« peu de chose » ou « peu de choses » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur couramment commise

Souvent on écrit « c’est peu de choses » alors que ce s final ne se justifie pas.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Quand « peu de chose » a simplement le sens de « peu », sans qu’il soit question de choses au sens propre, « chose » reste au singulier.

Si en revanche on peut remplacer cette expression par « plusieurs choses », il s’agit bien d’éléments qui peuvent se compter, et « choses » prend la marque du pluriel.

 

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

En tout cas, c’est ainsi que… les choses devraient se passer dans le meilleur des mondes possibles que nous décrivait Pangloss ! Car un simple coup d’œil à la neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie a de quoi laisser tout chose : n’y découvre-t-on pas qu’avoir la tête près du bonnet, c’est « être prompt à la colère, se fâcher aisément pour peu de choses » ? Un authentique contresens ou je me trompe fort : si vous vous fâchez pour peu de choses, n’est-ce pas, au contraire, que vous êtes d’un calme à toute épreuve et qu’il en faut beaucoup pour que vous sortiez de vos gonds ?

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Le climat du Mexique a peu de choses à voir avec celui de l’Islande.
  2. Ce sac est beau, mais pas pratique : on peut y mettre trop peu de choses.
  3. Même si c’est peu de choses, je tiens à apporter ma contribution financière.
  4. Il suffit parfois de peu de chose pour remédier à la mauvaise ambiance.
  5. Comment peux-tu penser que tu comptes pour peu de choses à mes yeux ?
  6. Il vient de partir à l’instant. À peu de choses près, vous vous croisiez.
  7. Dans ce magasin d’antiquités, j’ai trouvé peu de chose dans mes prix.
  8. Nous nous sommes qualifiés, mais cela s’est joué à très peu de chose.
  9. On est bien peu de choses, et mon amie la rose me l’a dit ce matin. »
  10. Les fouilles ont révélé peu de choses sur la vie quotidienne de l’époque.

 

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Le climat du Mexique a peu de chose à voir avec celui de l’Islande.Ici, « peu de chose » peut être remplacé par « peu ». « Chose » reste donc au singulier.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Même si c’est peu de chose, je tiens à apporter ma contribution financière. Il n’est pas question de choses au sens propre, l’expression reste au singulier : « peu de chose ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Comment peux-tu penser que tu comptes pour peu de chose à mes yeux ? Ici, « peu de chose » peut être remplacé par « peu ». « Chose » reste donc au singulier.
  6. Faux. Il faut écrire : Il vient de partir à l’instant. À peu de chose près, vous vous croisiez. Il n’est pas question de choses au sens propre, l’expression reste au singulier : « peu de chose ».
  7. Faux. Il faut écrire : Dans ce magasin d’antiquités, j’ai trouvé peu de choses dans mes prix. Ici, la locution pourrait être remplacée par « plusieurs choses ». « Chose » prend donc la marque du pluriel : « peu de choses ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : « On est bien peu de chose, et mon amie la rose me l’a dit ce matin. » Il n’est pas question de choses au sens propre, l’expression reste au singulier : « peu de chose ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

 

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

4 réponses à « peu de chose » ou « peu de choses » ?

  1. Ruffieux dit :

    Je viens de tomber sur une phrase dans la Bible: « Ne vous mettez en souci pour rien, mais en toute chose, exposez vos besoins à Dieu ».
    Je suis étonné que l’on écrive pas « toutes choses ». Est-ce la même règle qui s’applique? Il ne s’agit pas vraiment de « choses ».
    D’avance, merci.

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, « en toute chose » et « en toutes choses », les deux formes existent.
      Dans votre exemple, « en toute chose » permet d’insister sur chaque chose prise individuellement.
      À l’inverse, le pluriel insiste plutôt sur la quantité (une pluralité de choses).
      Bonne soirée.

  2. Ivan dit :

    Très bien vu le contre-sens de l’Académie ! Comme quoi la bonne orthographe, bien que parfois compliquée, apporte beaucoup de sens… Merci pour tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *