« sans parole » ou « sans paroles » ?


Confusion entre singulier et pluriel derrière « sans »

Si l’on peut hésiter sur l’orthographe de « sans encombre », il faudrait être bien étourdi pour écrire « un gilet sans manche », sans « s » à « manche ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle d’usage du pluriel derrière « sans »

En dehors de certains cas définis par l’usage (comme « sans détour », « sans encombre »), le nom qui suit « sans » se met au singulier ou au pluriel selon qu’il désigne une ou plusieurs choses manquantes.

> Ce film muet narre une histoire sans paroles. (Une histoire comporte d’habitude plus d’une parole.)

mais

> C’est un homme sans parole. (Dans ce sens, on n’a d’ordinaire qu’une parole).

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il reste que, dans bon nombre de cas, l’usage a tranché sans que la logique y trouve toujours son compte ! Pourquoi nos dictionnaires nous obligent-ils à écrire « sans détour », mais « sans nuances » ? Pourquoi, alors que la célèbre loi de Murphy nous enseigne qu’un ennui ne vient jamais seul, le singulier s’est-il imposé dans « sans accroc » ? Ce sont là les hasards insondables de la grâce, qu’il nous faut accepter et apprendre sans faute si l’on veut rédiger des textes sans fautes !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Cet étourdi est sorti sans pantalon.
  2. Rapportez-moi les documents lundi sans faute.
  3. Cet homme sans principe a escroqué des vieillards naïfs.
  4. Rémi, enfant sans famille, est recueilli par Vitalis.
  5. Je l’ai retrouvé étendu sur le sol, sans connaissances.
  6. Recevoir une lettre sans faute est devenu rare, hélas !
  7. Un tee-shirt sans manche est couramment appelé un débardeur.
  8. La mairie est une bâtisse carrée sans charme.
  9. Pour une peau sans bouton, adoptez notre lotion.
  10. La plupart des bébés naissent sans dent.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Cet homme sans principes a escroqué des vieillards naïfs. On dit qu’on a des principes, au pluriel. Il faut donc écrire « cet homme sans principes ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Je l’ai retrouvé étendu sur le sol, sans connaissance. On ne parle pas ici des connaissances au sens des savoirs ou des gens que l’on connaît, mais de la conscience de soi, que l’on perd en s’évanouissant. On écrit donc « sans connaissance ».
  6. Faux. Il faut écrire : Recevoir une lettre sans fautes est devenu rare, hélas ! On écrit « sans fautes », au pluriel, car on imagine que, dans le cas contraire, une lettre comporterait plusieurs fautes.
  7. Faux. Il faut écrire : Un tee-shirt sans manches est couramment appelé un débardeur. Un tee-shirt, comme une chemise ou un pull, comporte deux manches. On écrit donc « sans manches », avec « manches » au pluriel.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Pour une peau sans boutons, adoptez notre lotion. Un bouton arrive rarement seul, malheureusement. On écrit donc « une peau sans boutons », avec « boutons » au pluriel.
  10. Faux. Il faut écrire : La plupart des bébés naissent sans dents. On a en général plusieurs dents. On écrit donc « sans dents », avec « dents » au pluriel.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

16 réponses à « sans parole » ou « sans paroles » ?

  1. Simon dit :

    Bonjour,

    Après avoir vu le reportage d’Envoyé Spécial sur le mot ‘race’, j’ai une question orthographique concernant… l’article I de la Constitution. Dans ce texte, on peut lire:

    « Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »

    Pourquoi n’y a-t-il pas de ‘s’ au mot ‘distinction’ ?
    Est-ce parce que l’absence de distinction est invalidée dès que UN des trois types de distinction est vérifié ?

    Selon moi:
    ‘sans’ exprime ici l’absence de 3 types possibles de distinction :
    en effet, la proposition exprime textuellement la négation d’un ‘ou’ (« sans distinction de A, de B ou de C ») ; or, par application de la loi de De Morgan, la négation d’un ‘ou’, c’est un ‘et’ (NOT(sans distinction de A, de B ou de C) = avec distinction de A, de B et de C) ; de plus, distinction de A, de B et de C = distinction de (A∩B∩C) = distinction de A ∩ distinction de B ∩ distinction de C ; donc, il y a 3 types de distinction différentes, et j’aurais donc mis un ‘s’ à ‘distinction’ dans l’article I.

    Si quelqu’un pouvait me dire où je me trompe, ce serait super!

    Merci

    PS: dans la partie « de plus », si le symbole ne s’affiche pas:
    de plus, distinction de A, de B et de C = distinction de (A INTER B INTER C) = distinction de A INTER distinction de B INTER distinction de C

  2. philippon dit :

    bonjour,
    doit-on dire : il nous a manqué de respect ou il nous a manqués de respect – nous étant placé avant, j’ai un doute. merci pour votre aide.

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Philippon, pour le savoir, il suffit de poser la question suivante : Il a manqué de respect à qui ?
      Réponse : à « nous », pronom COI. Le fait qu’il soit placé avant l’auxiliaire n’influe donc pas sur l’accord du participe passé. Bonne soirée.

  3. Sara dit :

    Doit-ton dire un monde sans bornes et sans règles OU un monde sans borne et sans règle??

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Sara, s’il y en avait, y aurait-il une seule borne et une seule règle dans votre monde ? Ou plusieurs bornes et plusieurs règles ?
      Le pluriel semble mieux convenir ici, cf. le nom de l’ONG « Reporters sans frontières ». Bonne soirée.

  4. Tchouanaba dit :

    Bonjour,
    Doit-on dire, par exemple : En Afrique, un couple sans enfant, c’est comme un banquier sans argent ?
    ou en Afrique, un couple sans enfants, c’est comme un banquier sans argents ?
    Merci !

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, vous pouvez écrire « sans enfants » (puisqu’un couple peut en avoir plusieurs) ou « sans enfant » (puisqu’un couple peut en avoir un seul). En revanche, le nom « argent » exprime ici une réalité abstraite, que l’on ne peut compter (on dit : « avoir de l’argent » et non « des argents »), il est donc au singulier.
      La phrase correcte est donc : En Afrique, un couple sans enfant(s), c’est comme un banquier sans argent.. Bonne soirée et bonnes fêtes !

  5. Mery dit :

    Doit-on écrire sans nouvelles ou sans nouvelle?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Mery, étant donné que l’on attend ou que l’on demande DES nouvelles de quelque chose ou quelqu’un (et non « une nouvelle »), on écrire « sans nouvelles ». Bon week-end !

  6. F.B dit :

    Bonjour,

    Sujet d’actualité ..dans les journaux, les journalistes écrivent ..les sans-dents pour moi dent sans S ?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Françoise,
      Le nom « dents » se met bien au pluriel dans l’expression « sans-dents » car il renvoie nécessairement à plusieurs éléments (la mâchoire humaine ne contient pas qu’une seule dent). Belle journée, à bientôt !

  7. Maryline R. dit :

    Je pense qu’on peut aussi simplifier les choses en disant: sans manches. En effet, sans aucunes manches ou sans aucuns frais sont des pléonasmes.

  8. Erick dit :

    Dans « sans aucun » ou « sans aucune », « aucun » signifie « nul ». Cette tournure s’emploie donc normalement au singulier, suivie d’un nom au singulier. Ex. : sans aucun doute (= sans nul doute), sans aucune hésitation (= sans nulle hésitation).
    Les seules exceptions concernent les noms qui n’existent qu’au pluriel, ou qui au pluriel prennent un sens particulier. On écrit alors « sans aucuns » ou « sans aucunes ». Ex. : sans aucuns frais, sans aucunes représailles, sans aucuns travaux à prévoir.

  9. Adrien M. dit :

    Qu’en est-il de la tournure « sans aucune manches » ? La règle demeure-t-elle inchangée ? Sans aucun doute(s) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *