Téléchargez gratuitement votre cahier de vacances !

La formation de formateurs du Projet Voltaire : une façon ludique de former ses apprenants en orthographe et en expression.

Isabelle Lagneaux a consacré vingt ans de sa vie à l’éducation. La formation « Devenir formateur expert en orthographe et en expression » du Projet Voltaire était pour elle un moyen de se lancer un nouveau défi et d’ajouter une corde à son arc. Découvrez son retour d’expérience à travers ce témoignage.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai travaillé pendant vingt ans dans le social, d’abord en tant qu’éducatrice spécialisée, puis comme cheffe de service et enfin directrice d’établissement. Ce sont vingt ans de ma vie que j’ai adorés mais, à la suite d’une mutation, j’ai dû quitter ma région et mon travail. Ce changement était pour moi l’occasion de prendre un nouveau départ et de me lancer de nouveaux défis. Devenir formatrice en faisait partie !

Pourquoi vous êtes-vous orientée vers le métier de formatrice en orthographe ?

Lorsque j’ai fait le test d’évaluation Projet Voltaire pour voir mon niveau, je me suis rendu compte que ce n’était pas terrible, et ce, malgré le fait que j’écris quotidiennement. J’ai donc suivi l’entraînement Projet Voltaire. De fil en aiguille, je me suis prise au jeu et me suis lancé le défi de devenir formatrice experte en orthographe et en expression. Cela m’a demandé beaucoup de travail en amont : bien que mon niveau soit correct, il n’était pas suffisant pour devenir formatrice. J’ai donc beaucoup travaillé pendant un an et, en janvier, je me suis présentée à la formation « Devenir formateur expert en orthographe et en expression ».

Quels étaient vos objectifs en vous inscrivant à cette formation ?

Mon premier objectif était déjà d’avoir plus de 900 au Certificat Voltaire. Mon second objectif était d’apprendre une manière de former à l’orthographe et à la grammaire. Je n’ai pas gardé de très bons souvenirs du temps où j’étais sur les bancs de l’école, et je partage ce constat avec la majorité des gens qui m’entourent.

Cette formation apprend à former de façon ludique ; j’étais impatiente de voir ça et n’ai pas été déçue ! C’est une semaine intense mais le côté ludique est présent à 90 %. Pendant une semaine, on a créé des jeux autour de l’orthographe et de la grammaire et c’était vraiment intéressant. J’ai donc atteint mon objectif principal qui était de former autrement !

Qu’avez-vous pensé de cette formation ?

J’ai adoré tout ce que j’ai appris sur la façon d’enseigner autrement, par le jeu. J’ai apprécié le fait d’être en groupe : c’est très motivant d’être avec des personnes d’horizons différents au sein d’un petit groupe, car il y a une vraie émulation. La formatrice était idéale, je n’avais jamais vécu de formation comme celle-ci.

Lorsque j’étais dans le social, les formations que j’ai pu suivre étaient financées par mon entreprise. Pour la première fois de ma vie, j’ai financé moi-même une formation et je ne le regrette pas. Je suis convaincue aujourd’hui que c’est la meilleure formation que j’ai faite sur ces vingt dernières années.

Comment envisagez-vous de lancer votre activité de formatrice à l’issue de cette formation ?

Je suis en train de la lancer et j’ai une première formation prévue dans un mois dans une maison d’enfants auprès d’éducateurs. Je voudrais me concentrer surtout sur les entreprises à caractère social.

En quelques mots, comment définiriez-vous la formation de formateurs ?

Je dirais « intense et ludique » pour qualifier la formation et j’emploierais l’adjectif « rayonnante » pour décrire la formatrice, Cendrine. Sa façon d’amener les choses et de nous accompagner avec de précieux conseils a fait de cette formation une expérience unique.

Que diriez-vous à une personne qui hésite à suivre la formation « Devenir formateur expert en orthographe et en expression » ?

Je lui dirais d’abord de s’entraîner en profitant de la plateforme : lorsque l’on s’inscrit à la formation, on y a accès pendant un an. Je conseille vivement de l’utiliser pour optimiser ses chances de réussite. Il est également important de réviser régulièrement et d’y aller avec beaucoup de bonne humeur. Mais n’hésitez pas, allez-y !

Articles liés

Laissez un commentaire
*