Icône question orthographe

« répercussion » ou « répercution » ?

N’écrivez pas, sous l’influence de « diminution » ou de « pollution », « répercution » à la place de « répercussion ».

Icône réponse question orthographe

Parmi les mots dont la finale se prononce « sion », certains s’écrivent avec deux « s » : c’est le cas de « discussion » et de « répercussion ».

Arrêtez de douter de votre orthographe !
Découvrez les modules d'entraînement Projet Voltaire. JE TESTE GRATUITEMENT

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Outre les trois mots percussion, répercussion et discussion, évoqués plus ou moins directement dans les lignes qui précèdent, il n’y a guère que concussion pour bouder le « t » dans les finales en « -ution ». Ce quatrième mousquetaire est, conformément à la tradition, bien moins connu que les trois autres, mais il conserve une certaine aura dans le langage juridique, où il désigne une « malversation de fonctionnaire ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Découvrez les modules d'entraînement Projet Voltaire. JE TESTE GRATUITEMENT

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Cher Bruno, contrairement à ce que vous avez écrit, dans Les Trois Mousquetaires c’est bien le quatrième, d’Artagnan, qui est le plus connu. Et qui, bien sûr, n’est jusqu’à la dernière page que cadet aux gardes.

    Cher David, Bruno Dewaele a certainement fondé sa remarque sur le titre du roman d’Alexandre Dumas père, Les Trois Mousquetaires (et non les quatre mousquetaires !). Voilà pourquoi il s’est permis de dire que le quatrième était « moins connu » puisqu’il ne figure pas dans le titre de l’oeuvre. Et rappelons qu’il ne s’agissait que d’une analogie pour parler d’exceptions orthographiques… Bonne journée.

En repassant par ici, je m’aperçois qu’un autre terme était concerné, qui a heureusement presque disparu des dictionnaires : la jussion, mot de droit ancien désignant un commandement royal.
Cela dit une fois de plus, il s’agit là encore d’exceptions qui n’ont plus lieu d’être. Leur justification a totalement disparu et elle ne font qu’alimenter la confusion. Que de temps perdu au détriment des règles, de la cohérence et de la clarté de la langue…

Bonjour.
« Parmi les mots dont la finale se prononce “ sion ”, certains s’écrivent avec deux “ s ” » précisez-vous afin de les différencier de ceux qui s’écrivent avec un « t ».
Je me permets d’ajouter, même si ce n’est que contigu au sujet, qu’en raison d’une contagion venue de l’anglo-américain se répand, je devrais écrire s’est répandue, cette faute qui est d’écrire « connection » au lieu de « connexion », dont la finale se prononce aussi (en partie) « sion » (« ksion » en réalité).
L. A.

    Il s’agit de l’espace utilisée en typographie : elle est féminine. Il faudrait donc écrire « espace » au masculin lorsque l’on parle de l’azur étoilé, et « espace » au féminin lorsque l’on parle de ce qui sépare deux mots : il faut une espace entre l’article et le nom.

Une question que je ne sais où poster :
Doit-on écrire :  »Nous les avons amenéS à réfléchir » avec ou sans  »s » ?
Nous les avons amenés (ou  »ées ») mais s’il est suivi de  »à + verbe infinitif » ???

Autre question :
Nous nous sommes promis de le faire. (si le  »nous » désigne uniquement des femmes :  »promises » ???)

Merci de vos éclairages.

          dans ce cas il s’agit bien d’une faute de français quoique lorsque l’on a 50 ans au moment ou on l’écrit c’est que l’on est toujours vivant, c’est un peu philosophique j’en conviens, avoir , être , avoir été , avoir eu , je vis donc je suis…
          PS : pouvez-vous activer le correcteur orthographique dans votre champ commentaire, cela nous empêcherait de faire des erreurs volontaires. LOL.