« je concluerai » ou « je conclurai » ? « je concluerais » ou « je conclurais » ?


Erreur couramment commise

N’écrivez pas « je concluerai » comme vous écririez « je vérifierai », mais écrivez « je conclurai ».

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Il faut se souvenir qu’au futur et au conditionnel les terminaisons « -erai » et « -erais » ne se justifient que pour les verbes du 1er groupe, à l’infinitif en « -er » !

Je trierai les papiers demain. (<trier)

mais

Elle conclura son discours par une citation. (< conclure)

Posez-vous cette question : à quel infinitif « conclurai » correspond-il ? « Concluer » ou « conclure » ? « Concluer » n’existe pas. L’infinitif correspondant à « conclurai » est « conclure », qui n’est pas un verbe du 1er groupe et ne comporte pas de « e » avant le « r » : on n’en ajoute donc pas un quand on le conjugue au futur ou au conditionnel.

Vidéo


Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographeAvis de l’expert –
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Voilà une faute qui doit beaucoup à la prééminence, en français, des verbes du 1er groupe. Parce que ceux-là conservent, au futur et au conditionnel, le « e » de leur infinitif, on finit par croire, bien à tort, que c’est la règle pour tous et que ledit « e » fait partie intégrante de la panoplie desdits futur et conditionnel !

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Incluera-t-il dans son rapport les chiffres que je lui ai donnés ?
  2. Avec un peu de chance, nous conclurons le marché aujourd’hui.
  3. Vous incluerez Camille dans votre équipe.
  4. Le détective n’excluera aucune hypothèse.
  5. Le contrat inclura les conditions de remboursement.
  6. Le cahier des charges incluera la correction des documents.
  7. Vous inclurez le coût des matériaux dans votre devis.
  8. Je parie que le technicien concluera à une mauvaise utilisation de l’appareil.
  9. Le contrat inclura le remplacement des pièces qui se révéleraient défectueuses.
  10. D’après nos sources, la police excluerait l’hypothèse d’un accident.

Réponses

  1. Faux. Il faut écrire : Inclura-t-il dans son rapport les chiffres que je lui ai donnés ?
    Quel est l’infinitif de « incluera » ? « Inclure », qui n’est pas un verbe en « -er ». Quand il est conjugué au futur, comme ici, on écrit donc « inclura-t-il » et non « incluera-t-il ».
  2. Phrase correcte.
  3. Faux. Il faut écrire : Vous inclurez Camille dans votre équipe.
    À quel infinitif correspond « incluerez » ? À « inclure », qui n’est pas un verbe à la terminaison en « -er ». Quand il est conjugué au futur, comme ici, on écrit donc « vous inclurez » et non « vous incluerez ».
  4. Faux. Il faut écrire : Le détective n’exclura aucune hypothèse.
    À quel infinitif correspond « excluera » ? À « exclure », qui n’est pas un verbe à la terminaison en « -er ». Quand « exclure » est conjugué au futur, comme ici, on écrit donc « il exclura » et non « il excluera ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Le cahier des charges inclura la correction des documents.
    Quel est l’infinitif de « incluera » ? « Inclure », qui n’est pas un verbe en « -er ». Quand il est conjugué au futur, comme ici, on écrit donc « inclura » et non « incluera ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Je parie que le technicien conclura à une mauvaise utilisation de l’appareil.
    À quel infinitif correspond « concluera » ? À « conclure », qui n’est pas un verbe à la terminaison en « -er ». Quand il est conjugué au futur, comme ici, on écrit donc « conclura » et non « concluera ».
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : D’après nos sources, la police exclurait l’hypothèse d’un accident.
    Quel est l’infinitif de « excluerait » ? « Exclure », qui n’est pas un verbe en « -er ». Quand il est conjugué au conditionnel, comme ici, on écrit donc « exclurait » et non « excluerait ».

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *