Icône question orthographe

« Et autres » : comment bien employer cette expression ?

C’est une erreur que l’on rencontre très fréquemment : l’expression « et autres » mal employée, ou plutôt mal construite. Or, celle-ci suit une règle logique, qu’il est bon de rappeler.

Icône réponse question orthographe

Dans la locution « et autres », « autres » prend la marque du pluriel. De même, le nom qui suit se met au pluriel. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel nom !
Ce nom pluriel doit avoir une valeur générique et englober les termes qui précèdent. On ne dira pas : « Il collectionne les papillons, mouches et autres fourmis », mais « Il collectionne les papillons, mouches, fourmis et autres insectes », car « insecte » est le mot générique qui englobe « papillon », « mouche » et « fourmi ».

Tolérance : On peut accepter une phrase où le nom pluriel suivant « et autres » n’englobe pas les précédents si (et seulement si !) l’intention est plaisante, ironique, voire péjorative. Exemple : « À ces vernissages, on croise des Marie Dupont, Pierre Martin et autres Jean Tartempion. »

Découvrez également notre règle d’orthographe sur l’expression au temps pour moi.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :
testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Sandrine Campese - experte Projet Voltaire Avis de l’experte – Sandrine Campese, membre du comité d’experts Projet Voltaire

Le nom qui suit « et autres » est un hyperonyme. Il s’oppose à l’hyponyme. Ainsi, « animal » est l’hyperonyme de « chat », lui-même hyponyme de « animal ». Guillaume Gallienne s’en amuse dans le titre de sa comédie Les Garçons et Guillaume, à table ! car, grammaticalement, il n’est pas possible de coordonner un hyperonyme (ici, « garçon ») et un hyponyme (ici, « Guillaume »), le premier englobant forcément le second. Sauf à considérer, bien sûr, que Guillaume n’est pas perçu comme un garçon, ce qui est bien le sujet du film !

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Saphirs et autres pierres précieuses constituent le butin des cambrioleurs.
  2. Dans ce salon automobile, on peut admirer des Ferrari, Porsche et autres Lamborghini.
  3. Cette commission émet des recommandations sur l’usage de cookies et autres traceurs.
  4. Depuis quelques années, Marcel, Auguste, Léonie et autres prénoms anciens ont la cote.
  5. L’hypnose est de plus en plus utilisée pour traiter les phobies et autres addictions.
  6. L’hiver est propice aux rhumes, grippes et autres bronchites.
  7. Depuis 2020, masques, gestes barrières et autres gels hydroalcooliques sont entrés dans notre quotidien.
  8. Quels étoiles, planètes et autres corps célestes peut-on observer à l’œil nu ?
  9. La France est connue pour ses comtés, roqueforts et autres camemberts.
  10. Renard, chiens, loups et autres canidés peuplent les Fables de la Fontaine.
Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. Faux. Il faut écrire : « Dans ce salon automobile, on peut admirer des Ferrari, Porsche, Lamborghini et autres voitures de luxe. »
  3. Phrase correcte.
  4. Phrase correcte.
  5. Faux. Il faut écrire : « L’hypnose est de plus en plus utilisée pour traiter les phobies, addictions et autres maux » (par exemple).
  6. Faux. Il faut écrire : « L’hiver est propice aux rhumes, grippes, bronchites et autres maladies (saisonnières). »
  7. Faux. Il faut écrire : « Depuis 2020, masques, gestes barrières, gels hydroalcooliques et autres mesures de protection… » (par exemple).
  8. Phrase correcte.
  9. Faux. Il faut écrire : « La France est connue pour ses comtés, roqueforts, camemberts et autres fromages. »
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur www.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe
Pour cette règle d'orthographe Projet Voltaire :
Sandrine Campese, autrice et membre du comité d’experts Projet Voltaire.
Marie-France Claerebout, relectrice, correctrice d’édition et formatrice.
Articles liés