié. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de « cent » Multiplié, « cent » prend la marque du pluriel, « s », mais il la perd quand il est suivi d’un autre adjectif numéral (« quatre », « douze », « quarante », etc.) : Deux cents personnes sont attendues. mais   Établissez un chèque de cinq cent quarante euros. Devant « millier », « million », « milliard », qui sont des noms, le…

Singulier ou pluriel après plusieurs déterminants ?

Erreur d’accord du verbe avec un sujet complexe Puisqu’il y a deux sujets dans une phrase telle que « chaque région, chaque canton a son costume traditionnel », il ne paraît pas logique de laisser le verbe « avoir » au singulier. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle après plusieurs déterminants Après plusieurs sujets introduits par un déterminant distributif tel que « chaque » ou « tout », le verbe reste le plus souvent au singulier. > Tout homme, toute femme connaît un jour un chagrin d’amour. Il…

« je lui ai donné tous les conseils que j’ai pu » ou « que j’ai pus » ?

Erreur d’accord du participe passé En voyant un COD placé avant le verbe, on a envie d’accorder le participe passé avec lui… mais il arrive que le COD ne soit pas celui du verbe susdit. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle avec un complément sous-entendu Le participe passé d’un verbe qui a pour complément un infinitif ou une proposition sous-entendus reste invariable. > Je lui ai donné tous les conseils que j’ai pu. (« que », mis pour « conseils », n’est pas COD du participe passé « pu »,…

« tous les » ou « tout les » ?

Oubli de l’accord de « tout » devant un déterminant Difficile d’oublier que « tous » s’écrit avec un s quand on dit « ils sont tous là » : on entend le s. Le risque est bien plus grand quand on ne l’entend pas, comme dans « tous les chevaux doivent être bouchonnés ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! La règle devant un déterminant pluriel Devant un nom ou un groupe nominal (GN) au pluriel, la seule orthographe possible est « tous » : Tous mes amis  sont partis. GN Il déteste  tous les légumes. GN…