« pour les voirs » ou « pour les voir » ?


Erreur couramment commise

« Les » étant un terme au pluriel, il est tentant de mettre un « s » au mot qui suit… même si celui-ci est un infinitif.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Un verbe à l’infinitif présent est invariable. Il ne s’accorde jamais. Il faut donc écrire « pour les voir ».
« Pour les manger, il faut d’abord les faire cuire. »

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il arrive pourtant que l’infinitif se substantive, autrement dit qu’il devienne un nom à part entière. Ce fut, très tôt, le cas de « devoir », de « pouvoir » et de « rire ». La marque du pluriel va alors de soi puisque ce sont autant de noms, qui sont perçus comme tels. Qui hésiterait encore, aujourd’hui, à mettre un « s » à la locution « couper les vivres », sous prétexte que ce nom était à l’origine un verbe ?

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Ces documents sont importants, merci de les inclures dans le dossier.
  2. Si vos élèves sont insolents, n’hésitez pas à les reprendres.
  3. Avant de pouvoir appliquer les règles, il faut les comprendre.
  4. Ces murs sont en mauvais état, il faudrait les repeindres.
  5. Je n’ai aucune envie de les revoir.
  6. Mes supérieurs attendent beaucoup de moi, je ne veux pas les décevoir.
  7. Ces théorèmes, doit-on les connaître par cœur ?
  8. Ces conflits, on ne sait comment les résoudres.
  9. Ces poèmes, l’élève doit les savoirs par cœur.
  10. Pouvez-vous me les faires livrer à mon domicile ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Ces documents sont importants, merci de les inclure dans le dossier.
    « Inclure », verbe à l’infinitif présent, est invariable. On n’écrit donc pas « inclures », mais « inclure ».
  2. Faux. Il faut écrire : Si vos élèves sont insolents, n’hésitez pas à les reprendre.
    Il faut écrire « reprendre » et non « reprendres » : comme tout verbe à l’infinitif présent, « reprendre » ne peut pas s’accorder.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Ces murs sont en mauvais état, il faudrait les repeindre.
    Il faut écrire « repeindre » et non « repeindres » : comme tout verbe à l’infinitif présent, « repeindre » est invariable.
  5. Phrase correcte.
  6. Phrase correcte.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Ces conflits, on ne sait comment les résoudre.
    Un verbe à l’infinitif présent est invariable. Ici, « résoudre » ne prend pas de « s », bien qu’il soit précédé de « les ».
  9. Faux. Il faut écrire : Ces poèmes, l’élève doit les savoir par cœur.
    Un verbe à l’infinitif présent est invariable. Ici, « savoir » ne prend pas de « s », bien qu’il soit précédé de « les ».
  10. Faux. Il faut écrire : Pouvez-vous me les faire livrer à mon domicile ?
    Comme tout verbe à l’infinitif présent, « faire » ne s’accorde jamais. On n’écrit donc pas « faires », mais « faire ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *