Actualités Origine des mots

Publié le 12 juin 2012

L’origine de ces fameuses expressions : « Tenir le haut du pavé »

Tenir le haut du pavé signifie avoir une position sociale élevée. Mais, si les pavés sont plats, pourquoi parle-t-on de « haut du pavé » ? Pour comprendre cette expression, il faut s’intéresser à l’architecture médiévale. En effet, au Moyen Âge, les rues étaient pavées et n’avaient pas de trottoirs. Par exemple, et malgré la présence boulevard Saint-Michel d’un égout créé par les Romains, la ville de Paris n’avait pas choisi de généraliser cette solution, préférant opter pour des évacuations à ciel ouvert. Ainsi, les rues étaient construites en forme de V : la chaussée remontait vers les façades des immeubles afin de laisser s’écouler les…

Publié le 8 juin 2012

L’origine de ces fameuses expressions : « Servir de bouc émissaire »

Le bouc émissaire est la personne à qui l’on attribue injustement la responsabilité d’une faute collective. Mais pourquoi dit-on un « bouc » émissaire ? Quelle est donc la mission d’un tel bouc ? C’est dans la Bible que se trouve l’origine de cette dénomination animale. Car le rôle de ce bouc émissaire est l’expiation. Il faut rappeler que, dans les religions juive et chrétienne, l’expiation est une doctrine qui décrit le pardon divin des péchés, des transgressions commises par l’homme. Cette expiation se traduit par un châtiment, subi afin de se faire pardonner ses fautes. C’est pour laver les péchés d’Israël qu’un grand…

Publié le 1 juin 2012

L’origine de ces fameuses expressions : « La quintessence de quelque chose »

Vous avez certainement déjà entendu une personne commenter un ouvrage en indiquant : « Ce chapitre est la quintessence du livre. » Le mot « quintessence » a plusieurs significations. Il s’agit en effet de la partie essentielle de quelque chose, ou de ce qui s’y trouve de plus précieux et de plus raffiné. C’est aujourd’hui le sens commun associé à ce mot. Cependant, le Grand Larousse va plus loin. Selon lui, la quintessence désigne la « substance éthérée et subtile, tirée du corps qui la renfermait comme d’une matière grossière et dégagée des quatre éléments plus épais ». Il rappelle ainsi que, pour les Anciens, chaque…

Publié le 24 mai 2012

L’origine de ces fameuses expressions : « Être un cordon bleu »

Être un « cordon bleu » signifie être un très bon cuisinier. À l’origine, cette expression n’a pourtant rien à voir avec les petits plats, puisqu’elle trouve sa référence dans les guerres de Religion. C’est en 1578, sous l’Ancien Régime et pendant les guerres de Religion, qu’Henri III constitua l’ordre du Saint-Esprit. Cette organisation catholique destinée à lutter contre les protestants rassemblait des hommes mûrs – de plus de 35 ans – issus de la noblesse. Ce fut le premier ordre de la monarchie française, et aussi le plus prestigieux. Ses chevaliers portaient la croix de Malte, symbole honorifique accroché à un ruban…

Publié le 3 mai 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « L’argent n’a pas d’odeur »

Effectivement, l’argent n’a pas d’odeur, mais l’explication de cette expression est plus surprenante qu’il n’y paraît. Pour comprendre ses origines, il faut remonter au règne de l’empereur romain Vespasien. Environ 70 ans après le début de notre ère, le nouveau souverain devait trouver un moyen rapide de renflouer les caisses de l’empire, complètement vidées par son prédécesseur, Néron. Vespasien eu l’idée de mettre en place un certain nombre de taxes. C’est le chrysargyre qui marqua durablement les esprits. Touchant l’industrie et le commerce, cet impôt se trouva aussi appliqué à la collecte d’urine. Cette substance était en effet quotidiennement utilisée…

Publié le 17 avril 2012

L’origine de ces fameuses expressions : « Au diable Vauvert »

On dit que l’on va au diable Vauvert lorsque l’on part très loin. Plusieurs explications se disputent l’origine de cette drôle d’expression. L’une d’elles évoque le château de Vauvert, également appelé château de Val Vert, à proximité de Paris. Au Moyen Âge, on racontait que des actes blasphématoires y étaient commis. Dans l’esprit populaire, le diable n’était donc jamais bien loin de ce lieu. Saint Louis décida au XIIIe siècle de purifier l’endroit et d’y créer un couvent. À cette époque, aller au diable Vauvert voulait dire s’aventurer dans une dangereuse et longue expédition. Pour d’autres, c’est la petite ville de…

Publié le 10 avril 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « Porter le chapeau »

Porter le chapeau se dit d’une personne tenue pour responsable d’un délit, bien souvent accusée à la place d’une autre. Pour comprendre les origines de cette expression très imagée, il faut remonter au XVIe siècle. À cette époque, le terme chapeau était lié à la réputation d’une personne. Première indication sur le statut social, le chapeau représentait déjà plus qu’un simple accessoire. Il permettait de définir à quelle couche de la société son propriétaire appartenait. Le siècle suivant vit apparaître le premier sens de l’expression. Mettre un chapeau à quelqu’un signifiait médire sur cette personne, nuire à sa réputation. Il…

Publié le 29 mars 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « Une coupe sombre » et « une coupe claire »

Certaines expressions sont utilisées à contresens. C’est le cas d’une coupe sombre. Victime du terme sombre, l’expression a perdu sa signification première pour désigner actuellement une suppression drastique. Empruntée à l’univers forestier, une coupe sombre est une méthode de gestion des arbres, et d’ensemencement. Au sein d’un massif ou d’une forêt, il s’agit de retirer ici et là quelques arbres pour que ceux qui restent puissent ensemencer la terre avec leurs graines. Le sous-bois est ainsi préservé. La coupe sombre permet également de maintenir suffisamment d’ombrage, tout en aérant légèrement la forêt. A contrario, la coupe claire consiste à abattre…

Publié le 22 mars 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « Dorer la pilule » et « Se dorer la pilule »

Il est des expressions dont le sens et le vocabulaire utilisé n’affichent pas de lien immédiat. Se dorer la pilule en est le parfait exemple. Pour comprendre cette expression, il faut d’abord s’intéresser à une autre, arrivée la première : Dorer la pilule. Depuis des siècles, la médecine a recours aux pilules pour soigner les malades. Afin de faciliter leur absorption, de limiter leur goût souvent horrible et d’éviter qu’elles ne collent entre elles, les apothicaires ont eu l’idée de les enrober. Dès le XVIIe siècle, différentes méthodes étaient employées pour cet enrobage. L’une d’elle consistait à utiliser une fine couche de…

Publié le 15 mars 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « Faire long feu » et « Ne pas faire long feu »

Cela ne saute pas aux yeux, pourtant il ne s’agit pas d’une expression et de son contraire mais bien de deux expressions distinctes. N’en déplaise aux contradicteurs, l’une fait référence à une situation d’échec, l’autre à quelque chose de vif et de passager. Faire long feu se dit d’un fait ou d’une circonstance qui traîne en longueur pour, au bout du compte, invariablement échouer. Cette expression remonte à l’époque des premières armes à feu, lorsque les canons et les fusils devaient être chargés avant chaque tir. Si la poudre était humide, s’éteignait ou mettait trop de temps à se consumer,…

Publié le 9 mars 2012

Les origines de ces fameuses expressions : « de concert » et « de conserve »

Conter fleurette, tirer son épingle du jeu, avoir le béguin sont autant d’expressions françaises amusantes et imagées, dont l’origine est parfois surprenante. Cette semaine, intéressons-nous à deux expressions dont le sens est très proche : de concert et de conserve. Oui, les deux existent et sont correctes. Mais on ne sait pas toujours comment manier l’une et l’autre, leur utilisation faisant souvent débat. Travailler de concert et Voguer de conserve ont pourtant bel et bien le même sens, celui de faire quelque chose ensemble, avec des aspirations communes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, Travailler de…

Page 12 sur 121...89101112