BNP Paribas Cardif : une entreprise qui fédère ses collaborateurs autour de l’orthographe

Consciente des enjeux liés à l’orthographe dans un monde de plus en plus numérique, BNP Paribas Cardif invite ses collaborateurs à une grande dictée le 24 mars 2017. Bruno Dewaele, notre cher champion du monde d’orthographe et président du comité d’experts du Projet Voltaire, leur proposera un texte écrit pour l’occasion de sa plume experte et malicieuse. Un événement fédérateur, ludique et utile qui devrait inspirer bien des entreprises.

L’orthographe n’est plus taboue en entreprise ! Des métiers techniques à ceux d’encadrement, tous les collaborateurs sont concernés par les écrits de plus en plus variés et instantanés :
courriels, réseaux sociaux, sites internet, blogs, comptes rendus… 700 entreprises utilisent la solution de formation du Projet Voltaire, et nombreuses sont celles qui prennent le sujet à bras le corps de façon ludique en proposant jeux, challenges et événements pour sensibiliser et fédérer leurs équipes.

BNP Paribas Cardif fait partie de ces entreprises déterminées à faire de la qualité des écrits une nécessité, tout en déculpabilisant ses collaborateurs. Elle organise pour cela le vendredi 24 mars une grande dictée ouverte à tous ceux qui souhaitent s’amuser en relevant le défi de l’orthographe. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie (du 18 au 26 mars 2017) et du déploiement de la formation Projet Voltaire.

Carole Aflalo, responsable des communications clients chez BNP Paribas Cardif, nous parle de cette initiative.

Quels sont les corps de métiers concernés par cette dictée ?
Tous. Les participants seront des commerciaux, des gestionnaires, des secrétaires, des managers… La demande est forte.

Pourquoi avoir organisé cet événement ?
Pour faire en sorte que l’orthographe ne soit plus un sujet tabou ou un générateur de stress, mais plutôt un plaisir, voire un jeu ! Nous avons pris le pari que la dictée serait une occasion ludique de retourner en enfance.

En quoi la problématique de l’orthographe paraît-elle importante pour BNP Paribas Cardif ?
Depuis plus de 3 ans, nous avons mis en place un projet important visant à communiquer auprès de nos clients de façon claire, pédagogique et bienveillante. Nous avons ainsi revu plusieurs dizaines de milliers de documents, de courriers et de courriels, à destination des clients pour nous assurer de l’emploi d’un langage simple, de phrases courtes et pédagogiques. Dans un monde de plus en plus numérique, la problématique de l’orthographe est une évidence, et en matière de solution, le Projet Voltaire en est une autre.

Pourquoi avez-vous décidé de déployer le Projet Voltaire ?
Nous avons fait tester deux solutions à des volontaires et le choix s’est porté sur le Projet Voltaire pour plusieurs raisons :
– il est possible de s’entraîner sur smartphone ;
– et la mise en place était simple et rapide à réaliser (rien à installer sur les ordinateurs).

Articles liés

Répondre à marie houles Annuler la réponse.

Laissez un commentaire
*

La Poste ne parraine plus les Timbrés de l’Orthographe . Pourquoi BNPPARIBAS n’a pas pris le relais . Il faudra remettre la logistique pour que tous les fadas de l’orthographe comme moi en profitent.