Entraînement et évaluation de l’oral au lycée et dans l’enseignement supérieur : Projet Voltaire lance Mon oral

 

Une innovation pédagogique créée par des enseignants pour des enseignants afin d’entraîner les élèves à progresser en expression orale et de les évaluer sur des critères objectifs.

 

Pour la première fois cette année, les élèves de terminale générale et technologique devraient passer la nouvelle épreuve du Grand oral au baccalauréat. Dans l’enseignement supérieur, l’oral est omniprésent et est souvent une des clés vers la réussite : oral de concours, de soutenance, entretien préalable à l’obtention d’un stage, d’un contrat d’apprentissage, ou encore d’un premier emploi, etc. Savoir s’exprimer, argumenter, toucher son auditoire ou un jury est un enjeu essentiel du parcours scolaire, étudiant ou professionnel. Mais, dans le secondaire comme dans le supérieur, les enseignants sont parfois démunis pour y répondre.

 

Comment entraîner ses élèves du secondaire ou du supérieur à être à l’aise lors d’une prise de parole ? À exercer leur esprit critique ? À acquérir une solide capacité d?argumentation ? Comment les accompagner malgré le peu de temps disponible en classe dans l’acquisition de ces compétences ? Comment les évaluer de manière objective et personnalisée ? Comment les entraîner en distanciel ?

 

C’est à ces questions que Mon oral, le nouveau module du parcours Projet Voltaire Expression, apporte une réponse simple et efficace. Créée par des enseignants pour des enseignants, et s’appuyant sur une méthode brevetée, cette application d’entraînement en ligne est une innovation pédagogique qui permet d’entraîner les élèves à la prise de parole et de les évaluer sur des critères objectifs.

 

« Savoir convaincre n’est pas une chose innée. S’exprimer clairement, argumenter efficacement pour être entendu et écouté sont des compétences qui s’acquièrent, quel que soit son niveau de départ, et qui peuvent être travaillées avec des outils numériques. Nous sommes très fiers de lancer Projet Voltaire Mon oral et d’œuvrer aux côtés des enseignants pour donner les meilleures armes aux élèves et aux étudiants en leur permettant d’acquérir cette compétence déterminante dans leur réussite scolaire et professionnelle.», explique Mélanie Viénot, directrice générale de Projet Voltaire.

 

Un outil au service de l’efficacité pédagogique de la communauté éducative, complémentaire des enseignements

Inventée par des enseignants pour des enseignants

 

Soucieux de trouver un véritable outil d’entraînement pour leurs élèves et de noter leurs prestations orales de la manière la plus précise et objective possible, Jérôme Derancourt et Pablo Martin-Pañeda, membres du comité d’experts Projet Voltaire, ont créé la méthode d’entraînement Mon oral.

 

 

Pablo MARTIN-PAÑEDA

 

Agrégé et docteur en histoire, Pablo travaille sur les discours et leur impact dès sa thèse publiée par Paris-Sorbonne aux éditions PIE-Peter Lang en 2015. Former à la prise de parole et à son analyse sont pour lui des enjeux fondamentaux.

 

 

Jérôme DERANCOURT

 

Professeur de mathématiques en lycée et en école d’ingénieurs, également professeur de sciences du numérique et technologie.

Jérôme a toujours été impliqué dans l’amélioration des pratiques pédagogiques.

Une innovation pédagogique au service d’une notation objective et simplifiée

 

Cet outil d’entraînement est le fruit de deux années de recherche. Méthode d’entraînement brevetée, Mon oral permet de faire la distinction entre la qualité de l’argumentaire et la manière de prendre la parole, et ce, afin d’entraîner à la compétence orale avec précision.

 

L’enseignant peut évaluer et noter un exercice d’entraînement mené par l’élève : évaluation sur le fond avec un panel de grilles d’arguments (personnalisables) ; et évaluation sur la forme (posture, intonation, gestion du temps, etc.).

 

 

 

Grâce à Projet Voltaire Mon oral, l’enseignant peut proposer deux types d’activités pédagogiques où l’élève est tantôt évaluateur, tantôt intervenant.

 

  • En position d’évaluateur : pour apprendre à décrypter une prestation orale lors d’une prise de parole type sélectionnée par l’enseignant (débat, discours, interview ou entretien).
  • En position d’intervenant : en rédigeant, en répétant puis en enregistrant, de manière sécurisée, une prise de parole selon la consigne donnée par l’enseignant pour soumettre à son évaluation cet exercice de production.

 

Dans les deux cas, la plateforme calcule la note de l’élève et la suggère à l’enseignant. Celui-ci peut modifier ce score à sa convenance et laisser un commentaire d’appréciation.

 

Un outil évolutif, collaboratif et interdisciplinaire

 

L’application permet aux enseignants de former leurs classes à l’évaluation de contenus tiers, de les préparer à la prise de parole, de les conseiller sur le fond et sur la forme, de stimuler leur capacité à construire un discours et à l’exprimer avec clarté à l’oral.

 

Grâce à son système de grilles d’évaluation personnalisables, le Projet Voltaire Mon oral s’adapte aux enjeux de chaque enseignant, quelle que soit sa discipline. L’enseignant peut utiliser une grille existante ou constituer sa propre grille. Pour l’examen du Grand oral, Mon oral facilite la coordination interdisciplinaire, en permettant aux enseignants de plusieurs spécialités de piloter les progrès d’un groupe commun.

 

Une liberté pédagogique totale

 

Les activités pédagogiques (exercices d’évaluation ou de production) sont pilotées de A à Z par l’enseignant. Celui-ci peut librement utiliser les ressources vidéo qu’il a sélectionnée (issues de INA.fr ou Dailymotion.com par exemple), définir la consigne qu’il donne à son groupe, choisir une des grilles d’évaluation proposées ou en personnaliser une, assortir son évaluation de commentaires item par item, laisser une appréciation, ou encore amender la note suggérée par l’outil logiciel.

 

Une réponse aux contraintes de temps et de contexte sanitaire

 

Les enseignants ont besoin de développer l’oral en classe mais, avec des effectifs toujours plus élevés et des programmes très denses, le temps leur manque. Projet Voltaire Mon oral permet de travailler en asynchrone et en distanciel.

Des données totalement sécurisées

La production de vidéos s’est accentuée depuis le confinement. Or, les enseignants ne disposent pas toujours d’un outil fiable leur permettant d’envoyer et de recevoir des vidéos. Des contenus privés courent le risque d’être partagés de manière non sécurisée, et les récupérer peut rapidement devenir une tâche complexe et chronophage pour l’enseignant. Toutes les vidéos produites dans le cadre du module Mon Oral sont stockées de manière totalement fiable : seul l’enseignant y a accès, et toutes les vidéos d’une même classe sont répertoriées dans un seul et même espace pour faciliter leur consultation par l’enseignant. Les données sont hébergées en France.

 

Pour Jérôme Derancourt et Pablo Martin-Pañeda, enseignants, membres du comité d’experts Projet Voltaire et inventeurs de la méthode d’entraînement, Mon oral est une innovation pédagogique qui va aider les enseignants à faire progresser très vite leurs élèves :

 

« L’idée est de simplifier les tâches de formation, d’entraînement et d’évaluation en permettant de multiplier les exercices. Les résultats calculés doivent être objectifs et lisibles tout en laissant une liberté pédagogique totale à l’enseignant et en garantissant aux élèves et aux étudiants la sécurité des données qu’ils partagent durant leur formation. » (Jérôme)

 

 « Permettre au plus grand nombre de développer des compétences d’argumentation à l’oral et d’analyse de tout type de propos sont les deux objectifs de cette méthode. Le cœur de la démarche consiste à rendre les critères d’évaluation explicites pour toutes et pour tous. Valoriser l’argumentaire raisonné, distinguer le vrai du faux et dissocier les propos justes de l’éloquence paraît essentiel. » (Pablo)

 

Une innovation pédagogique d’utilité publique au service du perfectionnement à l’oral des élèves du secondaire et du supérieur

 

Projet Voltaire Mon oral permet aux élèves d’acquérir et de mettre en œuvre leur compétence orale grâce à des entraînements plus fréquents.  

 

Cet outil d’apprentissage et d’entraînement innovant propose une approche ludique pour dédramatiser le passage à l’oral pour les élèves du secondaire et du supérieur.

 

Ces derniers se forment au fil de l’année aux attendus de tout examen oral.

 

Apprendre à évaluer une prestation orale et à s’autoévaluer

 

Projet Voltaire Mon oral cible deux compétences fondamentales transmises par les enseignants du secondaire et du supérieur.

D’une part, les élèves peuvent exercer leur esprit critique. L’enseignant sélectionne une vidéo et demande à ses élèves d’évaluer la prestation de l’intervenant (débat, discours, interview…). L’élève est dans une position d’évaluateur, ce qui lui permet de s’approprier les règles du jeu et la grille de notation. Cet exercice d’évaluation permet aux élèves d’apprendre à décrypter une prise de parole, mais aussi de monter en compétences en s’appropriant les bonnes pratiques de l’oral.

D’autre part, ils peuvent s’entraîner à argumenter à l’oral. Une fois les critères d’évaluation acquis, les élèves peuvent se livrer à un exercice de production et enregistrer une prise de parole (audio ou vidéo) selon la consigne donnée par l’enseignant. Cet exercice facilite leur compréhension de la variété des leviers argumentaires et leur permet de mieux maîtriser leur stress et la gestion du temps. L’enseignant va ensuite pouvoir noter lors du visionnage, en temps réel, la prestation de l’apprenant. En multipliant ainsi les oraux blancs, l’outil permet de préparer l’élève à passer son oral important sereinement.

 

Avec Mon oral, le Projet Voltaire s’enrichit d’un module dédié à l’expression orale

 

Le module Mon oral vient enrichir le parcours Expression du Projet Voltaire et compléter les deux modules existants : Vocabulaire ; Syntaxe & Ponctuation. S’exprimer correctement, c’est savoir construire une phrase (syntaxe et ponctuation) et y mettre les mots justes qui traduisent avec précision sa pensée (vocabulaire). Mon oral permet d’apprendre à organiser ses phrases pour bâtir un argumentaire.

Déjà disponible pour les établissements utilisateurs du parcours Expression, le module Mon oral est pour l’instant accessible aux lycées et à l’enseignement supérieur. Une version adaptée sera proposée avant l’été pour les collèges.

En savoir plus. 

Articles liés

Répondre à Laure Menthune Volma Annuler la réponse

Laissez un commentaire
*