« quand » ou « quant » ?


Deux conjonctions souvent confondues

Combien de fois voit-on écrit « quand à votre commande, nous n’en avons aucune trace » au lieu de « quant à votre commande, nous n’en avons aucune trace » ?

entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Pour choisir entre « quand » et « quant »

Si le mot sur lequel on s’interroge peut être remplacé par « lorsque » (ou par « à quel moment », « le moment où », etc.), il s’agit de « quand ». Sinon, il s’agit de « quant », qui signifie « en ce qui concerne ».

Ainsi, différenciez « quand il fait beau, je mets un short » de « quant aux shorts, je n’en porte qu’en été » :
Quand il fait beau, je mets un short.= Lorsqu’il fait beau, je mets un short.
mais
Quant aux shorts, je n’en porte qu’en été. ≠ Lorsque aux shorts, je n’en porte qu’en été.

Bien entendu, on écrit « quand » dans « Quand portes-tu des shorts ? » (= À quel moment portes-tu des shorts ?).
N.B. On évitera de confondre ces deux mots avec « qu’en », contraction de « que en ».

Vidéo

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

On se gardera évidemment de conclure de ce qui précède que, quand la préposition « à » suit, la graphie adéquate est toujours « quant ». Ce n’est le cas que si l’expression signifie « en ce qui concerne, pour ce qui est de ». Ce ne l’est pas dans la tournure « Quand à Noël il neige, les enfants sont heureux » ! Il n’est que trop clair qu’ici « quand » pourrait être remplacé par « lorsque »… et qu’une virgule pourrait se glisser entre les deux mots !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Quant aux fournisseurs, nous les paierons en fin de mois.
  2. Quand à être augmenté, Gustave n’y croit pas.
  3. Quant aux CD, vous les enverrez sous pochette inviolable.
  4. Quand au règlement, il peut se faire par chèque ou par carte bancaire.
  5. Demandez à chacun quant il souhaite partir en vacances.
  6. Quant à moi, je préfère voter blanc.
  7. Quand aux charges sociales, elles grèvent le budget de l’entreprise.
  8. Elle dit ne rien savoir quand à un possible changement de direction.
  9. Quand à l’article demandé, il n’est pas en stock.
  10. Quand doit-il annoncer sa décision ?

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Quant à être augmenté, Gustave n’y croit pas.
    Remplaçons « quand » par « lorsque » : « Lorsque à être augmenté, Gustave n’y croit pas. » Cela ne veut rien dire. Il ne s’agit donc pas de « quand », mais de « quant ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Quant au règlement, il peut se faire par chèque ou par carte bancaire.
    « Lorsque au règlement, il peut se faire par chèque ou par carte bancaire » ne veut rien dire. On n’écrit donc pas « quand », mais « quant » (« Quant au règlement » = «  En ce qui concerne le règlement »).
  5. Faux. Il faut écrire : Demandez à chacun quand il souhaite partir en vacances.
    On peut dire : « Demandez à chacun à quel moment il souhaite partir en vacances. » C’est donc qu’il s’agit ici de « quand », et non de « quant ».
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Quant aux charges sociales, elles grèvent le budget de l’entreprise.
    « Lorsque aux charges sociales, elles grèvent le budget de l’entreprise » ne veut rien dire. On n’écrit donc pas « quand », mais « quant » (« Quant aux charges sociales » = « En ce qui concerne les charges sociales »).
  8. Faux. Il faut écrire : Elle dit ne rien savoir quant à un possible changement de direction.
    Remplaçons « quand » par « lorsque » : « Elle dit ne rien savoir lorsque à un possible changement de direction. » Cela ne veut rien dire. Il ne s’agit donc pas de « quand », mais de « quant ».
  9. Faux. Il faut écrire : Quant à l’article demandé, il n’est pas en stock.
    « Lorsque à l’article demandé, il n’est pas en stock » ne veut rien dire. On n’écrit donc pas « quand », mais « quant » (« Quant à l’article demandé » = « En ce qui concerne l’article demandé »).
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

6 réponses à « quand » ou « quant » ?

  1. JC dit :

    On m’avait appris une astuce, quanT est suivi de « à » ou « au ».

  2. MENZEL dit :

    Pour la réponse 10

    Pour moi, elle est fausse car on ne peut pas dire *LORSQUE* doit-il annoncer sa décision donc *QUANT*
    MERCI

    • Erick dit :

      Menzel, remplacez ce « Quand » dans la phrase 10 par « À quel moment », et vous verrez que tout fonctionne. C’est donc bien « Quand » qu’il faut choisir. La phrase est donc juste.

    • bon bonbon dit :

      Menzel, vous vous êtes fixé sur une seule option, une seul façon de pouvoir replacer le mot « quand », mais il y en a plein d’autres — pour reprendre ce qui est écrit au tout début de cette page:

      *** Si le mot sur lequel on s’interroge peut être remplacé par « lorsque » (ou par « à quel moment », « le moment où », etc.), il s’agit de « quand ». ***

      ( « Lorsque », « à quel moment », « le moment où » — ce sont que trois exemples.)

      Enfin, en ajoutant au bon conseil offert par Erick, essayez aussi de renverser les mots et la syntaxe un peu, jouez avec, pour faire bon sens :

      « **Quand doit-il** annoncer sa décision ? »

      « **Lorsqu’il doit** annoncer sa décision, [sera-t-il capable de le faire] ? »

    • jeannot dit :

      pour cet exemple on est obligé de revenir à des notions grammaticales de base ; quand ‘ dans cet exemple est un adverbe interrogatif de temps , de même qu’il existe des adverbes interrogatifs de lieu ( où ) de moyen ( comment ) etc.. donc le « truc » qui consiste à remplacer quand par lorsque ne fonctionne pas car « lorsque » n’a jamais servi à poser une question …on ne peut le faire que lorsqu’il s’agit d’une proposition ( appelée subordonnée de temps) introduite par quand
      quand il pleut = lorsqu’il pleut quand pleuvra-t-il ?( impossible,de remplacer par lorsque , d’où les limites du » truc  » proposé )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *