La Guinée organise le premier symposium consacré à la profession de secrétaire

Du 13 au 16 mars derniers s’est tenu à Conakry le 1er Symposium international des secrétaires, assistant(e)s et adjoint(e)s administratifs(ves) des pays francophones, anglophones et lusophones (SISAFAL). L’occasion pour tous les participants d’échanger sur la profession lors de conférences-débats et d’ateliers.

Placé sous le patronage de la présidente du Conseil économique et social et en présence de la représentante de la Première Dame, ce symposium a été organisé par Fatoumata II Doumbouya, présidente du Réseau des professionnels de secrétariat en Guinée (REPROSEGUI). L’objectif principal de cette fondation est d’œuvrer pour la reconnaissance, la valorisation et la promotion des métiers d’assistanat et de secrétariat dans le pays.

Ce ne sont pas moins de 200 personnes qui se sont retrouvées pour échanger autour de la thématique « Secrétaires-assistant(e)s : quels rôles et responsabilités pour une meilleure efficacité des administrations publiques et parapubliques de l’Afrique ? ». L’occasion de faire un point sur les maux dont souffre la profession et d’envisager des solutions permettant au personnel administratif de progresser. Si l’essentiel de l’auditoire était composé de salariés, l’événement a également accueilli des étudiants ainsi que de jeunes diplômés, dont les élèves de l’école administrative de la gendarmerie.

Le Projet Voltaire était présent afin de sensibiliser le public à l’importance de l’orthographe en milieu professionnel. Présentation de la plateforme, ateliers et animations ont permis de tisser des liens et d’envisager de nouveaux projets avec des structures variées. Bientôt un centre d’examen agréé pour le passage du Certificat Voltaire en Guinée ?

Articles liés