« malgré que » ou « bien que » ?


Erreur couramment commise

Même si l’on comprend ce que vous voulez dire par « malgré qu’il m’ait trompée, je reste avec lui », cette tournure n’en demeure pas moins fausse.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)

Vous pouvez écrire « malgré la pluie » mais pas « malgré qu’il pleuve ». Dans ce cas, écrivez plutôt « bien qu’il pleuve ».

N.B. L’expression figée « malgré que j’en aie », « malgré qu’il en ait », qui signifie « malgré moi », « malgré lui », est correcte.

Avis de l’expert – Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Ce dernier tour, qui résulte en fait de « quelque mal (mauvais) gré que j’en aie », est souvent concurrencé, dans la langue littéraire, par « quoi que j’en aie ». Si les avis sont partagés sur la validité de ce glissement – mais ils le sont quelquefois aussi pour condamner malgré que, Joseph Hanse se montrant plus indulgent que ses confrères –, les grammairiens sont unanimes à refuser « quoique j’en aie », voire, car la variante se rencontre aussi, « bien que j’en aie ».

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Tu dois te plier à la décision de la direction, malgré que tu en aies.
  2. Il tient à démissionner, malgré que son travail donne satisfaction.
  3. Malgré que vous nous ayez déçus, nous vous donnons une deuxième chance.
  4. Il te faut travailler, malgré que tu en aies.
  5. J’accepte ce poste, malgré que le salaire soit inférieur à ce que j’espérais.
  6. Cet élève ne s’amende pas, malgré qu’on l’ait mis en garde.
  7. Bien qu’elle soit triste, la réceptionniste reste aimable avec les clients.
  8. Puis-je changer mon billet, malgré que je l’aie acheté en promotion ?
  9. Malgré que le cuisinier ait changé, le restaurant n’a pas perdu de clients.
  10. Bien qu’il connaisse la règle, il est incapable de l’appliquer.

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : Il tient à démissionner, bien que son travail donne satisfaction.
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  3. Faux. Il faut écrire : Quoique vous nous ayez déçus, nous vous donnons une deuxième chance.
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : J’accepte ce poste, bien que le salaire soit inférieur à ce que j’espérais.
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  6. Faux. Il faut écrire : Cet élève ne s’amende pas, bien qu’on l’ait mis en garde.
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  7. Phrase correcte.
  8. Faux. Il faut écrire : Puis-je changer mon billet, bien que je l’aie acheté en promotion ?
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  9. Faux. Il faut écrire : Quoique le cuisinier ait changé, le restaurant n’a pas perdu de clients.
    « Malgré que » relève du langage familier. Il est préférable d’employer « bien que » ou « quoique ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Entraînez-vous gratuitement sur www.projet-voltaire.fr !

Une méthode innovante et ludique pour s’entraîner. Déjà plus de 3 millions d’utilisateurs !

Auteurs :
Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et de la Certification Voltaire

21 réponses à « malgré que » ou « bien que » ?

  1. Audrey dit :

    « Pourquoi l’homme d’esprit aime les filles plus que les
    femmes du monde, malgré qu’elles soient également bêtes ?
    – À trouver 1. »
    Et ce cher Baudelaire a-t-il tort?

  2. Caroline Fameau dit :

    Bonjour,

    Etant donné que l’usage de « malgré que » est incorrect, j’ai pris l’habitude, à l’oral, de formuler mes phrases comme ceci : « Malgré le fait que ».
    Je pense que c’est un moyen assez simple pour celles et ceux qui ont tendance à dire « malgré que » de s’améliorer.

    Cependant, est-ce correct ou est-ce meilleur de dire « bien que » ? Car j’ai l’impression que « bien que » ou « quoique » utilisé à la place d’un « malgré que » me fait sonner assez… Snob.

    Merci !

    • Sandrine dit :

      Bonjour Caroline, les locutions conjonctives « bien que » et « quoique » sont correctes, à l’inverse de « malgré que » (sauf dans l’expression indiquée dans l’article : « malgré que j’en aie »). Je ne peux pas vous dire mieux ;-). Bonne journée.

  3. Karim Bargaoui dit :

    Il s’agit tout de même d’une expression très largement utilisée à l’oral et malgré le fait qu’elle ne soit pas très élégante, je ne vois pas pourquoi on devrait la considérer comme fausse. Beaucoup de Français natifs avec qui j’ai eu l’occasion de m’entretenir l’utilisent à l’oral, et de grands auteurs le font à l’écrit. Peut – être serait il plus juste de dire « fausse selon l’académie française » ?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Karim, outre l’Académie française, nous nous rangeons à l’avis de Larousse qui considère qu’il vaut mieux éviter de se servir de cette locution et l’abandonner à la langue familière. Or, le Projet Voltaire a l’ambition de tirer la langue vers le haut ;-). Bon week-end.

  4. Flora dit :

    Bonjour,
    J’avais entendu dire, qu’il n’était pas correcte d’utiliser « bien que » également ?
    Est ce restreint à certaines manières de l’employer ?
    Merci Beaucoup !

  5. jean-jacques dit :

    Bonjour tSandrine

    Quand j ai un doute,je prends mon dictionnaire Larousse et celui-ci précise :

    Excepté dans l expression littéraire ,l emploi de « malgré que » est critiqué.

    « critiqué » pas « incorrect »

    Malgré que vous affirmiez le contraire 🙂

    • Sandrine dit :

      Bonsoir Jean-Jacques, le Projet Voltaire a pour ambition de véhiculer le « bien-écrire » et le « bien-parler ».
      Dès lors que le Larousse (Dictionnaire des difficultés) dit : « Il vaut mieux éviter de se servir de cette locution et l’abandonner à la langue familière »; dès lors que l’Académie française dit : « Il est recommandé d’éviter cet emploi« , nous n’allons pas inciter nos lecteurs et nos utilisateurs à l’employer ;-). Si vous préférez, elle est correcte dans le registre familier et incorrecte dans le langage courant et, bien entendu, soutenu. Bonne soirée !

  6. dominique dit :

    Malgré qu’il n’entrât guère en ma chambre, j’entendais souvent, la nuit, un bruit furtif qui venait jusqu’à ma porte. Guy de Maupassant.
    Doit on faire confiance, encore, à l’Académie Française ?

    • Sandrine dit :

      Bonjour Dominique, à l’Académie française, oui, aux écrivains… pas toujours !
      Voici d’autres exemples d’emplois de la tournure fautive « malgré que + verbe conjugué » par des auteurs renommés :
      Malgré que je fusse mal satisfait de mon arrestation, il y mit de la courtoisie (A. de Vigny).
      Malgré qu’on fût au déclin de la saison (A. Daudet).
      Malgré qu’une partie de moi-même […] résistât (Barrès).
      Malgré que je ne le puisse imaginer (A. France).
      Pour qui je ressentais une sympathie des plus vives, malgré qu’il eût vingt ans de plus que moi (A. Gide). Jamais Noé ne put si bien voir le monde que de l’arche, malgré qu’elle fût close et qu’il fît nuit sur la terre (M. Proust).
      Malgré qu’il ait obtenu tous les prix de sa classe (F. Mauriac).
      Elle vit Jacques d’un mauvais œil, malgré que de son côté elle trompât Lazare avec un peintre (Cocteau).
      Malgré que le soir tombe (J. Romains).
      La camionnette […], malgré qu’on eût chaîné les pneus […], ne se risque plus guère à franchir les rampes glacées (J. Gracq).
      En revanche, la position de l’Académie française est très claire :
      http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue#48_strong-em-malgr-que-em-strong
      Bonne journée !

      • dominique dit :

        Merci de votre réponse, mais soyons réalistes, ce sont les écrivains qui font évoluer une langue, malgré que, est un effet de style et n’a rien à voir avec la grammaire.
        L’Académie Française ne peut se permettre, de remettre en cause nos plus grands auteurs, toutes les lois ne sont pas forcément acceptables.

  7. Bernard Mahoney dit :

    Bonjour Sandrine,

    La phrase no 9 ne serait-elle pas plus euphonique si elle se lisait: «Malgré le changement de cuisinier, le restaurant n’a pas perdu de clients» ?

    Merci !

    • Sandrine dit :

      Bonjour Bernard, en effet, telle que vous l’avez formulée, la phrase paraît plus douce à l’oreille, et reste tout à fait correcte. J’observe néanmoins une légère nuance : le choix du verbe « changer » (qui suppose d’utiliser les conjonctions de coordination « bien que » ou « quoique ») est plus dynamique et met davantage l’accent sur l’action que l’emploi du nom « changement ». Bonne journée !

  8. Andrea dit :

    Bonjour, je m’entraine sur votre site http://www.projet-voltaire.fr
    Merci!
    Par contre, vous avez utilisé le mot anglais FAX au lieu du bon mot en français qui est télécopie (de télécopieur)

  9. Sarah dit :

    Bonjour,

    J’entends souvent « malgré le fait que + subjonctif » est-ce correct ?

    Merci.

    • Sandrine dit :

      Bonjour Sarah, cette tournure n’est pas incorrecte sur le plan grammatical mais mieux vaut l’éviter !
      Par exemple, au lieu de dire : « malgré le fait que le prix soit élevé », dites plutôt « bien que le prix soit élevé » ou « quoique le prix soit élevé ».
      Vous gagnerez en légèreté 😉
      Bien entendu, la construction « malgré que + subjonctif » est à proscrire.
      Bonne journée !

  10. Christophe Ortoli dit :

    « N.B. L’expression figée « malgré que j’en aie », « malgré qu’il en aie », qui signifie « malgré moi », « malgré lui », est correcte. »

    Non 🙂 « Malgré qu’il en ait » 🙂

    Bien cordialement, et merci pour votre entreprise.
    CO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *