« lune » ou « Lune » ?


Erreur couramment commise

Quand on rêvasse, est-on « dans la lune » ou « dans la Lune » ?

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

On ne met une majuscule à « Lune » que quand il s’agit réellement du satellite naturel de la Terre.

> C’est en 1969 qu’un homme a marché sur la Lune pour la première fois.

On écrit « lune » avec une minuscule dans tous les autres cas, notamment quand il est question du disque lumineux visible dans le ciel ou dans les expressions figurées.

> Venise est une destination privilégiée pour les couples en lune de miel.

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il n’y en a qu’une, c’est la Lune ! Loin de nous l’intention de plagier ce qui fut, naguère, le slogan de ce qu’on appelait encore, à l’époque, la « première chaîne ». Il s’agit bien plutôt de rappeler que seule a droit à la majuscule – égocentrisme oblige – notre lune à nous : celles de Jupiter ou de Saturne, par exemple, ne connaîtront jamais cet honneur. Il est vrai que c’est par analogie que le sens s’est étendu aux satellites naturels d’une planète autre que la Terre…

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Un croissant de lune apparaît dans le ciel.
  2. Je ne sors jamais les nuits de pleine Lune.
  3. De gros nuages masquent la lune.
  4. Cet élève n’est pas mauvais, mais il est toujours dans la Lune.
  5. Cyrano de Bergerac a décrit dans son œuvre des voyages vers la lune.
  6. Pour toi, je décrocherais la Lune.
  7. Je ne lui demande pas la Lune, quand même !
  8. La distance entre la Terre et la lune est de 350 000 kilomètres.
  9. Guidé par la lueur de la lune, il réussit à retrouver son chemin en pleine nuit.
  10. La mer de la Tranquillité se trouve sur la Lune.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Je ne sors jamais les nuits de pleine lune. Quand il est question du disque lumineux visible dans le ciel, on écrit « lune » avec une minuscule.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Cet élève n’est pas mauvais, mais il est toujours dans la lune. Dans les expressions figurées, comme ici (« être dans la lune »), « lune » s’écrit avec une minuscule.
  5. Faux. Il faut écrire : Cyrano de Bergerac a décrit dans son œuvre des voyages vers la Lune. Quand il s’agit réellement du satellite naturel de la Terre, on met une majuscule à « Lune ».
  6. Faux. Il faut écrire : Pour toi, je décrocherais la lune. Dans les expressions figurées, comme ici (« décrocher la lune »), « lune » s’écrit avec une minuscule.
  7. Faux. Il faut écrire : Je ne lui demande pas la lune, quand même ! Dans les expressions figurées, comme ici (« demander la lune »), « lune » s’écrit avec une minuscule.
  8. Faux. Il faut écrire : La distance entre la Terre et la Lune est de 350 000 kilomètres. On met une majuscule à « Lune », car on parle ici du corps céleste lui-même.
  9. Phrase correcte.
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

13 réponses à « lune » ou « Lune » ?

  1. Rameau Dominique dit :

    Bonsoir,
    J’ai rencontré votre site par hasard, parce que j’hésitais sur l’orthographe de ‘ Voie lactée ‘.
    La règle que vous avancez n’est pas claire. En effet, lorsque je vois la lune dans le ciel, je ne vois pas sa lumière, mais celle du soleil, qui l’éclaire. Il en va de même lorsque je vois une fleur ou n’importe quel objet. Je ne peux pas distinguer une Fleur de l’image de cette fleur que me fournissent mes yeux – et personne ne le fait jamais. Lorsqu’on regarde la lune, dans le ciel, c’est bien elle qu’on voit, et non un disque lumineux.
    Quelle est l’origine de cette règle? Est-ce une autorité, comme l’Académie, ou un raisonnement, une logique? Dans ce dernier cas, je ne parviens pas à la saisir pleinement.
    Je suis étonné de réagir à ce sujet, car généralement je ne discute pas l’avis d’autrui.
    Bien cordialement,
    Rameau

    • Sandrine dit :

      Bonjour Rameau, sur cette règle subtile, je vous transmets l’avis de Bruno Dewaele, professeur agrégé de lettres modernes et champion du monde d’orthographe. « Dans l’exemple du module, ce qui est distinguable n’est pas tant le corps céleste dans sa globalité que, comme le dit Robert, son aspect vu d’un point de la Terre. On a marché sur la Lune, d’accord, mais la minuscule est de rigueur dès lors que l’on parle du disque ou du croissant visible (même s’il est peu distinguable !) dans le ciel. Partons du principe que la majuscule est réservée aux astronomes ». Bonne fin d’après-midi

  2. Xavier dit :

    Bonsoir Sandrine,

    Serait-il possible que vous m’expliquassiez la règle typographique quant à l’emploi de la majuscule pour le mot terre, s’il vous plaît ? J’ai rencontré, quelques fois, des contextes sémantiques où le mot « terre » désignait la planète mais pourtant, ledit mot « terre » ne se voyait pas affublé d’une majuscule.

    Une petite remarque avant de conclure mon message, j’imagine que vous n’avez pas été surprise, professionnelle de la langue française que vous êtes, outre mesure lorsque j’ai employé le verbe expliquer à l’imparfait du subjonctif.
    Si j’appelle mon garagiste et que je lui soumets la question suivante :  » Serait-il possible que vous révisassiez ma voiture, s’il vous plaît ? » Va-t-il me prendre pour un extraterrestre et condamner mon emploi pourtant correct du subjonctif imparfait ? L’emploi du subjonctif imparfait est-il à ce point tombé en désuétude pour que nous autres, puristes de la langue française, soyons contraints de l’abandonner purement et simplement ? Pourquoi devrions-nous faire passer l’usage avant les règles bien définies de la concordance des temps ?

    En vous remerciant d’avance pour vos réponses et prenant toujours plaisir à discuter avec vous (vous êtes cordiale, avenante et calée sur tout ce qui touche à la langue française), je vous souhaite une bonne soirée.

    Xavier.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Xavier, voici ce que je peux vous dire sur le nom terre / Terre :
      – il prend une majuscule initiale quand il désigne la planète :
      exemples : la Terre tourne autour du Soleil, 150 000 millions de kilomètres séparent le Soleil de la Terre, la Lune est le satellite de la Terre… De même, dans le titre du livre de Jules Verne : Voyage au centre de la Terre (il s’agit bien de l’exploration souterraine de la planète).
      – il prend une minuscule initiale dans les autres cas, c’est-à-dire au sens figuré :
      exemples : être seul sur la terre, ameuter la terre entière…
      On distingue donc : « le satellite fait le tour de la Terre » et « la nouvelle a fait le tour de la terre ».
      Source : Dictionnaire d’orthographe et de difficultés du français, Le Robert.
      Je partage votre constat concernant la disparition du subjonctif imparfait. On ne peut que s’en attrister. Dans ces moments, j’écoute Charles Trenet, en particulier Le Grand Café : « Par terre on avait mis de la sciure de bois pour que les cracheurs crachassent comme il se doit ». Au passage, Trenet nous permet également de réviser la règle après que + indicatif : « Longtemps, longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu… » Bon après-midi, cher Xavier !

  3. Cruse dit :

    De gros nuages masquent la lune (sans L) : pourtant, on parle bien du satellite. Je ne vois pas en quoi la 3 et la 8 sont différentes de la 9

    • Sandrine dit :

      Bonsoir (oui, c’est toujours plus courtois !),
      3- De gros nuages masquent la lune –> il s’agit du disque lumineux visible dans le ciel
      8- La distance entre la Terre et la Lune est de 350 000 kilomètres —> il s’agit du satellite naturel de la Terre.
      9- Guidé par la lueur de la lune, il réussit à retrouver son chemin en pleine nuit –> il s’agit du disque lumineux visible dans le ciel
      Or, comme indiqué dans l’article, on ne met une majuscule à « Lune » que quand il s’agit réellement du satellite naturel de la Terre. On écrit « lune » avec une minuscule dans tous les autres cas, notamment quand il est question du disque lumineux visible dans le ciel ou dans les expressions figurées.
      Bonne soirée.

  4. Théo dit :

    Bonsoir,

    J’ai globalement cerné la règle mais j’ai toujours un doute quant aux majuscules sur « soleil » et « lune » dans le titre de Charles Trenet : Le Soleil et la Lune. Bien sûr, je ne parle pas des majuscules utilisées en typographie pour les titres.

    Il n’y a vraisemblablement pas de point de vue astronomique mais Trenet parle tout de même réellement des astres qu’il personnifie. Au vu des exemples proposés je n’en mettrais pas, mais je doute… On dirait donc : le soleil a rendez-vous avec la lune ?

    Merci !

  5. xatheo dit :

    Bonjour Pascal.

    Faut il décrocher la Lune ou la lune ? 😉 c

    Étudiant laborieux du projet Voltaire j’ai obtenu
    cette correction en cliquant sur ce que je croyais
    être une faute.

    et voici ce que j’ai obtenu.

    http://chilp.it/feb90a8

    Dyslexique (Comme Léonard De Vinci, Kennedy, Einstein
    etc. et la comparaison s’arrête là… ) je sais mieux
    que quiconque que 2 moyens parmi les plus efficaces de
    retenir une règle c’est .

    1….La projeter dans sa réalité…

    2… Trouver le moyen d’en rire….

    –>Pour ce qui est de la réalité j’ai besoin d’une
    confirmation.Est-ce une coquille ou 1 application de
    la « règle lunaire  » que je n’ai pas comprise ?

    http://chilp.it/feb90a8

    –>Pour ce qui est d’en rire… dans tous les cas nous
    en rirons ensemble.. Soit de ma naïveté soit des
    arcanes malicieuses de la typographie. 😉

    PS Je viens à l’instant de retrouver 1 piste de « réalité » concernant
    la première question.
    cf http://www.projet-voltaire.fr/blog/origines/expression-decrocher-la-lune
    cf http://www.projet-voltaire.fr/blog/origines/expression-decrocher-la-lune

    • Sandrine dit :

      Bonjour Xathéo, c’est une règle très subtile ! Voici la réponse de Bruno Dewaele, professeur agrégé de lettres modernes et champion du monde d’orthographe. « Dans l’exemple du module, ce qui est distinguable n’est pas tant le corps céleste dans sa globalité que, comme le dit Robert, son aspect vu d’un point de la Terre. On a marché sur la Lune, d’accord, mais la minuscule est de rigueur dès lors que l’on parle du disque ou du croissant visible (même s’il est peu distinguable !) dans le ciel. Partons du principe que la majuscule est réservée aux astronomes ». Bon après-midi !

      • Merci Sandrine!
        Votre réponse a parfaitement clarifié la règle pour moi.

        Application pratique:

        « Le voleur m’a tout emporté, sauf la lune qui était à ma fenêtre. »
        Ryokan

         » Et l’on sait tout chez moi, hors ce qu’il faut savoir.
        On y sait comment vont Lune, Etoile Polaire, Venus et Mars,
        dont je n’ai point affaire  »
        Les Femmes Savantes (Peut-être aussi un peu astronomes)

        Je vous souhaite une excellente journée.
        Xavier.

        PS « Partons du principe que la majuscule est réservée aux astronomes  » et ……… aux astronautes ? Bien que ceux-là soient aussi moins nombreux que les premiers…;-)

        PS2 Si vous voyez une faute dans mon commentaire merci de me la signaler; je profite de votre expertise pour m’améliorer.

        • Sandrine dit :

          Bonsoir Xavier, oui pour les astronomes… et les astronautes ! Aucune erreur dans votre message si ce n’est des petits oublis typographiques (l’espace après les deux-points, un guillemet rebelle qui tourne le dos au lieu d’ouvrir les bras… ;-)). Bonne soirée et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *