Questions d'orthographe Confusion entre mots voisins

« recouvrer », « recouvrir » ou « retrouver » ?

Le verbe « recouvrer » est souvent confondu avec ses voisins « recouvrir » et « retrouver ».

« décade » ou « décennie » ?

Une décade est une période de dix jours, une décennie est une période de dix ans. Pour ne plus les confondre, retenez cette phrase : « Si les décennies n’étaient que des décades, que je serais jeune encore ! » soupire le vieillard.

« Maline », « maligne », que doit-on écrire ?

Bien malin celui qui n’a jamais hésité à mettre « malin » au féminin ! C’est vrai, ça, comment féminiser cet adjectif ? En ajoutant simplement un « e » final, pour former « maline », ou en modifiant la terminaison, ce qui donne « maligne » ?

« collision » ou « collusion » ?

Une « collision » est une rencontre violente entre deux corps ou un affrontement (remplacer par « choc » ou « heurt ») ; une « collusion » est une entente malhonnête entre deux parties aux dépens d’une troisième (remplacer par « entente » ou « accord »). Une collision entre deux véhicules ; une collusion frauduleuse entre confrères.

« apporter » ou « amener » ? « emporter » ou « emmener » ?

Ne dites pas « je vous ramènerai vos livres demain », mais « je vous rapporterai vos livres demain ».

« çà et là » ou « ça et là » ?

Voici une belle expression, très poétique, mais pas facile à coucher sur le papier... ou le clavier ! Faut-il écrire « ça » ou « çà » ? « la » ou « là » ? Bref, quelle est l’orthographe de « çà et là » ?

« Ingambe » : comment bien employer cet adjectif ?

La langue française est facétieuse ! Certains mots, par leur tour, leur sonorité, leur connotation peuvent nous induire en erreur. On croit qu’ils veulent dire une chose alors qu’ils en signifient une autre, et parfois même l’inverse ! C’est le cas d’ingambe.

« Réanimer » ou « ranimer » ?

Une simple voyelle d’écart entre ces deux verbes, et le sens s’en trouve changé. Certes, pas radicalement, mais il existe tout de même une nuance que les amateurs du « bien parler » auront à cœur de respecter. La voici.

« Transfert », « transferts », « transfère »… Comment bien l’écrire ?

Voici un nom dont l’orthographe est souvent écorchée. En cause, la terminaison qui fait entendre le son « R », lequel, en français, peut s’écrire de différentes manières. Autre raison : l’existence d’un verbe correspondant au nom, qui se prononce exactement de la même façon.

Empreint ou emprunt : quelle différence ?

En français, les homophones sont légion ! Ce sont des mots qui s’écrivent différemment, mais qui se prononcent de la même façon. Ce peut être des noms, des participes passés... ou les deux. C’est le cas de « empreint » et « emprunt » !

« En bon et du forme » ou « En bonne et due forme » ?

Parce que cette expression n’est pas toujours bien comprise, son orthographe est souvent écorchée. Doit-on écrire « bon » ou « bonne » ? « du » ou « due » ? Voici, en bonne et due forme, l’explication !

« Fatigant » ou « fatiguant » ?

Pourquoi écrit-on « fatigant » et pas « fatiguant » ? Et pourquoi pas l’inverse ?