Questions d'orthographe Accords

« demi » ou « demie » ?

Erreur couramment commise Instinctivement, on a envie d’accorder toujours « demi » en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte, et d’écrire « ma demie-sœur » au lieu de « ma demi-sœur ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Placé devant un nom ou un adjectif, « demi » est invariable : une demi-heure, des demi-frères, des petits pois demi-fins Placé derrière un nom, « demi » peut prendre la marque du féminin, mais jamais celle du pluriel : deux heures et demie, trois mois et demi…

des tuniques « bleu foncé » ou « bleues foncées » ?

Erreur d’accord des adjectifs de couleur composés Puisque les deux adjectifs font partie du même groupe nominal, on est tenté de les accorder tous les deux avec « tuniques » et d’écrire « des tuniques bleues foncées » au lieu de « des tuniques bleu foncé ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord des adjectifs de couleur composés Quand deux mots sont employés pour qualifier une seule couleur, aucun ne varie : Préférez-vous l’écharpe gris clair ou l’écharpe bleue ? Si ces mots sont tous les deux des adjectifs de couleur, un trait…

« des robes blanc et noir » ou « des robes blanches et noires » ?

Erreur d’accord des adjectifs de couleur composés Pourquoi est-il faux de parler des pièces noir et blanc du jeu de dames ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord des adjectifs de couleur composés Si l’on parle de robes blanc et noir, c’est que chacune des robes contient à la fois du blanc et du noir. En revanche, si l’on parle de robes blanches et noires, c’est que certaines sont blanches et d’autres noires, ce qui était aussi le cas des pièces du jeu de…

« tout énervée » ou « toute énervée » ?

Erreur d’accord de « tout » devant un adjectif féminin Qu’on écrive « elle est tout énervée » ou « elle est toute énervée », on entend la même chose. Comment savoir, dès lors, qu’il faut écrire « elle est tout énervée » et non « elle est toute énervée » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle d’accord de l’adverbe « tout » Quand « tout » peut être remplacé par « entièrement » ou « complètement », il est invariable devant un adjectif masculin (« tout bons ») comme devant un adjectif féminin commençant par une voyelle (« tout énervée », « tout énervées »). Devant un adjectif…

« les villes que j’ai eu à visiter » ou « que j’ai eues à visiter » ?

Erreur d’accord du participe passé En voyant un COD placé avant le verbe, on est tenté d’accorder automatiquement le participe passé avec lui, mais est-ce possible dans une phrase telle que « les villes que j’ai eu à visiter » ? Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle pour « avoir à » et « donner à » Le participe passé des verbes « avoir » ou « donner » suivi de la préposition « à » et d’un infinitif reste invariable quand le COD placé avant le participe est complément de l’infinitif et non des verbes « avoir »…

« moi qui fais » ou « moi qui fait » ? « toi qui mange » ou « toi qui manges » ?

Erreur d’accord du verbe derrière « moi qui » ou « toi qui » — Est-ce moi qui va devoir t’apprendre la grammaire ? — Si j’en crois mes oreilles, ce n’est certainement pas toi qui es le mieux placé pour cela ! Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle derrière « moi qui » et « toi qui » Pour accorder correctement le verbe qui suit le pronom relatif « qui », reportez-vous au mot que « qui » reprend (son antécédent) : c’est avec lui qu’il faut accorder le verbe, en nombre et en personne. Méfiance, par conséquent, quand…

« elle s’est faite faire » ou « elle s’est fait faire » ?

Erreur couramment commise C’est une erreur bien compréhensible que de vouloir suivre les règles générales d’accord du participe passé pour le verbe « faire » et d’écrire « elle s’est faite renvoyer » au lieu de « elle s’est fait renvoyer », ou « les stagiaires qu’elle a faits embaucher » au lieu de « les stagiaires qu’elle a fait embaucher ». Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr Déjà plus de 5 millions d’utilisateurs ! Règle (comment ne plus commettre cette erreur) Immédiatement suivi d’un infinitif, le participe passé du verbe « faire » est invariable : La fillette s’est fait gronder par son père. Les…