Petit Dictionnaire insolite des aptonymes : quand votre nom vous colle à la peau !

Daniel Pinard, Pierre Plouffe… les patronymes nous font parfois sourire. C’est d’autant plus vrai quand la correspondance entre le nom et le métier exercé est flagrante ! Dans le Petit Dictionnaire insolite des aptonymes, Sandrine Campese, membre du comité d’experts du Projet Voltaire, auteure et blogueuse, aborde une nouvelle fois la richesse de notre langue sous un angle inédit. Un ouvrage illustré et coloré, parfait pour l’été !

Le nom « aptonyme » ne vous évoque rien ? Pourtant vous en avez forcément déjà entendu un. L’aptonymie est la science qui étudie le lien entre le patronyme et l’activité de celui qui le porte. Ce qui compte dans cette discipline, ce n’est pas la graphie mais bien ce que l’on entend. Cependant, vous appeler M. Poulay ne suffit pas. Pour que votre nom soit reconnu comme aptonyme, vous devrez avoir fait carrière dans le commerce de volailles, ou découvert le virus de la grippe aviaire. Parfois, c’est dans la traduction d’un nom que l’on découvrira l’aptonyme.

Si l’étude du sujet reste encore très nouvelle en France, nos cousins québécois en sont friands. Ce sont d’ailleurs eux qui sont à l’origine du nom. En 1995, ce mot n’existait dans aucun dictionnaire de français. Il a été extrait d’un ouvrage publié par un professeur de linguistique à l’université de Louisville : The Study of Names.

Le CERA (Centre d’études et de recherche sur les aptonymes) et le CCA (Centre canadien des aptonymes) mènent des études afin de comprendre dans quelle mesure notre patronyme détermine nos choix de vie. Le tout avec l’appui de généalogistes et d’experts en onomastique.

Habituée à extraire la langue française de son carcan, Sandrine Campese nous livre une fois encore un ouvrage original et plein d’esprit recensant près de 300 aptonymes (et contraptonymes) célèbres. Le tout richement illustré, et préfacé par le journaliste Frédérick Gersal.

Retrouvez le Petit Dictionnaire insolite des aptonymes en librairie ou sur Internet !

Articles liés

Laissez un commentaire
*

Bonjour,

Connaissez-vous Madame DURILLON, podologue ?
C’est une très bonne idée, cet ouvrage. A la fois intéressant et plein d’humour.
Bonne journée

Bonjour!
Très drôles en effet, les aptonymes/contraptonymes !
Plusieurs véridiques de ma région (Bourgogne): j’ai connu une Mme Piquemal infirmière, un M. De La Selle propriétaire d’un club équestre, un M. Procureur étudiant en Droit, et bien entendu un Monsieur Desvignes vigneron!
Merci de ce sourire matinal, Fabienne