L’orthographe pour les enfants, en 60 dessins

Sandrine Campese – membre du comité d’experts du Projet Voltaire – est passionnée d’orthographe. Sur un blog ou dans un ouvrage, elle aborde toujours la discipline sous un angle original. Le mois dernier, nous vous parlions de 250 dessins pour ne plus faire de fautes, où ses illustrations dissipent les doutes orthographiques des adultes. Dans Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon – paru aux éditions Le Robert le 19 octobre – c’est aux 8-11 ans qu’elle a choisi de s’adresser. Un ouvrage tout en dessins et en couleurs pour réconcilier les enfants avec l’orthographe.

Pas toujours facile pour un enfant de s’y retrouver en orthographe au milieu des lettres muettes, des consonnes doublées et des accents circonflexes. Comment ne pas oublier le « s » de « paradis » ou celui de « descente » ? Comment se rappeler qu’« effrayer » prend deux « f » ? Autant de situations résolues par Sandrine Campese sous forme de dessins mnémotechniques.

Épaulée par l’illustratrice Isabelle Fregevu-Claracq, elle a pensé Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon comme une véritable histoire. Ce livre, adapté à l’enfant, débute par le dessin du mot « réveil » pour s’achever sur le mot « rêver », afin de parcourir toutes les difficultés orthographiques d’une journée. En remplaçant les lettres et les accents par des dessins (objets, animaux ou symboles familiers), Sandrine Campese habille les mots et permet ainsi aux enfants de les mémoriser. Ce ne sont pas moins de 60 termes issus du dictionnaire Le Robert Junior illustré qui ont été mis en images.

Chaque mot fait l’objet d’une double page, celle de droite étant consacrée à l’illustration. Celle de gauche aborde quant à elle :

  • l’explication du dessin ;
  • la définition du mot ;
  • les homonymes du mot en question ;
  • son étymologie ;
  • le jeu, en sollicitant l’enfant.

L’auteure nous en dit plus :

« Après la parution, en 2015, de ma première “orthographe illustrée”, 99 dessins pour ne plus faire de fautes, puis de la suite, 99 nouveaux dessins pour ne plus faire de fautes, j’ai reçu de nombreux messages de parents et d’enseignants me demandant : “À quand une version pour enfants ?” Début 2017, Le Robert m’a proposé de réaliser cet ouvrage, un joli livre cartonné tout en couleurs, avec des mots spécialement choisis pour les enfants et des textes adaptés. Son titre, Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon, traduit bien son ambition : recourir à l’image plutôt qu’à l’écrit, à l’intuition plutôt qu’à l’intellect.

Pour choisir les 60 mots, j’ai observé pas moins de quatre critères :

  • ils sont tous issus du Robert Junior illustré, le dictionnaire des 8-11 ans ;
  • leur orthographe est complexe parce qu’ils comportent une lettre double, une lettre finale muette ou un accent circonflexe ;
  • ces mots appartiennent à différentes catégories grammaticales (des noms, bien sûr, mais aussi des verbes, des adjectifs, et même quelques adverbes) ;
  • il fallait trouver un objet, un animal ou un symbole pour remplacer la lettre ou l’accent qui posait problème, afin que le dessin soit aussi efficace qu’esthétique !

Dès que je trouvais une astuce, je l’illustrais dans mon carnet de croquis. Une fois qu’elle était validée par mon éditrice, je l’envoyais à Isabelle Fregevu-Claracq qui affinait le trait, me faisait des propositions de décor et lui ajoutait des couleurs. En regard de chaque dessin, j’ai écrit des petits textes, à “picorer” : une légende qui explique l’astuce, une définition, le genre du mot, son pluriel et son féminin, l’origine du mot, les autres sens qu’il peut prendre, les mots de la même famille, ceux qui se prononcent de la même façon, la traduction du mot dans d’autres langues et un petit jeu.

Ainsi, tout le monde devrait y trouver son compte, peut-être même les adultes, qui sait ! »

Un ouvrage instructif et coloré, à mettre entre les mains de tous les enfants !
Procurez-le-vous en librairie ou en ligne.

 

Découvrez Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon en vidéo

Articles liés

Répondre à Lulu Annuler la réponse.

Laissez un commentaire
*