Questions d'orthographe Grammaire

« je vous saurais gré » ou « je vous serais gré » ?

Bien que « serait » et « saurait » ne se prononcent pas exactement de la même façon, il n’est pas rare de trouver « il vous serait gré de le rembourser » pour « il vous saurait gré de le rembourser ».

« après qu’il a » ou « après qu’il ait » ? « après que », indicatif ou subjonctif ?

Puisqu’on dit « avant qu’il ait mangé », il est tentant de dire, de la même façon, « après qu’il ait mangé » au lieu de « après qu’il a mangé ».

« nous crions » ou « nous criions » ? « vous criez » ou « vous criiez » ?

Sans doute n’entend-on pas vraiment la même chose selon que l’on dit « nous crions » ou « nous criions », mais il n’est pas rare de trouver « il en fallait beaucoup pour que nous crions » au lieu de « il en fallait beaucoup pour que nous criions ».

« vingt » ou « vingts » ?

Parce que « quatre-vingts » est correct, on a envie d’écrire « quatre-vingts-deux » au lieu de « quatre-vingt-deux ».

« je me suis rendue compte » ou « je me suis rendu compte » ?

Puisqu’on écrit « elle s’est rendue à la poste », on a envie d’écrire de la même façon « elle s’est rendue compte de son erreur ».

Ces règles qui évoluent : « Ils se sont fait(s) l’écho »

Les règles d’orthographe et de grammaire de notre langue semblent gravées dans le marbre. Pourtant, si l’on compte les variantes, les tolérances, les exceptions, les évolutions, il n’en est rien ! Aujourd’hui, nous allons parler d’une tournure pronominale qui cause quelques « remous » chez les experts et les passionnés de la langue française : « se faire l’écho ».

« ci-joint », « ci-joints » ou « ci-jointe » ?

On a envie d’accorder « ci-joint » comme n’importe quel autre adjectif et d’écrire « ci-jointe la facture » au lieu de « ci-joint la facture ».

« c’est » ou « s’est » ?

Si vous confondez le pronom personnel « se » et le pronom démonstratif « ce », vous risquez d’écrire « n’y va pas, s’est un piège ! » au lieu de « n’y va pas, c’est un piège ! ».

« pour les voirs » ou « pour les voir » ?

« Les » étant un terme au pluriel, il est tentant de mettre un « s » au mot qui suit… même si celui-ci est un infinitif.

« du » ou « dû » ?

Si l’on écrit « le montant dû », on n’écrit pas « les sommes dûes », mais « les sommes dues ».

« elles-même » ou « elles-mêmes » ? « eux-même » ou « eux-mêmes » ?

« Même » étant tantôt adjectif, tantôt adverbe il peut s’accorder ou non, ce qui explique que certains se trompent et écrivent « les enfants eux-même » au lieu de « les enfants eux-mêmes »… parfois même en oubliant le trait d’union !

L’orthographe de la locution latine « vice versa »

En français, nous disposons de quantité de mots et d’expressions tout droit venus du latin. Ils n’ont pas subi de transformations (ou presque). « Vice versa » en fait partie. Reste à savoir comment l’écrire et l’employer correctement !