« vous dites » ou « vous dîtes » ?


Erreur couramment commise

On se rappelle vaguement que « dire » a une conjugaison bizarre et, pour cette raison, on ajoute – à tort – un accent circonflexe à « dites » chaque fois qu’on l’écrit, même quand il s’agit de l’indicatif présent ou de l’impératif présent.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

« Dites » ne prend jamais d’accent sur le « i » au présent. Rappelons que « vous disez » n’existe pas.

Vidéo

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

« Dites » ne prend pas plus d’accent à l’impératif présent (« dites-moi la vérité ! ») qu’à l’indicatif présent (« vous dites la vérité »). « Vous dîtes » est réservé au passé simple.
Plutôt que de vouer aux gémonies cet empêcheur d’orthographier en rond que serait l’accent circonflexe, sachons-lui gré, au contraire, de l’utile distinction qu’il marque entre le présent et l’impératif d’un côté, le passé simple de l’autre. Souvenons-nous notamment qu’aux trois personnes du singulier (« je dis », « tu dis », « il dit »), seuls le contexte et la concordance des temps nous permettent d’identifier le temps employé !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Si vous avez un reproche à exprimer, dîtes-le clairement.
  2. Quand vous vous présentez, dîtes-vous votre nom de jeune fille ?
  3. Vous annoncez un résultat incroyable et vous dites sûr de vous.
  4. Vous jurez de dire toute la vérité, et vous la dîtes.
  5. Dès que la cloche sonne, vous dîtes : « En classe, les enfants ! »
  6. C’est une plaisanterie, mais vous la dites le plus sérieusement du monde.
  7. Vous ne l’avez même pas reçu que vous vous dîtes prêt à l’engager !
  8. L’imprimante tombe toujours en panne, et vous vous en dites satisfait ?
  9. Dès que votre adversaire énonce un point de vue, vous dîtes le contraire.
  10. Dites-moi comment procéder, puisque je dois vous remplacer.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Si vous avez un reproche à exprimer, dites-le clairement.
    Ici, « dîtes » n’a pas de sujet exprimé, signe qu’il est conjugué à l’impératif présent. Il s’écrit donc sans accent circonflexe : « dites ».
  2. Faux. Il faut écrire : Quand vous vous présentez, dites-vous votre nom de jeune fille ?
    On constate, en passant à la 3e personne du pluriel, que la phrase est à l’indicatif présent : « Quand elles se présentent, disent-elles leur nom de jeune fille ? » Or, à l’indicatif présent, « dites » ne prend pas d’accent circonflexe.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Vous jurez de dire toute la vérité, et vous la dites.
    On se rend compte, en passant à la 1re personne du pluriel, que la phrase est à l’indicatif présent : « Nous jurons de dire toute la vérité, et nous la disons. » Or, à l’indicatif présent, « dites » ne prend pas d’accent circonflexe.
  5. Faux. Il faut écrire : Dès que la cloche sonne, vous dites : « En classe, les enfants ! »
    On se rend compte, en passant à la 1re personne du pluriel, que la phrase est à l’indicatif présent : « Dès que la cloche sonne, nous disons… » Or, à l’indicatif présent, « dites » ne prend pas d’accent circonflexe.
  6. Phrase correcte.
  7. Faux. Il faut écrire : Vous ne l’avez même pas reçu que vous vous dites prêt à l’engager !
    On constate, en passant à la 3e personne du pluriel, que la phrase est à l’indicatif présent : « Ils ne l’ont même pas reçu qu’ils se disent prêts… » Or, à l’indicatif présent, « dites » ne prend pas d’accent circonflexe.
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : Dès que votre adversaire énonce un point de vue, vous dites le contraire.
    On constate, en passant à la 1re personne du pluriel, que la phrase est à l’indicatif présent : « Dès que notre adversaire énonce un point de vue, nous disons… » Or, à l’indicatif présent, « dites » ne prend pas d’accent circonflexe.
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

9 réponses à « vous dites » ou « vous dîtes » ?

  1. Delphine dit :

    Petite question annexe..

    L’accent circonflexe sert ici à différencier le présent/impératif du passé simple.. Qu’en est il du participe passé féminin pluriel ?

    « Ces phrases ont été dites devant toute l’assemblée ! »..

    Comme le présent ou comme le passé.. ?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Delphine, en effet, pas d’accent circonflexe sur le participe passé du verbe dire au féminin pluriel. C’est bien « dites », comme vous l’avez écrit. Cette forme s’aligne donc sur celle des deuxièmes personnes du pluriel de l’indicatif et de l’impératif présents du verbe dire.

  2. Myriam dit :

    En fait, c’est quand je peux dire « disiez » que je mets un chapeau sur le « î » ?
    Par exemple : « Ne lui dites pas ». Donc ici c’est au présent, il n’y a pas de chapeau sur le « i » et on ne peut pas dire « Ne lui ‘disiez’ pas ».
    Mais quand on dit : « Vous nous dîtes que c’est faux ». Ici, il y a un chapeau sur le « i » car on pourrait dire : « Vous nous disiez que c’était faux », non ?

    • Pascal dit :

      Oui, c’est à peu près ça. Précisément, « vous dîtes » est le passé simple, à réserver à cet usage, donc.

      • Myriam dit :

        D’accord, merci pour votre aide.

        Myriam

        • Delphine dit :

          Heu non c’est faux !

          Les deux ne prennent pas d’accent sur le « i »..

          Pascal vous a induite en erreur. Dans les deux cas il s’agit du présent.

          La seule chose qui diffère c’est qu’il y a un COI..

          L’accent circonflexe, selon l’article, n’est valable qu’au passé simple.

          « Vous nous dîtes que c’est faux » est du présent..

          • Sandrine dit :

            Myriam utilisait comme exemple la phrase suivante « Vous nous dîtes que c’était faux », que l’on pourrait remplacer par une autre personne, ce qui donnerait : « ils lui dirent que c’était faux ». C’est bien du passé simple et non du présent. Personne n’a été induit en erreur, ouf !

  3. marine dit :

    bonjour
    c’est de ce matin , voici comment je me suis exprimée à mon chef de service : il faut que vous lui dîtes, est-ce correcte ?
    merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>