Blog Divers

Publié le 20 octobre 2020

Être au bord du rouleau, L’argent ne fait pas le moine… 5 expressions télescopées (1)

La langue française fourmille d’expressions populaires très imagées. Non seulement certaines sont construites de la même façon ou comportent un mot en commun, mais leurs significations peuvent également être proches. Voilà pourquoi notre langue peut fourcher, involontairement ou plaisamment, au point de mélanger les deux et créer une troisième expression qui n’a guère de sens, mais prête à sourire… et à réfléchir ! Ce billet est l’occasion, également, d’expliciter le sens des expressions originelles. 1- Être au bord du rouleau Les expressions télescopées : Être au bout du rouleau + Être au bord du gouffre La locution familière « être au bout du rouleau »…

Publié le 19 octobre 2020

Le lycée Bel-Orme mise sur la maîtrise du français pour offrir les meilleures chances de réussite à ses élèves

Le lycée Bel-Orme, lycée technique et professionnel privé situé à Bordeaux, a mis en place le Projet Voltaire il y a 8 ans pour ses élèves de BTS. Avec un objectif : leur faire passer la certification, et donner ainsi les meilleures chances à leurs futures candidatures via Parcours Sup. À la clé : un CV sans fautes, une lettre de motivation convaincante, et des progrès en expression pour assurer aux entretiens ! Le Projet Voltaire fait désormais partie intégrante du parcours d’enseignement des 1 000 élèves de l’établissement, quel que soit le cursus (CAP, Bac pro, BTS…), et ses bénéfices profitent à tous. Denis Duvernoy, proviseur du…

Publié le 12 octobre 2020

« Une augmentation conséquente », « pallier à un problème »… 5 erreurs de français que l’on commet à son insu ! (3)

Voici cinq nouvelles erreurs que nous commettons souvent sans nous en rendre compte, tant elles sont habituelles, dans les médias, notamment. L’usage étant roi en la matière, les dictionnaires ont fini par intégrer ces formes originellement fautives. Désormais, elles participent davantage de la maladresse, du registre de langue, que de la véritable erreur. Néanmoins, les quelques éléments suivants vous permettront d’y voir un peu clair et de choisir en connaissance de cause, de façon conséquente !   Erreur no 1 : « Nous avons convenu » au lieu de « Nous sommes convenus » Vous vous êtes certainement demandé comment employer le verbe convenir : avec l’auxiliaire être ou…

Publié le 9 octobre 2020

REVOLT-IA : DES ÉLÈVES SAUVENT LE MONDE GRÂCE À L’ORTHOGRAPHE !

Embarquer rapidement les élèves dans leur parcours d’apprentissage : voilà un enjeu auquel sont confrontés tous les enseignants et formateurs ! Les mobiliser et les motiver, c’est la vocation même de Revolt-IA, un jeu d’évasion créé tout spécialement par le Projet Voltaire pour les enseignants, les formateurs, les responsables RH et les managers. Une approche collaborative et ludique qui a déjà séduit de nombreux utilisateurs, parmi lesquels Amandine, en cours de formation avec Le Bahut à Lyon pour devenir Digital learning manager. Et cerise sur le gâteau : la version présentielle du jeu sera complétée dès la fin de 2020 par une version 100 %…

Publié le 16 septembre 2020

« Ça dénote », « j’amène le dessert », « un quizz »… 5 erreurs de français que l’on commet à son insu ! (2)

Voici la suite de notre série sur ces erreurs de français que l’on commet à son insu. À force de les lire et de les entendre un peu partout, notre cerveau les a enregistrées, validées, alors même que nous maîtrisons, par ailleurs, la langue française. Heureusement, il n’est pas trop tard pour rectifier le tir et reprendre de bonnes habitudes ! La preuve avec ces cinq nouvelles erreurs et maladresses. Erreur no 1 : « Après qu’il soit parti » au lieu de « après qu’il est parti » Cela « fait bizarre », et pourtant, c’est bien le mode indicatif (ici : « après qu’il est parti », au passé composé)…

Publié le 7 septembre 2020

Émoticônes : mode d’emploi

Elles sont partout ! Dans les messages numériques que nous recevons et que nous envoyons. Elles ponctuent nos demandes, nos blagues, nos déclarations. Elles nous font sourire, elles nous rassurent, elles nous agacent. Parfois même, elles volent la vedette à nos mots, renforcent ou atténuent leur sens. Bref, il était temps de leur consacrer un article : à qui ? aux émoticônes, bien sûr ! 🙂  Smiley, émoji, émoticône ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, rien ne vaut un petit détour sémantique. Tous ces mots désignent la même chose, mais n’ont pas la même « nationalité ». Smiley…

« Ceci dit », « je m’en rappelle », « assis-toi »... 5 erreurs de français que l’on commet à son insu !
Publié le 18 août 2020

« Ceci dit », « je m’en rappelle », « assis-toi »… 5 erreurs de français que l’on commet à son insu !

Le point commun entre les cinq erreurs suivantes ? Elles sont commises par des personnes ayant plutôt un bon niveau en langue française. Par conséquent, elles passent souvent inaperçues, entrent dans « l’usage » à force d’être entendues (et jamais corrigées !). Pourtant, ces subtilités ont du sens, dès lors que l’on s’y intéresse. Voici quelques explications, non dénuées de logique, qui vous inciteront certainement à adopter le mot juste ! Erreur no 1 : ceci dit au lieu de cela dit  Cette expression, sous sa forme erronée, est sur toutes les lèvres. Elle n’écorche plus que les oreilles des puristes, soucieux du sens des…

Groupe Giboire
Publié le 29 juillet 2020

Groupe Giboire : les formations individuelles du Projet Voltaire proposées à tous les collaborateurs

Depuis 2017-2018, le groupe Giboire, référence de l’immobilier dans le Grand Ouest, a encouragé une trentaine de ses 200 collaborateurs à réaliser des formations individuelles en orthographe avec leur compte personnel de formation (CPF). Marine Letourneux, gestionnaire RH, qui les a accompagnés dans leur démarche de formation, revient sur les dispositifs mis en place et le succès de cette initiative en droite ligne avec les valeurs de confiance et de sérieux du groupe Giboire. Comment avez-vous pris conscience du besoin de formation de vos salariés en orthographe ? L’un des salariés du groupe avait de véritables difficultés en orthographe. Il a…

Portrait de Lydie Sulmona
Publié le 28 juillet 2020

Partager le goût d’écrire : le métier de Lydie Sulmona, écrivaine publique

Quand Lydie Sulmona dis « Je », c’est une identité affirmée qui se cache derrière le pronom. Elle se définit comme une semeuse de mots et une révélatrice de talents. Son métier ? Écrivaine publique. Passionnée de mots, de lecture et d’écriture depuis l’enfance, elle a décidé il y a quelques années de se donner une chance dans le milieu littéraire. Elle anime aujourd’hui des ateliers d’écriture auprès de particuliers, adultes ou enfants, et d’entreprises. Elle rédige également des conseils dans un blog : L’Arbre à Palabres. Portrait. UNE ENVIE DE CHANGER DE MÉTIER… POUR UNE CARRIÈRE PASSION Quel a été votre parcours ? Je…

Publié le 23 juillet 2020

Préparer à la certification CléA : la formation distancielle tutorée, une approche innovante et éprouvée

La crise sanitaire de 2020 a introduit de manière inopinée un double questionnement auprès des acteurs de la formation : comment assurer une continuité pédagogique à distance pour des publics peu qualifiés et habitués à la formation présentielle ? Les solutions alternatives ou compléments d’apprentissage, reposant sur des outils numériques, sont-ils pertinents et efficaces, tant pour la progression de l’apprenant de faible niveau de qualification que pour le suivi du formateur ? Interview croisée, avec Philippe Révy (fondateur de GERIP) et Pascal Hostachy (cofondateur du Projet Voltaire). Ou comment deux structures investies dans l’innovation pédagogique et technologique ont conjugué leur expertise pour aider…

Publié le 10 juillet 2020

Bobet, faire la pote, tiaffe… 10 helvétismes qui méritent d’être connus !

Quand vous pensez au français parlé en Suisse, ce sont les mots huitante, septante, et l’expression « Y’a pas l’feu au lac » qui vous viennent à l’esprit ? Il est temps d’élargir votre horizon ! Après les québécismes et les africanismes, nous nous intéressons ce mois-ci aux helvétismes, et plus précisément aux romandismes, issus de la Suisse romande. La plupart figurent dans Le Petit Robert et Le Petit Larousse. Raison de plus pour en faire (bon) usage ! 1- Avoir son fond Attention, faux ami ! « Avoir son fond », ce n’est pas « être en fonds »,…

Publié le 6 juillet 2020

Faire chou blanc, raconter par le menu… 5 expressions qui ne sont plus comprises

Les 5 expressions suivantes ont un point commun : de nos jours, on n’en maîtrise plus vraiment le sens. Prononciation différente, évolution sémantique, homophonie… les raisons qui l’expliquent sont diverses. Si, à l’oral, la confusion peut passer inaperçue, elle peut être problématique à l’écrit, quand l’orthographe entre en jeu. Quoi qu’il en soit, il est toujours bon de redonner à nos chères expressions, souvent très anciennes, toute leur vitalité. Faire chou blanc Rien à voir avec la plante potagère dont on consomme les feuilles, quand bien même il existerait une variété de chou… blanc ! Le chou(p) serait ici le…