Icône question orthographe

« qu’en » ou « quand » ?

Veillez à ne pas écrire « on ne peut ouvrir l’étui quand pressant le bouton » pour « on ne peut ouvrir l’étui qu’en pressant le bouton ».

Icône réponse question orthographe

Si oralement on peut décomposer le mot en « que en », alors il faut écrire « qu’en », et non « quand ».

  • « Il n’a qu’en partie raison. »
  • « Quand il fait beau, je n’hésite pas à sortir. »

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Ne croyez pas pour autant, incorrigible optimiste que vous êtes, qu’il vous suffira de choisir entre ces deux… camps ! Il est en effet un troisième larron, lequel s’écrit « quant ». Celui-là, qui signifie « en ce qui concerne, pour ce qui est de », présente du moins l’avantage d’être obligatoirement suivi de la préposition « à » : « Quant à l’orthographe, le Projet Voltaire en fait son affaire ! »

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. La nouvelle version du jeu ne sortira quand 2013.
  2. Il ne réussira quand se pliant aux règles.
  3. En janvier, la nuit tombe plus tôt qu’en juin.
  4. Malheureusement, le candidat ne s’exprime qu’en français.
  5. Je ne voyage quand première classe.
  6. Sa présentation est si confuse qu’on ne sait quand penser.
  7. On ne progresse qu’en s’entraînant.
  8. Ce programmeur ne sait coder qu’en C++.
  9. Cette robe n’existe plus quand taille quarante.
  10. Rejoignez-moi dans la salle de réunion qu’en vous aurez terminé.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : La nouvelle version du jeu ne sortira qu’en 2013.
    Peut-on décomposer « quand » en « que en » ? Oui (« La nouvelle version du jeu ne sortira que en 2013 »). Il faut donc écrire « qu’en », et non « quand ».
  2. Faux. Il faut écrire : Il ne réussira qu’en se pliant aux règles.
    Peut-on décomposer « quand » en « que en » ? Oui (« Il ne réussira que en se pliant aux règles »). Il faut donc écrire « qu’en », et non « quand ».
  3. Phrase correcte.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Je ne voyage qu’en première classe.
    On peut décomposer « quand » en « que en » (« Je ne voyage que en première classe »). C’est le signe qu’il faut écrire « qu’en », et non « quand ».
  6. Faux. Il faut écrire : Sa présentation est si confuse qu’on ne sait qu’en penser.
    Peut-on décomposer « quand » en « que en » ? Oui (« Sa présentation est si confuse qu’on ne sait que en penser »). » On écrit donc « qu’en », et non « quand ».
  7. Phrase correcte.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Cette robe n’existe plus qu’en taille quarante.
    On peut décomposer « quand » en « que en » (« Cette robe n’existe plus que en taille quarante »). C’est le signe qu’il faut écrire « qu’en », et non « quand ».
  10. Faux. Il faut écrire : Rejoignez-moi dans la salle de réunion quand vous aurez terminé. Ici, on ne peut décomposer « qu’en » en « que en ». Il ne faut donc pas écrire « qu’en », mais « quand ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

    Bonjour Fabienne, on écrit « Monsieur est venu », puisque vous vous exprimez ici à la 3e personne. Si vous vous adressez à cette personne, vous écrirez « Monsieur, vous êtes venu ». Bonne journée.

    Bonsoir, j’ignore si votre orthographe est à prendre au second degré, mais dans le doute, on écrit « compréhensif » et « expliqué ». Bonne soirée.