Questions d'orthographe Grammaire

« tu mange » ou « tu manges » ? « tu mangera » ou « tu mangeras » ?

Erreur couramment commise Ne confondez pas, même s’ils se prononcent de la même façon, « manges » employé avec « tu » (« tu manges ») et « mange » employé avec « il » (« il mange »). Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Un verbe conjugué à la 2e personne du singulier (« tu ») se termine généralement par « s » : « tu fais », « tu mangeais », « tu feras », « tu puisses », « tu chanterais »… Font exception, néanmoins, les formes suivantes : « tu peux », « tu veux », « tu vaux », ainsi que, parfois, la deuxième personne du singulier de…

« nous jouons » ou « nous jouont » ?

Erreur couramment commise Là encore, les deux formes sont homophones, ce qui peut prêter à confusion et faire écrire « nous jouont » pour « nous jouons ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) À la 1re personne du pluriel (« nous »), le verbe se termine toujours par « s », jamais par « t ». On écrit donc « nous jouons », et non « nous jouont », forme qui n’existe pas. Vidéo Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes Sur ce point…

« c’en », « sans » ou « s’en » ?

« C’en », « sans » et « s’en » souvent confondus Même si, à l’oreille, « sans », « s’en » et « c’en » sont semblables, n’allez pas écrire « il c’en moque » ou « il sans moque » pour « il s’en moque ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus hésiter entre « c’en », « sans » et « s’en » « S’en » et « c’en » sont toujours suivis d’un verbe. Si le remplacement par « cela en » est possible, il s’agit de « c’en ». En revanche, si on peut mettre « il(s) » ou « elle(s) » devant, il s’agit de « s’en » :   C’en est fini de l’insouciance ! =…

« elles sont venu » ou « elles sont venues » ?

Erreur d’accord du participe passé On a tendance à écrire le participe passé tel qu’on l’entend, quel que soit l’auxiliaire avec lequel il est employé : « ils sont venu » pour « ils sont venus », « elle est venu » pour « elle est venue », etc. Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle avec l’auxiliaire « être » Le participe passé employé avec l’auxiliaire « être » s’accorde toujours avec le sujet du verbe, en genre et en nombre. Alors, « elles sont venu » ou « elles sont venues » ? Pour ne pas vous tromper, repérez l’auxiliaire – ici, « être »…

« fabricant » ou « fabriquant » ?

Erreur couramment commise Difficile de savoir s’il faut écrire « ce fabricant de jouets a débuté en fabriquant des toupies » ou « ce fabriquant de jouets a débuté en fabricant des toupies ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Vous pouvez remplacer ce mot par « faisant » ? C’est alors le participe présent « fabriquant », lequel est souvent précédé de « en ». Dans le cas contraire, il s’agit du nom « fabricant », qui s’écrit avec un « c » : Il s’est blessé en fabriquant une bombe. = Il s’est…

« si » ou « s’y » ?

Tendance à toujours écrire [si] en un seul mot — S’attend-on à un sans-faute de votre part ? — Oui, on s’y attend. — Alors, n’écrivez pas « on si attend » ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour savoir quand écrire « s’y » Le remplacement par « se » est possible ? Il s’agit alors de « s’y », contraction du pronom réfléchi « se » et de « y », et il est suivi d’un verbe. La cafétéria, on s’y retrouve à midi. = On se retrouve à midi à la cafétéria. verbe Dans le cas contraire,…

« notre » ou « nôtre » ? « votre » ou « vôtre » ?

Erreur couramment commise Un petit accent peut tout changer, alors n’oubliez pas d’en ajouter un quand vous écrivez que vous y mettez du « vôtre ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Si le mot est immédiatement suivi d’un nom ou d’un groupe nominal, il s’agit de l’adjectif possessif « notre » ou « votre ». Mais si l’on trouve, devant le mot en question, « le », « la » ou « les », le « o » prend un accent circonflexe : Votre solution vaut bien la nôtre. nom J’ai mes gants,…

« plutôt » ou « plus tôt » ?

Confusion entre écritures en un mot et en deux mots Si vous avez tendance à écrire « les chiffres sont plus tôt meilleurs que prévu » au lieu de « les chiffres sont plutôt meilleurs que prévu », corrigez-vous au plus tôt ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Pour ne plus confondre « plutôt » et « plus tôt » Si le remplacement par « plus tard » est possible, écrivez « plus tôt », en deux mots : J’aurais aimé le savoir plus tôt. = J’aurais aimé le savoir plus tard. Plus tôt il aura fini, mieux il se…

« tu tries » ou « tu tris » ?

Erreur couramment commise Ne conjuguez pas « trier » comme « finir ». Si l’infinitif de « tu finis » est « finir », celui de « tu tries » est « trier », et non « trir », qui n’existe pas : écrivez donc « tu tries tes déchets », et non « tu tris tes déchets ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Attention aux verbes se terminant par « -ier » ! Comme pour tous les verbes du 1er groupe (c’est-à-dire les verbes dont l’infinitif se termine en « -er »), on conserve le « e » qui entre dans la terminaison…

« quoique » ou « quoi que » ?

Erreur à l’écriture de « quoi que » en deux mots On n’entend pas de différence entre « quoique » et « quoi que » quand on les prononce, ce qui explique que certains écrivent « quoiqu’il fasse, je le soutiens » au lieu de « quoi qu’il fasse, je le soutiens ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! « Quoique » ou « quoi que », pour faire le bon choix Si le remplacement par « bien que » est possible, il faut écrire « quoique », en un seul mot. Dans le cas contraire, il s’agit de la locution « quoi que ». Quoiqu’on…

« des nuages blanc » ou « des nuages blancs » ?

Erreur d’accord des adjectifs de couleur simples Parce qu’il s’agit d’un adjectif de couleur, on se demande s’il faut accorder « blanc » dans « des nuages blancs ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord des adjectifs de couleur simples La plupart des adjectifs de couleur s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent. Ils peuvent ainsi prendre la marque du féminin et/ou celle du pluriel. « Je porte une chemise blanche. » « Je porte des chemisiers blancs. » « Je porte des chemises blanches. » N.B. Certains adjectifs…

« peu de chose » ou « peu de choses » ?

Quand « peu de chose » a simplement le sens de « peu », sans qu’il soit question de choses au sens propre, « chose » reste au singulier.
Si en revanche on peut remplacer cette expression par « plusieurs choses », il s’agit bien d’éléments qui peuvent se compter, et « choses » prend la marque du pluriel.

Page 4 sur 111...23456...11