« prolongation » ou « prolongement » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur couramment commise

Par confusion avec « prolongement », on a tendance à parler de « prolongation d’une ligne de transport », par exemple.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Une prolongation est liée à une notion de durée, c’est un temps supplémentaire (en sport, particulièrement). Un prolongement, c’est l’action d’accroître quelque chose dans l’espace, la chose prolongée elle-même et, par extension, la continuation de quelque chose.

Une prolongation de séjour ; le prolongement de la ligne 9.

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Et si l’extension de sens évoquée plus haut n’était au fond, pour le prolongement, qu’un retour aux sources ? Ce n’est qu’à partir du seizième siècle, en effet, que le spatial l’a ici emporté sur le temporel. Jusque-là, il s’était exclusivement agi, comme pour notre prolongation d’aujourd’hui, de « retarder », de « différer », d’« allonger une durée »… Cela dit, il faut se réjouir qu’aujourd’hui un peu d’ordre ait été mis dans les attributions de l’un et de l’autre terme, après une évolution pour le moins incertaine, voire chaotique…

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. J’ai rendez-vous pour signer ma prolongation de contrat.
  2. Les réseaux sociaux sont une prolongation de ma vie sociale.
  3. Le médecin a accordé un prolongement de son arrêt de travail.
  4. As-tu obtenu le prolongement de visa que tu espérais ?
  5. Préparons-nous à devoir jouer les prolongations, ce soir.
  6. L’annexe se situe dans la prolongation du bâtiment principal.
  7. Le succès de la pièce lui a valu six mois de prolongement.
  8. Veillez à bien garder la tête dans le prolongement du tronc.
  9. La prolongation de la ligne de bus est pour cette année, paraît-il.
  10. La démarche s’inscrit dans le prolongement du plan bisannuel.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Les réseaux sociaux sont un prolongement de ma vie sociale.
    Si on ne parle pas de prolonger dans le temps, il ne s’agit pas de « prolongation » mais de « prolongement ».
  3. Faux. Il faut écrire : Le médecin a accordé une prolongation de son arrêt de travail.
    L’arrêt de travail est prolongé dans le temps : c’est une « prolongation ».
  4. Faux. Il faut écrire : As-tu obtenu la prolongation de visa que tu espérais ?
    Il est question de la durée du visa : c’est une « prolongation ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : L’annexe se situe dans le prolongement du bâtiment principal. La prolongation est liée au temps, le prolongement à l’espace. Ici, on parle de « prolongement ».
  7. Faux. Il faut écrire : Le succès de la pièce lui a valu six mois de prolongation. La représentation de la pièce est prolongée dans le temps, elle bénéficie d’une « prolongation ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Le prolongement de la ligne de bus est pour cette année, paraît-il. La prolongation est liée au temps, le prolongement à l’espace. Ici, on parle de « prolongement ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Marie-France Claereboutcorrectrice d’édition et formatrice
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

5 réponses à « prolongation » ou « prolongement » ?

  1. DEFLANDRE dit :

    je souhaiterais savoir si la phrase suivante est correcte : je vous ai commandé une carte nomade avec une gratuité prolongée. Cela veut il dire que la carte sera définitivement gratuite.

  2. Audrey dit :

    Bonjour,

    La phrase 9 semble contenir une petite coquille : Veuillez/Veillez, ai-je raison ?
    Merci pour vos articles toujours très intéressants.

    • Erick dit :

      Vous avez parfaitement raison, une nouvelle coquille à notre actif, corrigée grâce à votre accompagnement… dans la phrase 8 et pas la 9 🙂
      Merci beaucoup, Audrey, pour vos remarques pertinentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *