« à l’attention de » ou « à l’intention de » ?


Erreur couramment commise

Savoir quand employer « à l’attention de » ou « à l’intention de » est souvent un casse-tête. Comment savoir qu’on ne doit pas dire « une fête d’anniversaire a été organisée à l’attention de Carole » mais « une fête d’anniversaire a été organisée à l’intention de Carole » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

On use de la mention « à l’attention de » en tête d’une lettre, pour préciser son destinataire et signaler que le document est soumis à l’examen de celui-ci. La locution « à l’intention de » va plus loin : elle signifie que la démarche est faite en l’honneur de quelqu’un, pour qu’elle lui soit agréable ou profitable. On écrit donc :

Adressez votre lettre à l’attention de M. le préfet.
mais
J’ai confectionné un gâteau à l’intention de mes enfants.

Vidéo

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Bon exemple des dangers de la paronymie, autrement dit de la ressemblance entre deux mots, alors même que leur sens est radicalement différent. Il n’est que trop fréquent, par exemple, que l’on « se perde en conjonctures » (au lieu de « se perdre en conjectures ») ou que l’on engage pour sa progéniture « une nourrice agrégée » (quand « une nourrice agréée » ferait probablement mieux l’affaire) !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Le poète a rédigé ce sonnet à l’intention de sa bien-aimée.
  2. Il faut être culotté pour intercepter un message portant la mention : « À l’intention du président » !
  3. Ces cours de langue ont été mis en place à l’intention du personnel.
  4. Ma curiosité me pousse à ouvrir les lettres où il est écrit : « À l’intention d’Untel ».
  5. Pour que la lettre ne s’égare pas, j’aurais dû indiquer : « À l’attention de M. le secrétaire de mairie. »
  6. Elle a conservé quelques timbres à l’attention de son oncle collectionneur.
  7. Une messe sera dite à l’intention des défunts de la semaine.
  8. Une réunion a été organisée à l’attention des parents d’élèves.
  9. La mise en garde a visiblement été faite à l’intention des ministres trop bavards.
  10. C’est à leur attention, et non pour moi, que j’ai retenu ces places de spectacle.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Il faut être culotté pour intercepter un message portant la mention : « À l’attention du président » !
    Le message est ici soumis à l’examen « attentif » du président.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Ma curiosité me pousse à ouvrir les lettres où il est écrit : « À l’attention d’Untel ».
    Quand il s’agit d’une lettre que l’on recommande à une personne en particulier, c’est l’expression « à l’attention de » qui est de rigueur.
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Elle a conservé quelques timbres à l’intention de son oncle collectionneur.
    Il n’est pas ici question d’une lettre mais d’une action accomplie pour qu’elle profite à quelqu’un : c’est « à l’intention de » qui est de rigueur.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Une réunion a été organisée à l’intention des parents d’élèves.
    Certes, l’attention des parents sera requise durant la réunion en question. Mais on veut surtout souligner ici que la réunion a été organisée pour eux, à leur profit, peut-être même à leur demande.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : C’est à leur intention, et non pour moi, que j’ai retenu ces places de spectacle.
    Les places en question sont « destinées aux » personnes dont on parle : c’est la locution « à l’intention de » qui se révèle adéquate.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

50 réponses à « à l’attention de » ou « à l’intention de » ?

  1. Bart dit :

    Bonjour,

    Je dois utiliser français pour mon travail et j’utilise votre site web souvent et donc je voudrais vraiment vous remercier infinement pour ces infos.

    Une petite question à ce sujet:

    Est-ce que je peux dire « Attn. Nom » au lieu de « à l’attention de Nom » dans ma lettre?

    Merci d’avance,

    Bart

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Bart, en français, il est d’usage d’écrire « à l’attention de » en toutes lettres. Les abréviations Attn et Att., calquées sur l’anglais, sont à éviter. Bonne soirée.

  2. titeuf dit :

    Bonjour ,
    Je souhaiterais obtenir un renseignement supplémentaire quant à l’emploi du terme :  »À l’attention de … » que l’on écrirait pour un Mr Le Maire d’une commune .
    Pour une lettre officielle envoyée à une personne haute placée socialement ( Maire , Ministre , Préfet , Président …ect ) , doit on écrire notre fameux terme :  »À l’attention de … » sur la lettre ou l’enveloppe ( ou les 2) ?
    Merci d’avance pour les réponses données .
    Sincères Salutations .

  3. Auriane dit :

    Bonjour,
    J’ai une question : faudrait-il parler de faire un signe de tête à l’attention de quelqu’un ou à l’intention de quelqu’un ?
    Merci d’avance !

    • Sandrine dit :

      Bonjour Auriane, c’est « à l’attention de » qui convient ici car vous pouvez remplacer par « faire un signe de tête à l’adresse de quelqu’un » mais pas « en l’honneur de quelqu’un » (ce serait accorder bien trop de bienveillance à un simple signe de tête, n’est-ce pas ?). Bonne journée.

      • Sophie dit :

        Vous êtes sûre Sandrine?

        « à l’attention de » ne convient que pour les en-têtes de lettres, d’après l’explication.

        Dans ce cas précis, j’aurai dit simplement ‘faire un signe de tête à quelqu’un’. Je sais que le français est parfois alambiqué mais faut pas en rajouter quand même 😉

        • Sandrine dit :

          Vous avez raison, « à l’attention de » s’emploie principalement dans la correspondance. Je voulais surtout proscrire l’usage de « à l’intention de » dans ce cas de figure. Je vous rejoins sur le fait d’aller à l’essentiel et de préférer « faire un signe de tête à quelqu’un ».

  4. Doumy dit :

    Bonjour,

    Je suis en train de rédiger un rapport et je dois mentionner l’envoi d’une lettre.

    Dois-je dire « X. a envoyé une lettre à l’attention de son père » ou « X. a envoyé une lettre à l’intention de son père » ?

    Merci

  5. Lati dit :

    une connaissance a demandé de mes nouvelles à une amie. je lui ai écrit un mail pour lui remercier de son intention. donc c’est bien  » je vous remercie de votre intention »

    Merci de votre réponse

  6. juanita dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai envoyer une lettre de remerciements (après avoir reçu un petit cadeau dans le cadre de mon travail) comportant cette phrase : Je vous remercie pour cette gentille intention.
    Est-ce bien intention ou est-ce attention, malgré vos explications je ne parviens pas à trouver la bonne formule.

    Merci pour votre réponse.

  7. VERO dit :

    bonjour,
    j’ai diffusé par mail une offre de stage pour des étudiants de 2°année. J’ai précisé en début de mail « à l’intention des 2° année » car les autres étudiants ne sont pas concernés. On ma fait la remarque disant que je devais noter « à l’attention » et non « à l’intention » !!! est ce que c’est le cas ? je ne peux pas noter « à l’intention des 2° année » pour préciser que l’offre de stage n’est destinée qu’aux étudiants de 2° année et non aux autres?
    merci

    • Sandrine dit :

      Bonjour,
      Dans votre exemple, la formule correcte est bien « à l’attention des 2e année », car vous ne faites que leur adresser cette offre de stage. Autrement dit, vous la portez à leur attention. D’une certaine manière, votre « rôle » s’arrête là.
      À l’inverse, « à l’intention » suppose, comme son nom l’indique, une intention. Elle engage davantage l’émetteur. En général, on peut remplacer « à l’intention de » par « en l’honneur de ». C’est un peu fort pour le simple envoi d’un mail, aussi utile et bienveillant soit-il, n’est-ce pas ?
      Enfin, rassurez-vous, « à l’attention des 2e année » suppose que l’on s’adresse bien aux 2e année et pas aux autres. Il n’y a donc aucun risque de confusion. En espérant vous avoir éclairée, je vous souhaite une belle après-midi.

  8. Fodil dit :

    « mise en abyme » ?????????
    Du haut de mes 44 ans je vous jure que c’est la première fois que je lis ou que j’entends cette expression…..que peut-elle bien signifier cher Erick ?!?

    • Sandrine dit :

      Bonjour. Je ne suis pas Érick (on ne va pas se mentir) mais je vais quand même tenter de vous répondre 🙂
      La mise en abyme (avec un « y ») est une oeuvre imbriquée dans une oeuvre de même type.
      Exemples :
      – dans l’art : un petite image dans une grande semblable (regardez le couvercle d’une boîte de vache qui rit !);
      – dans la littérature : un auteur qui fait référence à lui-même dans son roman;
      – au cinéma : un acteur qui joue le rôle d’un comédien jouant un rôle, etc.
      J’espère vous avoir éclairé ! À bientôt.

      • Erick dit :

        Je suis Érick et j’approuve ce message 🙂

      • Fodil dit :

        Bonjour Sandrine et surtout un grand merci pour la promptitude de votre réponse…
        Je salue au passage votre sens aigu de la vulgarisation…..Avec les boucles d’oreilles de la sympathique vache, de la marque que je ne citerai pas, l’exemple a été percutant.
        Bravo et bonne continuation !

  9. Pauline dit :

    Bonjour,

    Malgré la lecture de votre article, mon collègue et moi-même ne sommes pas d’accord.
    Voici la phrase qui nous divise :

    « Les informations contenues dans l’outil ressortent en anomalie dans l’extraction hebdomadaire que nous produisons à l’attention de nos interlocuteurs. »

    Est-il juste d’utiliser « à l’attention de » plutôt qu’ « à l’intention de » ?

    Merci pour votre aide et votre site qui me sert tous les jours !

    Pauline

    • Sandrine dit :

      Bonjour Pauline,
      Comme à son nom l’indique « à l’intention » suppose… une intention !
      Dès lors que l’extraction hebdomadaire d’informations est faite dans l’intérêt de vos interlocuteurs, qu’elle leur est utile ou bénéfique, alors elle est faite « à leur intention ».
      En comparaison, « à l’attention de » engage bien moins l’émetteur, qui se contente de porter un message… à l’attention d’un destinataire.
      Merci pour votre fidélité, salutations à votre collègue (et n’oubliez pas de faire la paix ;-))

  10. William dit :

    Bonsoir,

    j’ai une question plus ou moins en lien avec le sujet, j’aimerai avoir la confirmation au sujet d’une phrase et de son utilisation.

    j’aimerai savoir si dire « j’ai l’intention que tu perdes » est correct. A mon sens j’ai l’intention de te faire perdre sonne beaucoup mieux.

    merci d’avance pour vos réponses

    • Sandrine dit :

      Bonjour,
      « Avoir l’intention » se construit d’ordinaire avec la préposition « de ». On a l’intention « de faire quelque chose ». Par ailleurs, dans votre exemple, « j’ai l’intention que tu perdes » et « j’ai l’intention de te faire perdre » n’ont pas le même sens. Dans le premier cas, le sujet « je » émet une volonté, on ignore ce qu’il va entreprendre pour arriver à ses fins, dans le second cas, il devient la cause (en tout cas une des causes) de l’échec.
      En espérant vous avoir éclairé,
      Bonne journée !

  11. gaelle dit :

    Autre question:
    Je demande par mail à ce que l’on dépose à mon bureau une enveloppe avec son contenu (mais pas un courrier), « à mon intention » (utilisé dans le sens à mon nom), suis-je dans l’erreur? aurait-il fallu utiliser « à mon attention »?
    Merci pour votre réponse

  12. Clément dit :

    Dans une lettre de motivation, il faudra écrire « À l’intention du responsable des Ressources Humaines. »

    Et non « À l’attention. »

    Je ne sais pas pourquoi cette erreur est présente sur de nombreux sites d’orthographe, pourtant côtés sur le net…

    • Erick dit :

      Non Clément, comme nous l’expliquons juste au dessus, dans ce billet que vous avez parcouru, c’est exactement le contraire !
      Il faut écrire « À l’attention du responsable des Ressources Humaines » !

  13. anais dit :

    alors nous disons  » convaincu que ma démarche a retenu votre attention ou intention ?

    • Erick dit :

      Anais, avez-vous déjà essayé de retenir l’intention de quelqu’un ? Il a l’intention d’aller au tennis, je vais tenter de l’en empêcher en retenant son intention 😉
      Non, il s’agit bien de l’attention qu’il s’agit, c’est à dire de la faculté de quelqu’un de s’intéresser à quelque chose. On présente la curiosité et l’intérêt comme des synonymes de cette attention.

  14. BLION dit :

    Décidément, nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur de frappe, et même d’un « s » qui s’invite de manière intempestive au lieu de rester… à l’abri.

  15. Pierre dit :

    Bonsoir, malgré vos exercices tout à fait intéressants, je ne suis pas encore certain de bien manipuler ces concepts. Pouvez-vous me confirmer que j’ai bien fait une erreur dans le messages suivant ?: « Je vous ai transmis le document final à l’instant à l’adresse fournie. Pour le cas où vous souhaiteriez disposer d’une version papier, je me propose de vous la déposer demain vendredi , à la réception de la société à votre intention ou à tout autre lieu que vous m’indiquerez. »
    Si oui, c’est donc que j’ai bien fait une erreur et que je devrais bien faire aussi bien une correction, et en faisant bien « attention ».
    En vous remerciant.

  16. PAMART dit :

    Que la honte soit sur moi ! comment ai-je pu laisser passer des erreurs aussi grossières dans mon précédent commentaire ? Vous aurez rectifié bien sûr…

    « comment décider qu’elles sont fausses ou non ? »

    « celles qui ne comportent pas d’erreurs. »

    VP

      • moi dit :

        celles qui ne comportent pas d’erreurs ==> Il me semblait que pas signifiait « zéro » et que zéro ne prend pas de « S » : celles qui ne comportent pas d’erreur

        • Sandrine dit :

          Bonjour « moi », dans une phrase négative, le nom qui suit « pas de » ou « plus de  » se met tantôt au singulier, tantôt au pluriel. Pour choisir, il faut se demander quel nombre aurait le nom si la phrase était affirmative. Dans l’exemple que vous citez, les deux sont possibles : pas d’erreur / pas d’erreurs car il peut y avoir une ou plusieurs erreur(s) dans la phrase. Bonne journée.

  17. PAMART dit :

    Je trouve les phrases 2 et 4 ambiguës… en effet, comment décidez qu’elles sont fausses ou non ? quel est le critère de vérité d’une phrase dont le verbe principal renvoie à la motivation supposée d’un acteur (être culotté / être curieux).

    2. Il faut être culotté pour intercepter un message portant la mention : « À l’intention du président » !
    même si le rédacteur a commis une erreur en n’écrivant pas « à l’attention du président », il n’en demeure pas moins que de telles erreurs sont possibles, et même fréquentes… et il faut être culotté pour intercepter un message adressé au président, quel que soit ce message, et même s’il comporte une erreur.

    Même raisonnement pour 4. Ma curiosité me pousse à ouvrir les lettres où il est écrit : « À l’intention d’Untel ». Là encore, même si les rédacteurs des lettres auraient du écrire « à l’attention », il n’en demeure pas moins que de telles lettres sont possibles.. et que la curiosité peut même pousser à les ouvrir plutôt que celles qui ne comporte pas d’erreurs.

    Cordialement

    Vincent PAMART

  18. PICHAVANT dit :

    C’est dommage, en tant que professionnel de l’orthographe qu’il y est une faute de frappe dans la présentation de la certification Voltaire : othographe au lieu de orthographe.

    • Erick dit :

      Oui, en effet, c’est dommage. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur de frappe. Heureusement que vous êtes là pour nous aider à les corriger. Cependant, pourriez-vous nous indiquer à quel endroit précisément vous avez vu cette erreur, afin que nous puissions y remédier ?
      Par ailleurs, j’en profite pour vous signaler une faute d’inattention dans votre commentaire : « … qu’il y ait… ». Comme quoi 😉

      • Cardonnel dit :

        Bonjour Erick,

        Permettez-moi également de vous signaler, certes avec un peu de retard, une faute d’inattention dans votre réponse à Pichavant :
        à l’abris au lieu de à l’abri.
        Ceci ne fait d’ailleurs que renforcer le sens de votre commentaire !
        Amitiés,

        Jumbo (c’est parce que j’ai de grandes oreilles !)

        • Erick dit :

          Une erreur dans la réponse à un commentaire signalant une erreur, c’est une espèce de mise en abyme 😉 Merci pour votre aide, Jumbo, je modifie cela immédiatement.

  19. deret dit :

    je ne sais pas qui a eu l’idée de créer ce site, mais c’est une très bonne idée. Je tiens à féliciter et remercier cette ou ces personnes

    • Erick dit :

      Merci beaucoup. C’est toute l’équipe de l’entreprise Woonoz et du Projet Voltaire qu’il faut remercier et nous leur transmettons vos félicitations. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *