Questions d'orthographe Accords

« je me suis rendue compte » ou « je me suis rendu compte » ?

Puisqu’on écrit « elle s’est rendue à la poste », on a envie d’écrire de la même façon « elle s’est rendue compte de son erreur ».

Ces règles qui évoluent : « Ils se sont fait(s) l’écho »

Les règles d’orthographe et de grammaire de notre langue semblent gravées dans le marbre. Pourtant, si l’on compte les variantes, les tolérances, les exceptions, les évolutions, il n’en est rien ! Aujourd’hui, nous allons parler d’une tournure pronominale qui cause quelques « remous » chez les experts et les passionnés de la langue française : « se faire l’écho ».

« ci-joint », « ci-joints » ou « ci-jointe » ?

On a envie d’accorder « ci-joint » comme n’importe quel autre adjectif et d’écrire « ci-jointe la facture » au lieu de « ci-joint la facture ».

« elles-même » ou « elles-mêmes » ? « eux-même » ou « eux-mêmes » ?

« Même » étant tantôt adjectif, tantôt adverbe il peut s’accorder ou non, ce qui explique que certains se trompent et écrivent « les enfants eux-même » au lieu de « les enfants eux-mêmes »… parfois même en oubliant le trait d’union !

« En main propre » ou « en mains propres » ?

Quelle est l’orthographe de cette expression couramment employée : « en main propre » ou « en mains propres » ? Le groupe nominal « main propre » s’écrit-il au singulier ou au pluriel ? Que signifie-t-elle exactement ?

« À tout à l’heure » ou « À toute à l’heure » ?

Voici une expression que nous disons quotidiennemment, mais que nous ne savons pas toujours écrire correctement. Quelle est l’orthographe de « à tout à l’heure » ? Écrit-on « à tout à l’heure » ou « à toute à l’heure » ?

« mille » ou « milles » ?

Sachant que « vingt » et « cent » peuvent parfois prendre un « s », on a tendance à écrire « quatre milles » au lieu de « quatre mille ».

« un espèce » ou « une espèce » ?

Une fois sur deux, on entend « un espèce de fou dangereux » quand il faudrait dire « une espèce de fou dangereux ».

« nombre de » ou « nombres de » ? « quantité de » ou « quantités de » ?

Quand ils ne sont pas précédés d’un article, les collectifs « nombre » et « quantité » ont le sens de « un grand nombre », « beaucoup ». Ils restent au singulier... même si le verbe qui suit est au pluriel.

« elles sont venu » ou « elles sont venues » ? « ils sont venu » ou « ils sont venus » ?

On a tendance à écrire le participe passé tel qu’on l’entend, quel que soit l’auxiliaire avec lequel il est employé : « ils sont venu » pour « ils sont venus », « elle est venu » pour « elle est venue », etc.

« des nuages blanc » ou « des nuages blancs » ?

Parce qu’il s’agit d’un adjectif de couleur, on se demande s’il faut accorder « blanc » dans « des nuages blancs ».

« tout autre » ou « toute autre » ?

Pourquoi n’accorderait-on pas « tout » dans « une tout autre affaire », puisqu’il est suivi d’un nom féminin ?