« lui même » ou « lui-même » ? « eux-même » ou « eux-mêmes » ?


Erreur couramment commise

« Même » étant tantôt adjectif, tantôt adverbe il peut s’accorder ou non, ce qui explique que certains se trompent et écrivent « les enfants eux-même » au lieu de « les enfants eux-mêmes »… parfois même en oubliant le trait d’union !

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Quand il suit un pronom personnel (« moi », « toi », « elles », etc.), « même » s’accorde avec lui et est précédé d’un trait d’union :

Les économistes eux-mêmes sont surpris par l’ampleur de la crise.

Quand il se rapporte au nom ou à l’adverbe qui le précède, « même » s’accorde aussi, mais on ne met pas de trait d’union :

Cette mère est la patience même.
C’est sur ces bancs mêmes que j’ai étudié.
On a retrouvé vos clés ici même, sur les lieux du crime.

Quand il précède le nom et signifie « aussi, jusqu’à », « même » reste invariable, car il est alors adverbe :

Clark Kent trompe tout le monde, même ses collègues.

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Il arrive que la distinction entre adjectif et adverbe soit difficile, voire impossible. C’est le cas dans ce type de phrase : « Les grammairiens même(s) commettent des fautes. » Si l’on veut dire par là « même les grammairiens commettent des fautes », on considérera que « même » est adverbe et on le laissera invariable. Si au contraire on préfère y voir un adjectif, auquel cas la phrase signifiera « les grammairiens eux-mêmes commettent des fautes », l’accord sera de rigueur !

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Le ministre lui-même procédera à la pose de la première pierre.
  2. Les inscriptions elles-mêmes peuvent se faire en ligne.
  3. Mêmes les syndicats approuvent cette mesure.
  4. M. le maire lui même nous a apporté son soutien.
  5. Il s’emporte et, par là-même, se discrédite aux yeux du client.
  6. La standardiste qui m’a répondu est l’amabilité-même.
  7. La danseuse de la boîte à musique tourne sans fin sur elle-même.
  8. Les bénévoles eux-même ne sont pas logés gratuitement.
  9. À présent, nous ne pouvons plus compter que sur nous-mêmes.
  10. La démonstratrice elle même refuse de goûter ses produits !

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Même les syndicats approuvent cette mesure.
    Placé devant un nom, « même » est adverbe et ne s’accorde pas : on écrit « même les syndicats ».
  4. Faux. Il faut écrire : M. le maire lui-même nous a apporté son soutien.
    Ici, « même » suit le pronom personnel « lui » : il faut donc mettre un trait d’union entre eux et écrire « lui-même ».
  5. Faux. Il faut écrire : Il s’emporte et, par là même, se discrédite aux yeux du client.
    Ici, « même » suit un adverbe, « là » : on ne met donc pas de trait d’union entre eux.
  6. Faux. Il faut écrire : La standardiste qui m’a répondu est l’amabilité même.
    Placé après un nom, « même » ne se lie pas à lui par un trait d’union. On n’écrit donc pas « l’amabilité-même », mais « l’amabilité même ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Les bénévoles eux-mêmes ne sont pas logés gratuitement.
    Ici, « même » suit le pronom personnel « eux », masculin pluriel. Il s’accorde donc avec lui et on met un trait d’union entre eux : « les bénévoles eux-mêmes ».
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : La démonstratrice elle-même refuse de goûter ses produits !
    Ici, « même » suit le pronom personnel « elle » : il faut donc mettre un trait d’union entre eux et écrire « elle-même ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus d’1,5 million d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>