Ces fameuses expressions : « Décrocher la lune »


decrocher-la-luneCertains jours, on se sent pousser des ailes et rien ne semble pouvoir nous arrêter. Même la Lune nous paraît alors à notre portée. Mais quel rapport entre le satellite naturel de la Terre et le fait d’obtenir l’impossible ?

Pour comprendre l’origine de cette expression, il faut s’intéresser à la fascination qu’exerce cet astre sur nous. La Lune fait partie de notre quotidien, illuminant chacune de nos nuits, et demeure pourtant très loin de nous. Source de rêve intarissable, sa proximité apparente avec la Terre en subjugua plus d’un. C’est pourquoi, dès le XVIe siècle, « la lune » devient un symbole inaccessible.

En 1532, Rabelais lui donne une place de choix dans Pantagruel. À l’époque, on déclarait « prendre la lune avec les dents » lorsque l’on tentait l’impossible et que l’objectif était hors d’atteinte. Heureusement pour notre dentition, l’expression sera par la suite modifiée pour donner celle que l’on connaît : « décrocher la lune ».

Même si elle conserve son sens, elle gagne également une nouvelle nuance. En effet, dans une situation tracée d’avance, l’expression peut aussi signifier une réussite inattendue. Le succès était tellement impensable, que la surprise n’en est que plus grande. Accéder à un emploi incroyable ou réaliser un exploit surprenant, c’est aussi cela « décrocher la lune ».

L’astre de nos nuits aura inspiré bien des artistes et des expressions, et continue de nous fasciner. Quant à savoir si on peut demander la lune ou la promettre, c’est encore une autre histoire…


4 réponses à Ces fameuses expressions : « Décrocher la lune »

  1. Chambaron dit :

    Il est sans doute un peu tard pour le travail de Mathilde, mais il est toujours irritant de laisser une question sans réponse.
    J’ai du mal à comprendre la difficulté concernant le mot Exode; il s’agit sans ambiguïté de la sortie d’Égypte des Hébreux, sous la conduite de Moïse. De là, le titre du deuxième livre de la Bible contant l’évènement, et le sens moderne dérivé de déplacement en masse de personnes ou de populations. On pense notamment, en France, à l’exode de 1940. Se souvenir aussi du film « Exodus ».
    Concernant l’étymologie, le TLF indique le mot identique en grec, avec le sens « d’action de sortir ». Il serait intéressant de connaître le mot hébreu…
    Bien littérairement
    Chambaron

  2. Mathilde :) dit :

    BONJOUR.
    J’ai un devoir à faire en français qui consiste à expliquer une expression biblique. La mienne est : « c’est un exode ». Sur aucun site je trouve son explication. Je pensais la trouver sur celui-ci mais visiblement non.
    j’attends votre réponse.
    Mathilde.

    • elllllllllll dit :

      je ne sais pas du tout. Cherchez autre part

    • Erick dit :

      Malheureusement, Mathilde, je n’ai pas la réponse à votre question.
      En l’occurrence, il me semble que c’est dans l’étymologie du mot « exode » que vous trouverez une réponse, plutôt que de chercher une signification historique à cette expression.
      Mais je peux me tromper.
      Courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *