actualités

Publié le 2 mai 2019

« Voltaires de la relation client » : les étudiants et salariés du Grand Est réunis pour une grande dictée

250 salariés et étudiants lorrains se sont affrontés lors de la dictée proposée par le club Lorraine Contact Client (L2C) et le Projet Voltaire pour la 3e édition des «  Voltaires de la relation client » à l’université de Nancy. Une épreuve ludique et stimulante pour ces participants, sélectionnés parmi 4 000 personnes et après quelques semaines d’entraînement et de remise à niveau en orthographe et en grammaire. Et c’est un étudiant de l’université de Lorraine qui a remporté la palme ! Le jeudi 25 avril, l’amphithéâtre Parisot de l’université de Lorraine était plein, à l’occasion de la 3e édition des « Voltaires…

Publié le 30 avril 2019

À trancher une bonne fois pour toutes : l’élision de jusque, presque, quelque (2/2)

Dans un précédent billet, nous avons vu que les conjonctions lorsque, puisque et quoique suivent les mêmes règles d’élision. Les membres de ce second trio, « jusque », « presque » et « quelque », ont des caractères plus tranchés : l’un s’élide toujours, les autres jamais ou… presque ! Et si l’on tranchait la question une bonne fois pour toutes ? « Jusque » : s’élide TOUJOURS devant une voyelle Jusque (qui s’écrivait jusques par le passé) peut être une préposition (dans « jusqu’à », suivi d’un complément de lieu ou de temps), un adverbe (quand « jusqu’à » a le sens de « même ») ou une conjonction (dans « jusqu’à ce que », c’est-à-dire « jusqu’au moment où »)….

Publié le 26 avril 2019

À trancher une bonne fois pour toutes : l’élision de lorsque, puisque, quoique (1/2)

Voici une question que nous nous sommes tous posée au moment d’écrire « lorsque », « puisque » et « quoique » : quand doit-on les élider, c’est-à-dire échanger leur « e » final contre une apostrophe ? Bonne nouvelle : ces trois conjonctions suivent toutes la même règle d’élision ! Il ne reste plus qu’à savoir laquelle… « Lorsque » : s’élide devant CERTAINES voyelles La conjonction lorsque, composée de lors et de que, s’est d’abord écrite en deux mots. Elle s’est soudée au XVe ou au XVIe siècle. « Lorsque » s’élide obligatoirement : devant les pronoms « il(s) », « elle(s) », « on » et les déterminants « un » et « une ». Exemples : « Lorsqu’on voit une étoile filante, il faut faire un…

Publié le 15 avril 2019

Un sans-faute au Certificat Voltaire pour ces candidats !

Ils sont peu nombreux à avoir réussi un sans-faute au Certificat Voltaire. Voici les portraits de ceux qui constituent le club très restreint des candidats ayant obtenu 1000 points. Karine Professeure à domicile. LinkedIn : Karine Texier « Je suis tombée, enfant, dans la marmite des mots : mon grand-père maternel m’a inoculé le virus. Depuis, j’ai toujours œuvré à transmettre le pouvoir de l’écriture, à la base de l’échange des idées, tant pendant mes vingt-deux ans dans l’enseignement que dans l’accompagnement individualisé que je propose aujourd’hui (je suis installée comme professeure à domicile autour de La Rochelle et j’envisage également d’intervenir…

Publié le 13 avril 2019

Béotien, marathon, sybarite… Ces mots tirés de toponymes antiques

Demain, dimanche 14 avril 2019, se tiendra la 43e édition du marathon de Paris. Pour les non-initiés, l’intérêt du « marathon » réside essentiellement dans son étymologie. Tiré du nom d’une cité de la Grèce antique, le mot a voyagé à la fois dans le temps et dans l’espace pour fouler les pavés de notre capitale. Mais il n’est pas le seul ! De nombreux termes, courants ou littéraires, viennent de noms de lieux (ou toponymes) antiques, preuve, s’il en fallait encore une, que l’odyssée de la langue française doit beaucoup à la langue d’Homère… L’adjectif béotien : de la région de Béotie Les habitants de…

Publié le 4 avril 2019

L’EM Normandie fédère ses 5 campus européens avec une dictée en multiplex !

Retransmise en simultané sur ses cinq campus le jeudi 28 mars 2019, la grande dictée de l’EM Normandie, grande école de commerce et de management, a rencontré un vif succès aussi bien à Caen que sur les campus du Havre, de Paris, de Dublin ou d’Oxford. Le texte intitulé « Des visiteurs du passé pas si dépassés ! » faisait écho à la création de l’EM Normandie par les frères Siegfried en 1871. Un aller-retour dans le futur écrit et lu par Sandrine Campese, membre du comité d’experts du Projet Voltaire, autrice et formatrice, spécialiste de la langue française. « La maîtrise de l’orthographe…

Publié le 20 mars 2019

5 minutes pour réviser : les terminaisons des verbes

Dans un précédent billet, nous avions pris 5 minutes pour réviser le verbe : sa forme, ses modes, ses temps, ses groupes… À présent que nous avons consolidé nos bases, nous pouvons entrer dans le vif du sujet : les terminaisons ! Grâce à ces nouvelles révisions express, vous n’aurez pas besoin de conjuguer vos efforts pour savoir conjuguer vos verbes ! 1- « AI » ou « AIS » ? Les verbes conjugués à la première personne du singulier se terminent par -ai au futur de l’indicatif et par -ais au conditionnel présent. Rappel : Le futur de l’indicatif est le mode…

Publié le 20 mars 2019

Arabesque, gribouillis, phylactère… Ces mots qui donnent des formes à nos écrits !

Cette année, la nouvelle édition du concours Dis-moi dix mots, organisé par le ministère de la Culture, est consacrée aux différentes formes de l’écrit. Dix mots ont été choisis pour incarner cette thématique. Leur simple évocation constitue une invite à la création littéraire et artistique. Pour encore mieux les savourer, le Projet Voltaire vous propose de (re)découvrir leur origine et leur sens. Arabesque Ici, il n’est pas question de la célèbre série télévisée policière des années 80-90, mais d’une sorte d’ornement dont on a attribué l’invention aux Arabes (d’où le nom « arabesque »). Formées de lettres, de lignes, de feuillages entrelacés,…

Logo Refresco
Publié le 19 mars 2019

Un manager de la société Refresco témoigne : se remettre à niveau en orthographe avec le Projet Voltaire

Publié dans la newsletter interne de la société Refresco Écrire comme Voltaire ! « Dans la vie de tous les jours, l’orthographe est importante pour faire passer les messages correctement. Étant manager depuis de longues années, j’ai toujours craint que le fond de mes messages écrits soit mal perçu, tout cela parce que la forme pouvait contenir des fautes d’orthographe. Avec une réelle envie de combler mes lacunes, j’ai essayé différentes méthodes en autodidacte (exercices en ligne ou livre traditionnel du type L’Orthographe pour les nuls) mais je n’ai rien trouvé de très passionnant et ludique. En l’absence d’épanouissement, ces…

Émilie, aux petits soins pour vous : portrait minute au sein du service support Projet Voltaire
Publié le 13 mars 2019

Émilie, aux petits soins pour vous : portrait minute au sein du service support Projet Voltaire

Pour bon nombre d’entre vous, elle est LA voix du Projet Voltaire. Armée de son casque audio, elle vous accompagne depuis plus de 6 ans dans la mise en place de la plateforme en ligne et dans la résolution des difficultés que vous pouvez rencontrer. Faites connaissance avec Émilie Vandame, responsable du service support Projet Voltaire, et découvrez les coulisses d’une équipe aux petits soins pour vous. Émilie, peux-tu nous rappeler à quoi ressemblait le Projet Voltaire à ton arrivée ? J’ai intégré le Projet Voltaire en 2012. On peut dire qu’il s’agissait vraiment des débuts de l’aventure ; nous étions moins…

Publié le 7 mars 2019

À trancher une bonne fois pour toutes : la féminisation des noms de métiers

Le jeudi 28 février 2019, l’Académie française a indiqué qu’« il n’existe aucun obstacle de principe à la féminisation des noms de métiers ». Pour autant, l’institution se montre prudente. Dans un rapport d’une vingtaine de pages, produit par une commission de quatre académiciens, elle se refuse à « édicter des règles de féminisation », se bornant à « indiquer les limites » des nouvelles formes. Voici ce qu’il faut retenir de ces recommandations. Cas n° 1 : les noms de métiers épicènes = Ils ont la même forme au masculin et au féminin : architecte, artiste, journaliste, juge, secrétaire, comptable, garde, gendarme, diplomate, maire, ministre, peintre, poète,…

Publié le 25 février 2019

Affûter ses carres, faire de la godille, s’emmêler les spatules… Parlez-vous le jargon du ski ?

L’heure des vacances d’hiver a sonné ! Or, pour un certain nombre d’entre nous, « hiver » rime avec « montagne » qui rime avec « neige » qui rime avec… « ski » ! Et comme toute discipline, ce sport d’hiver a son vocabulaire. Que vous soyez pro de la poudreuse ou novice de la glisse, vous apprécierez de pouvoir mettre des mots sur vos techniques et vos sensations. AFFÛTER SES CARRES Les carres, ce sont les arêtes métalliques des skis, situées de chaque côté de la « semelle » (la face du ski en contact avec la neige). Pour permettre d’améliorer l’accrochage des skis dans les virages, surtout quand la…

Page 2 sur 7912345...79