Icône question orthographe

« Aucun » ou « aucuns » ?

« Aucun » désignant l’absence, une quantité nulle, il semble « logique » de l’écrire toujours au singulier. Oui… mais non ! Le pluriel de cet adjectif existe bel et bien. Alors, comment accorder « aucun » ?

Icône réponse question orthographe

Commençons par le plus simple : devant un nom singulier, « aucun » s’écrit au singulier. Il peut néanmoins varier en genre. Exemples : « Aucun collaborateur n’était présent », « Je n’en ai aucune idée ».

Jusque-là, tout va bien, mais quand utiliser « aucuns » ? Quand il qualifie un nom qui n’existe qu’au pluriel, « aucun » prend lui-même la marque du pluriel. On écrit alors : « aucuns ».

Reste à savoir quels sont ces noms qui n’existent pas au singulier. En voici quelques-uns : archives, arrhes, fiançailles, honoraires, mœurs, représailles…, ainsi que le « trio mortuaire » condoléances, funérailles et obsèques ! On écrira donc « aucunes arrhes », « aucuns honoraires », « aucunes funérailles »…

Sans oublier « frais » ! Au sens de « dépenses », le nom frais est toujours pluriel (« faire des frais »). Ainsi, si l’on veut dire que quelque chose ne coûte rien, on écrira « aucuns frais » (de dossier, par exemple).

Autre question : comment écrire « aucun(s) travaux » ? En mettant un « s » à « aucun » ! Certes, le nom travail existe au singulier, mais il a un sens particulier au pluriel, où il désigne un ensemble d’opérations (de construction, par exemple).

C’est la même chose pour le nom vacance, lequel change de sens quand il devient vacances. On écrira, suivant le sens, « aucune vacance » (= aucun poste à pourvoir) ou « aucunes vacances » (= aucun temps libre, congé). Autres exemples : assises, ciseaux, gages, humanités, lunettes, règles, etc.

À lire également : Archives, frais, obsèques… Ces noms qui sont toujours au pluriel

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d'entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d'utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Le pronom aucuns, au pluriel, entre dans l’expression « d’aucuns ». Il s’agit d’une tournure ancienne, encore employée dans le registre littéraire (voire plaisant) et qui signifie « certains, plusieurs ».

Exemples : « D’aucuns pourront critiquer cette attitude », « D’aucuns disent, prétendent… »

D’aucuns signalent que l’expression revêt une connotation péjorative. Le « d’aucuns » en question désignerait des personnes peu estimables ou recommandables. Cela se discute !

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Pourquoi ai-je reçu une facture alors qu’il était précisé « aucun frais » ?
  2. Aucunes condoléances ne pouvaient apaiser la douleur du héros devenu veuf.
  3. « Aucun travaux dans l’immeuble jusqu’à nouvel ordre », est-il indiqué sur la porte.
  4. « Peux-tu venir me chercher à 17 h demain ? — Aucun souci ! »
  5. Cette centenaire a, selon ses dires, quitté ce monde sans aucuns remords.
  6. Tu n’as pris aucunes vacances depuis un an, va donc poser tes congés !
  7. « Sans aucun doute ! » a répondu le docteur Watson à Sherlock Holmes.
  8. Aucune funérailles ne furent plus somptueuses que celles de la reine d’Angleterre.
  9. D’aucuns diront que je suis trop autoritaire, mais ils se trompent !
  10. Il n’y a aucunes connexions internet dans l’hôtel, comment vais-je survivre ?
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Pourquoi ai-je reçu une facture alors qu’il était précisé « aucuns frais » ?
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : « Aucuns travaux dans l’immeuble jusqu’à nouvel ordre », est-il indiqué sur la porte.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : Cette centenaire a, selon ses dires, quitté ce monde sans aucun remords.
  6. Phrase correcte.
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Aucunes funérailles ne furent plus somptueuses que celles de la reine d’Angleterre.
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Il n’y a aucune connexion internet dans l’hôtel, comment vais-je survivre ?

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés