« apporter » ou « amener » ? « emporter » ou « emmener » ?


(Difficulté traitée dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE)

Erreur couramment commise

Ne dites pas « je vous ramènerai vos livres demain », mais « je vous rapporterai vos livres demain ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

On apporte ou on emporte un objet, une chose.

> Apportez-moi le dossier de M. Durand.

On amène ou on emmène un être animé (une personne, un animal…).

> J’emmène Jules chez le dentiste.

Néanmoins, quand on n’a pas à porter ce qu’on déplace (comme un chien à roulettes, le chargement d’une camionnette, une voiture…), on emploie « amener » ou « emmener ».

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il ne reste plus qu’à préciser la différence entre apporter et emporter, amener et emmener… Rien de plus aisé, en vérité : tout dépend du point de vue où l’on se place. Apporter et amener s’emploient pour traduire un mouvement qui aboutit à l’endroit d’où l’on parle, alors qu’emporter et emmener nous éloignent de ce dernier. « Il ne l’emportera pas au paradis » ne peut être dit que par qui est encore de ce monde. Que vous ayez déjà été accueilli par saint Pierre, et c’est d’apportera qu’il vous faudra user !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Je vous ramènerai vos affaires ce soir.
  2. Une pompe apporte l’eau à l’évier.
  3. Les étudiants peuvent apporter leurs ordinateurs portables en cours.
  4. J’emmènerai demain la voiture chez le garagiste.
  5. N’emportez que le strict minimum.
  6. Veuillez ramener ces formulaires remplis avant le 15 juin.
  7. J’ignore où il nous emporte avec ce raisonnement.
  8. J’entraîne mon chien à me rapporter le bâton.
  9. N’emmenez rien, j’ai tout prévu.
  10. Pouvez-vous m’amener le dossier de ce patient ?

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Je vous rapporterai vos affaires ce soir. « Vos affaires » sont des choses. C’est donc « rapporter », et non « ramener », qu’il faut employer ici.
  2. Faux. Il faut écrire : Une pompe amène l’eau à l’évier. Bien que « l’eau » ne soit pas une personne, c’est « amener » qu’il faut employer ici, puisqu’on n’a pas à porter l’eau… pour l’amener à l’évier !
  3. Phrase correcte.
  4. Phrase correcte.
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Veuillez rapporter ces formulaires remplis avant le 15 juin. Quand il s’agit d’objets ou de choses, comme les « formulaires » mentionnés ici, on emploie « rapporter » et non « ramener ».
  7. Faux. Il faut écrire : J’ignore où il nous emmène avec ce raisonnement. « Nous » représente un ensemble de personnes : on emploie « emmener » et non « emporter ».
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : N’emportez rien, j’ai tout prévu. On n’emmène pas quelque chose, on l’emporte. Il faut donc utiliser ici « emporter » et non « emmener ».
  10. Faux. Il faut écrire : Pouvez-vous m’apporter le dossier de ce patient ? « Le dossier » est un objet qu’on peut porter. On emploie donc ici « apporter » et non « amener ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

 

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

49 réponses à « apporter » ou « amener » ? « emporter » ou « emmener » ?

  1. Brigitte Leruste dit :

    Bonjour,
    Voici ce que mon professeur de français à Strasbourg m’avait appris à l’époque, quand j’étais un enfant de 7 ans (je suis Allemande d’origine) Son explication me paraissait alors extrêmement limpide

    1) apporter:
    ‘J’APPORTE’ tout ce qui n’est pas lourd, que je peux donc porter facilement avec mes bras / mains
    exemple: Je t’apporterai les trois livres dont je t’ai parlé, demain.

    2) amener
    a) J’ AMÈNE tout ce qui est lourd ou volumineux, par exemple, un gros carton que je ne peux pas porter toute seule. Je suis obligée de le transporter à l’aide d’une voiture, bicyclette etc ou avec l’aide de quelqu’un.

    b) J’AMÈNE une personne ou un animal
    exemples:
    Je t’amènerai le gros carton de déménagement demain.
    J’amènerai mon cousin, si tu es d’accord.
    Est-ce que je peux amener mon chien à la soirée?

  2. papillon2606 dit :

    Bonjour,
    je viens régulièrement sur ce site pour y trouver des réponses pertinentes et claires sur les pépites de notre belle langue, merci à tous pour ce travail !
    Je connais et comprends bien la différence entre « amener » et « apporter », toutefois j’ai un doute quant aux maladies : dit-on « les maladies « apportées » ou « amenées » par les touristes ? »
    Doit-on considérer qu’une maladie est capable de se déplacer toute seule et est donc « amenée » ?
    Quid du microbe qui, lui, est indiscutablement capable de se mouvoir seul ? « L’insalubrité amène des microbes » ? J’avoue que ça gêne un peu mon oreille et que je penche pour « apporter » dans les deux cas. Votre avis m’intéresse.
    Merci d’avance !

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, si l’on suit la règle, on apporte des inanimés, autrement dit des choses concrètes (apporter des fruits) ou abstraites (apporter de l’aide). Par conséquent, il semble plus logique d’apporter une maladie et d’amener un malade chez le médecin. Bonne soirée

  3. Nicolas dit :

    Bonjour, j’aimerais une précision sur la subtilité entre apporter et emporter dans cet exemple.

    Il a apporté/emporté un livre chez moi.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Nicolas, ce qui compte dans « apporter » c’est le point d’arrivée (cf. le préfixe a-) : Il « porte » un livre chez vous. Quand il s’en va, il peut emporter le même livre ou un autre, c’est-à-dire la « porter avec lui en partant d’un lieu ». « Emportez » met l’accent sur le point de départ. Voilà la principale différence de sens entre les deux verbes. Bonne journée.

  4. Chambaron dit :

    Un peu en marge du débat, mais pouvant l’éclairer, je constate que parmi les quatre mots, un seul a réussi à se substantiver (à devenir un nom) : il s’agit d’amener.
    On entend souvent parler du « mandat d’amener » (c’est là un nom et non un verbe), mais aussi de l’amenée : « Canalisation ou colonne permettant le passage d’un corps liquide, gazeux ou magnétique, d’un point à un autre ». Une amenée d’eau « amène » ainsi l’eau chez vous depuis un point de distribution.
    C’est amusant, roboratif, et ainsi que le disait Corneille : « Aux âmes bien amenées… »

  5. hallaiqusse dit :

    Je me pose une question …
    Bruno Dewaele dis que le verbe ‘apporter’ s’emploie pour des mouvements qui se terminent de l’endroit d’où l’on parle, cela signifierait donc que l’on devrait dire «Je t’emporte des boissons.», puisque les boissons sont destinées à un endroit où nous sommes pas alors que nous parlons ? Et cette histoire de «point de vue» ne peut pas non plus marcher si l’on utilise une phrase où on ne se situe pas … ? («Le chien rapporte le bâton à son maître.»)

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, attention, Bruno Dewaele ne « dis » pas, il « dit » ;-). Pour répondre à votre question, la tournure « je t’emporte des boissons » ne fonctionne pas et pour cause, comment donner à quelqu’un ce qu’on garde pour soi ? Je t’apporte des boissons = je te les laisse. J’emporte des boissons = je les prends avec moi. Autre exemple : invité(e) à un dîner, vous apportez (à votre hôte) une bouteille de vin mais vous emportez (avec vous, chez vous) une part de gâteau pour le petit déjeuner du lendemain. Bonne soirée.

  6. Martell dit :

    Merci, les explications sont très claires ! Mais pourquoi l’écrivain français, Philippe Claudel, utilise-t-il le mot « emmener » dans cette phrase-ci :

    « Et depuis, j’ai pris l’habitude d’emmener la carabine avec moi, dans mes promenades du dimanche, m’en servant presque comme d’un bâton de marche. »

    (« Les âmes grises », CLAUDEL, Philippe, Paris, Stock , 2003)

    Une carabine n’est pas trop grande d’être apportée/emportée…

    Merci d’avance !

    • Martell dit :

      Je précise que la phrase se trouve dans le chapitre IX, p. 80-81

    • Sandrine dit :

      Bonsoir, parce que Philippe Claudel est un romancier et qu’il peut s’accorder quelques fantaisies grammaticales, comme de nombreux autres auteurs ;-). Bonne soirée.

      • Martell dit :

        Bonsoir et merci, Sandrine !

        J’ai eu une idée pareille. Donc, il joue avec cette expression consciemment ?
        Je trouve qu’il est plutôt rare, cet usage. Quel lien se tende-t-il pour les francophones lisant cette locution dans ce contexte ? Le mot « emmener » ne dérange-t-il pas ? Si l’auteur avait utilisé le verbe « emporter », combien changerait-il le sens en ce qu’il disait, combien ferait-il la différence ?

        (Excusez-moi les erreurs du français, mais je suis très excité de de ce cas)

        • Sandrine dit :

          Bonjour, je vous en prie ! Utiliser « emmener » au lieu de « emporter » ne change pas vraiment le sens de la phrase. L’auteur s’est fait comprendre de ses lecteurs. Il n’en reste pas moins que c’est une impropriété. Bonne journée.

          • Anne-Claire dit :

            Peut-être que l’auteur utilise sciemment ce mot afin de nous montrer qu’il considère sa carabine avec une affection particulière. Il la personnifie en « l’emmenant » en promenade, comme une amie.

          • Sandrine dit :

            Bonjour Anne-Claire, oui c’est possible, mais l’erreur est si courante (notamment sous la plume de grands écrivains) que je me permets d’en douter :-). Bon week-end.

  7. François dit :

    Bonjour,

    Moi j’avais appris cette règle très simple : « on mène tout ce qui marche, glisse, où on roule.. »

  8. Marine dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour la précision de cet article. Cependant, si j’ai bien saisi la différence entre emmener/amener et emporter/apporter, je ne parviens pas à différencier emmener et amener ainsi que emporter et apporter.
    Est-ce que quelqu’un pourrait m’aider à y voir plus clair?

    Je vous remercie par avance,

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Marine, voici un exemple qui permet de différencier « amener » et « emmener » : vous amenez votre enfant à l’école, mais vous l’emmenez chez le dentiste. Dans le premier cas, vous ne faites que l’accompagner / le conduire jusqu’à l’entrée de l’école ; dans le second vous restez avec lui, que ce soit en consultation ou dans la salle d’attente. Idem pour « apporter » et « emporter » : invitée à un dîner, vous apportez une bouteille de vin et vous emportez une part de gâteau pour le petit déjeuner du lendemain ;-).

      • Marine dit :

        Je vous remercie bien sincèrement ! Ça m’a occupée toute la journée 🙂
        J’ai bien saisi la nuance pour amener/emmener mais pour apporter et emporter, c’est encore un peu abstrait : si je décide de prendre une bouteille pour le dîner (dîner auquel je compte participer), c’est comme pour amener et emmener non? C’est à dire que, partant du principe que je reste à ce dîner, je pourrais utiliser « emporter » alors que si je ne fais que déposer la bouteille, on dirait plutôt « apporter » ?

        Encore mille excuses pour le dérangement et merci d’avance.

        Bien cordialement,

        • Sandrine dit :

          Bonsoir Marine, que vous restiez au dîner n’a ici pas d’importance (du point de vue de la sémantique en tout cas ;-)). Ce qui compte, dans « apporter », c’est le point d’arrivée (cf. le préfixe a-) : vous « portez (la bouteille) quelque part ou à quelqu’un ». Quand vous quittez le dîner, vous pouvez emporter une part de gâteau, c’est-à-dire la « porter avec vous en partant d’un lieu ». « Emportez » met l’accent sur le point de départ. Voilà la principale différence de sens entre les deux verbes. Belle soirée et merci de votre fidélité.

          • Marine dit :

            Bonsoir,

            Je vous remercie sincèrement d’avoir pris le temps de me répondre. Grâce à vos explications c’est très clair maintenant !

            Merci encore. Je vous souhaite à mon tour une belle et douce soirée,

  9. Sylvie dit :

    Bonjour
    Est-ce correct de dire: »Que nous amène cet ouvrage, de nouveau? »
    Merci.

  10. Marion dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article, qui va éclairer bien des lanternes. Qu’en est-il des valeurs abstraites, qui ne se portent ni ne se mènent ? Par exemple, est-il correct de dire « apporter une précision », et pourquoi ?

    En vous remerciant,

    Marion

    • Sandrine dit :

      Bonjour Marion, le verbe « apporter » ne peut avoir pour complément qu’un mot désignant un inanimé. On apporte des fruits, des fleurs, un paquet et, au figuré, on apporte de l’aide, un conseil, etc. Bonne journée !

  11. JEAN Michel dit :

    Bonjour Mme Sandrine, je voudrais savoir exactement quels sont les tarifs en prenant abonnement; comment vous réglez et combien cela me couterait. Michel.

  12. Chambaron dit :

    D’un côté, vos explications confirment qu’on ne doit pas dire « Autant en apporte le vent », sinon en automne quand on emplit à la pelle les sacs de feuilles mortes que ce foutu Mistral concentre dans votre cour !

    De l’autre, je ne pourrai plus jamais, et c’est dommage, m’exclamer :  » Que le diable l’emporte !  » En effet, j’ai cru comprendre en réécoutant  » Don Giovanni « , que c’est bien par la main que la statue du Commandeur entraîne Don Juan en enfer. On doit donc pester contre quelqu’un avec un retentissant :  » Que le diable l’emmène ! « , ce qui me semble nettement moins sonore, même si plus exact…

    Bien littérairement,
    Chambaron

  13. Michel JEAN dit :

    Bonjour, comment connaître les tarifs si je désire des cours ou leçons de perfectionnement de langue française, merci pour votre réponse. Bien amicalement. Michel.

  14. Accro dit :

    Bonjour,

    Pourquoi la 4e phrase de l’exercice « J’emmènerai demain la voiture chez le garagiste. » est-elle correcte ?

    • Sandrine dit :

      Bonjour, parce qu’une voiture est trop grosse et trop lourde pour être portée. On ne peut donc pas l’apporter ni l’emporter. En revanche, on peut se mettre à son volant et la conduire, d’où l’emmener. Belle journée.

  15. roseline dit :

    Bonjour. C’est également en cherchant quand employer Amener ou Emmener que j’ai découvert votre site. J’ai toujours aimé la langue française, et étant retraitée aujourd’hui, j’aimerais me perfectionner. Je me suis inscrite sur votre site et j’ai passé les deux séries de tests express. Ma question est Que dois-je faire maintenant ? je ne vois pas le lien pour continuer sauf si bien sûr je désire acheter la version complète. Je pensais que l’entrainement était gratuit. Merci

    • Erick dit :

      Bonjour Roseline,
      Merci pour votre participation et pour avoir testé nos services. C’est vraiment sympathique d’avoir le type de retour que vous nous faites, quant à la qualité de nos publications et la pertinence de notre approche.
      Comme vous l’avez remarqué, notre service d’entraînement accessible gratuitement est le niveau Express (http://www.projet-voltaire.fr/dashboard/). Comme notre site l’explique, ce service accessible gratuitement et à tous propose de s’entraîner sur 2 niveaux en révisant 30 règles.
      Les autres niveaux d’entraînement, Collège, Supérieur et Excellence, sont accessibles mais ne sont plus gratuits.
      Je vous souhaite donc de continuer à progresser, Roseline.

  16. Schneider Marianne dit :

    J’ai trouvé votre site par hasard en posant sur internet la question : » différence entre emmener/ amener ».
    D’origine étrangère je me pose si souvent des questions sur la belle langue française. Votre site va vraiment m’aider. Un grand merci.

  17. Moussa dit :

    Bonjour, j aimerais bien en m inscrivant sur ce site pouvoir enfin améliorer mon francais . Merci d avance pour tout vos efforts deployés afin de nous aider a surmonter nos difficultés concernant cette magnifique langue !

  18. Outremer dit :

    Bonjour,

    Cette difficulté apparaît traitée « dans le module Projet Voltaire EXCELLENCE ».
    « Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres : entraînez-vous gratuitement sur http://www.projet-voltaire.fr« , est-il écrit. Or, je ne vois pas le module excellence dans la version gratuite. Comment puis-je y avoir accès ? Je vous remercie,

    Mélanie Outremer

    • Erick dit :

      Bonjour Mélanie, l’entraînement gratuit ne permet pas d’accéder au niveau Excellence. Celui-ci est un niveau payant, accessible après inscription sur notre site.

  19. Adèle dit :

    Bonjour,

    Pourquoi dire : « emmener la voiture chez le garagiste » et pas « amener » vu qu’il y a un mouvement « vers » et non pas d’éloignement, même chose pour « n’emportez rien » et pas « n’apportez rien » …

    Merci !

    • Erick dit :

      Bonjour Adèle, voici ci-dessous la réponse de Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe.
      ____________________

      « Apporter et amener s’emploient pour traduire un mouvement qui aboutit à l’endroit d’où l’on parle, alors qu’emporter et emmener nous éloignent de ce dernier. » Telle est l’explication que je donne dans l’avis de l’expert en question.

      J’ai bien écrit « l’endroit d’où l’on parle » et non pas « l’endroit dont on parle ».

      Quand je suis chez moi et que je parle à ma femme, je suis fondé à lui dire « J’emmène la voiture chez le garagiste » puisque, ce faisant, je vais m’éloigner de l’endroit d’où je parle, à savoir de ma maison.

      Au contraire, en arrivant, je dirai au garagiste : « Je vous amène la voiture pour une révision » puisque je parle cette fois dans son garage et que je viens d’y aboutir.

      De la même façon, « n’emportez rien d’autre à l’école que vos livres de classe » pourra être dit par la mère des enfants, à son domicile. « N’apportez rien d’autre à l’école que vos livres de classe » sera plutôt à placer dans la bouche du maître, assis derrière son bureau…

      Espérant avoir dissipé vos doutes et bien cordialement,
      Bruno Dewaele

      • camille dit :

        Bonjour,

        Merci pour votre travail.

        Je me permet de pousser le vice au maximum… :

        Je suis au travail avec mes collègues, que dois je dire ?
        Demain j’emmènerai/amènerai la voiture de chez moi jusqu’au garage.

        Merci

        • Sandrine dit :

          Bonjour Camille, si vous laissez votre voiture chez le garagiste et que vous revenez la reprendre le lendemain, vous l’amenez.
          En revanche, si vous vous rendez chez le médecin avec votre enfant, par exemple, et que vous restez avec lui pendant la consultation, alors vous l’emmenez (mais vous l’amenez à l’école le matin !). Bonne journée.

  20. ahmed tidjane dit :

    je suis très content de ce site qui me permettra désormais d’enrichir mon français. Merci à tout ceux qui ont oeuvré pour le mettre sur pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *