Icône question orthographe

« il se détend » ou « il se détent » ? La conjugaison de « détendre »

Puisqu’on écrit « il finit », « il tient », « il sait », etc., avec un « t » final, on est tenté d’écrire « il détent » alors qu’il faut écrire « il détend ».

Icône réponse question orthographe

À la 3e personne du singulier (« il », « elle », « on ») de l’indicatif présent, les verbes dont l’infinitif se termine par « -endre », comme « détendre » ou « défendre », prennent un « d », et non un « t ».
« Il descend l’escalier s’il entend du bruit dans la cuisine. »

Voici la conjugaison du verbe « détendre » au présent de l’indicatif :

  • je (me) détends
  • tu (te) détends
  • il (se) détend
  • nous (nous) détendons
  • vous (vous) détendez
  • ils (se) détendent

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Ce qui complique encore les choses et n’aide pas l’usager à s’amender, c’est que le « d » se prononce, en liaison, comme s’il s’agissait d’un « t » ! Voilà sans doute pourquoi, le verbe « tenter (de) » n’eût-il pas grand-chose à voir avec le verbe « tendre (à) », on voit souvent écrit : « L’atmosphère tente à devenir irrespirable ». Au lieu de « tend à », il va sans dire !

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Dans cette célèbre pièce, Roméo s’éprent de Juliette.
  2. Un Parisien sur deux prend les transports en commun régulièrement.
  3. Le pack comprent l’appareil et tous ses accessoires.
  4. Cette pièce, Barbe-Bleue défend à son épouse d’y entrer.
  5. À cause de la crise, la direction suspent le versement des primes.
  6. Le magasin ne reprent pas les articles déjà portés.
  7. Cet opérateur téléphonique prétent être moins cher que tous les autres.
  8. Le domaine mis en vente comprend des terres agricoles.
  9. La nouvelle machine reprent les fonctionnalités de la précédente.
  10. Généreux, il tend la main à son ennemi.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Dans cette célèbre pièce, Roméo s’éprend de Juliette.
    L’infinitif correspondant à « s’éprent » est « s’éprendre ». Or, les verbes en « -endre » prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. Il faut donc écrire « Roméo s’éprend ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Le pack comprend l’appareil et tous ses accessoires.
    Les verbes à l’infinitif en « -endre », comme « comprendre », prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. Il faut donc écrire « le pack comprend », et non « le pack comprent ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : À cause de la crise, la direction suspend le versement des primes.
    L’infinitif correspondant à « suspent » est « suspendre ». Or, les verbes en « -endre » prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. On écrit donc « la direction suspend ».
  6. Faux. Il faut écrire : Le magasin ne reprend pas les articles déjà portés.
    Les verbes à l’infinitif en « -endre », comme « reprendre », prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. Il faut donc écrire « le magasin ne reprend pas », et non « le magasin ne reprent pas ».
  7. Faux. Il faut écrire : Cet opérateur téléphonique prétend être moins cher que tous les autres.
    L’infinitif correspondant à « prétent » est « prétendre ». Or, les verbes en « -endre » prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. On écrit donc « cet opérateur téléphonique prétend ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : La nouvelle machine reprend les fonctionnalités de la précédente.
    « Reprent » est une forme du verbe « reprendre ». Or, les verbes en « -endre » prennent un « d » à la 3epersonne du singulier. On écrit donc « la nouvelle machine reprend ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Auteurs Projet Voltaire :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire
Articles liés

Laissez un commentaire
*

La formation des verbes en -dre: on prend (tiens, tiens) le radical et on ajoute la terminaison.
– rend-s
– rend-s
– rend-
Tout de suite on remarque un problème à la 3e PS. Pour savoir s’il faut un « t » ou pas, j’ai un petit truc. Le DT est un explosif puissant. Assembler les deux et ça crée une explosion donc mieux ne vaut pas les garder éloigner.