« presqu’ » ou « presque » ?


Erreur couramment commise

N’écrivez pas : « La tempête a duré presqu’une semaine », mais : « La tempête a duré presque une semaine. »

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Devant une voyelle, le « e » final de « presque » n’est… presque jamais remplacé par une apostrophe !

Cela n’est autorisé que dans le nom « presqu’île » :

La presqu’île de Giens a la faveur des touristes.

mais

Cet été, il a fait presque aussi beau en Bretagne qu’en Corse.

Vidéo

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Si la valeur adjective de « presque » a été avalisée dans le nom « presqu’île » (qui s’est d’ailleurs écrit « presque île »), aux yeux de beaucoup elle reste suspecte dans le langage d’aujourd’hui. Mieux vaut réserver à l’oral et au style relâché des tours comme « la presque totalité », « à la presque unanimité ». On leur préférera nettement « la quasi-totalité », « à la quasi-unanimité »…

 

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Ce que vous me demandez est presque impossible à réaliser.
  2. Notre personnel est presqu’aussi nombreux qu’avant la crise.
  3. D’ordinaire sévère, il s’est montré presque amical avec le candidat.
  4. Le bébé est né presqu’à terme.
  5. Il était presque entré dans le wagon quand les portes se sont fermées.
  6. Ils ont répondu presqu’en même temps.
  7. Consciencieux, il répond à ses e-mails presqu’immédiatement.
  8. Intimidé, il s’interrompait presqu’à chaque mot.
  9. Au téléphone, l’hôtesse adopte un ton cordial, presque enjoué.
  10. Il se montre attentif, serviable presqu’à l’excès.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Notre personnel est presque aussi nombreux qu’avant la crise.
    Le « e » final de « presque » ne disparaît que devant « île » (« presqu’île »). On écrit donc « presque aussi nombreux »  et non « presqu’aussi nombreux ».
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Le bébé est né presque à terme.
    Le « e » final de « presque » ne disparaît que devant « île » (« presqu’île »). On écrit donc « presque à terme » et non « presqu’à terme ».
  5. Phrase correcte.
  6. Faux. Il faut écrire : Ils ont répondu presque en même temps.
    Le « e » final de « presque » n’est remplacé par une apostrophe que dans « presqu’île ». On écrit donc « presque en même temps » et non « presqu’en même temps ».
  7. Faux. Il faut écrire : Consciencieux, il répond à ses e-mails presque immédiatement.
    Le « e » final de « presque » ne disparaît que dans « presqu’île ». On n’écrit donc pas « presqu’immédiatement » mais « presque immédiatement ».
  8. Faux. Il faut écrire : Intimidé, il s’interrompait presque à chaque mot.
    Le « e » final de « presque » ne disparaît que dans « presqu’île ». On écrit donc « presque à chaque mot » et non « presqu’à chaque mot ».
  9. Phrase correcte.
  10. Faux. Il faut écrire : Il se montre attentif, serviable presque à l’excès.
    Le « e » final de « presque » ne disparaît que dans « presqu’île ». On écrit donc « presque à l’excès » et non « presqu’à l’excès ».

Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

3 réponses à « presqu’ » ou « presque » ?

  1. HARZE dit :

    Et pourtant, Grévisse parle d’un usage assez flottant en citant des auteurs comme André Gide, Cocteau ou R. Martin du Gard qui pratiquent l’élision devant une voyelle. Doit-on en déduire qu’ils sont les seuls à pouvoir le faire?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Patricia, le Grevisse (sans accent) est connu pour s’appuyer sur les citations de grands auteurs (qui ne sont pas des linguistes), ce qui en fait un ouvrage fort intéressant mais qui permet difficilement de « trancher ». À manier avec précaution, donc. Bonne journée.

  2. eMmA dit :

    Je suis assez nulle en twitter, alors je me demande si ma participation est bien arrivée jusqu’à vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *