« 94 % des personnes qui ont suivi la formation recommandent le Projet Voltaire. » Le témoignage de Vincent Bercovici, Securitas France

Vincent Bercovici est directeur des compétences au sein de Securitas France. Cette entreprise a fait le choix de proposer le Projet Voltaire dès l’entrée en formation pour permettre à ses agents de s’épanouir pleinement dans leurs fonctions et de monter en compétences. Un pari réussi pour 90 % des collaborateurs, qui estiment avoir amélioré leur orthographe à l’issue de leur formation avec le Projet Voltaire.

Quel constat vous a amené à déployer le Projet Voltaire ?

Nous avons une nécessité structurelle d’avoir des salariés qui ont une maîtrise de la langue française. C’est vraiment la raison pour laquelle nous avons souhaité mettre en place le Projet Voltaire.

Quels sont les atouts du Certificat Voltaire dans le milieu professionnel ?

Nos formations sont, à 80 % du temps, des formations réglementaires qui sont vraiment nécessaires pour exercer sur nos sites clients. Le Certificat Voltaire répond à une nécessité d’aujourd’hui d’avoir un niveau en langue française qui soit correct. C’est donc tout naturellement qu’effectivement, nous avons poussé ces formations pour pouvoir intégrer de nouveaux collaborateurs et leur permettre de prendre des fonctions supplémentaires ou en tout cas d’évoluer dans leurs fonctions.

Quels étaient vos besoins de formation ?

De plus en plus, nos clients demandent d’avoir un niveau en français qui soit au minimum correct. Ne serait-ce que pour les rapports d’activité que les collaborateurs ont à déployer auprès de leurs clients ou les e-mails qu’ils peuvent écrire en direct. Ces besoins s’accélèrent parce que la réglementation autour de ces sujets-là devient un peu plus encadrée, c’est pourquoi nous souhaitons pousser le sujet auprès de nos salariés.

Avez-vous constaté des progrès depuis la mise en place du Projet Voltaire ?

Oui, nous avons eu des retours dans ce sens-là et nos agents nous ont dit qu’ils constataient être plus à l’aise à l’écrit. Ce constat est également partagé par nos clients, qui voient une vraie amélioration dans la rédaction des écrits de manière générale.

Quels sont les retours de vos collaborateurs ?

Globalement, sur le panel de personnes interviewées, l’appréciation a été bonne ou très bonne pour 97 % des participants. L’outil en général a répondu vraiment aux attentes (du point de vue ergonomique, ludique, etc.) pour 55 %. Donc on a des retours qui sont finalement très positifs sur l’outil.

86 % des employeurs considèrent que la maîtrise de la langue française est une compétence fondamentale. Qu’en pensez-vous ?

La maîtrise de la langue fait partie des qualités que nous attendons de nos collaborateurs. Bien entendu, ça peut être un frein comme ça peut-être un accélérateur quand la maîtrise est bonne. On le voit chez nous, on a une vraie culture de la montée en compétences de manière générale et, effectivement, je pense que c’est un vrai atout quand vous savez écrire un e-mail ou un rapport correctement.

Dans quel cadre proposez-vous le Certificat Voltaire ?

Nous le proposons dans plusieurs cadres, notamment au départ d’une formation réglementaire lorsque nous constatons des lacunes. À ce moment-là, nous pouvons proposer cette certification à nos agents. Mais la plupart du temps, ça vient avant tout de nos collaborateurs. C’est aussi quelque chose que nous avons développé dans le cadre d’une formation qualité que nous avons, de manière à pouvoir détecter les petites difficultés qu’il peut y avoir en entrée de formation et ensuite proposer cette certification.

Que traduit cette certification dans le milieu professionnel ?

Selon moi, ça traduit une montée en compétences et c’est un vrai atout pour nos collaborateurs que de la suivre. C’est devenu un indispensable aujourd’hui pour pouvoir évoluer dans son métier. Il y a une vraie obligation de pouvoir communiquer avec nos clients, leurs encadrants et le fait de mentionner le Certificat Voltaire sur son CV présentera un avantage pour nos recruteurs en interne.

92 % des dirigeants estiment que la réputation d’une entreprise peut être abîmée par des carences d’expression ou des fautes d’orthographe. Quelle est votre opinion ?

On constate à tous les niveaux des e-mails contenant des fautes d’orthographe, ce qui est bien entendu défavorable à la bonne image de notre entreprise. En termes de crédibilité, une idée bien appuyée et bien écrite est toujours plus efficace que quelque chose qui est mal écrit, donc bien entendu, nous partageons cette opinion.

Est-ce que selon vous le fait de s’entraîner avec une solution comme le Projet Voltaire et de disposer du Certificat Voltaire représente un atout au quotidien ?

Les compétences techniques sont apportées par les formations classiques et réglementaires que nous proposons et le Projet Voltaire permet à nos collaborateurs de se différencier et d’évoluer dans leur fonction.

Que diriez-vous à un collaborateur qui serait réticent à l’idée de s’entraîner avec la plateforme Projet Voltaire ?

Je lui dirais que ça serait dommage ! Tout le monde a à y gagner et l’agent de sécurité est le premier concerné. On peut voir que tous les collaborateurs qui ont passé cette certification en langue française ont émis un avis positif sur la formation. C’est quelque chose qu’il faut mettre en avant, ce n’est pas quelque chose qui est rébarbatif. L’outil est satisfaisant dans son ergonomie et n’est pas contraignant à proposer dans le cadre de leur activité. Ils ont tout intérêt à suivre la formation parce que c’est un vrai levier pour eux.

Quels sont les bénéfices de cette formation ?

87 % de nos collaborateurs ont exprimé avoir eu un vrai bénéfice par rapport à la formation et 90 % ont estimé avoir amélioré leur orthographe. Les chiffres sont très encourageants et montrent que ça fonctionne. 94 % des personnes qui ont suivi la formation recommandent le Projet Voltaire.

Je découvre le Projet Voltaire pour les entreprises
Articles liés