Actualités Origine des mots

Publié le 20 décembre 2015

Que signifient les noms des personnages de Star Wars ?

Après le billet sur les noms des dinosaures de Jurassic World, notre série cinéma se poursuit. Cette fois-ci, nous nous intéressons au nouveau volet de la saga Star Wars, dans les salles françaises depuis mercredi. Ce septième épisode, intitulé Le Réveil de la force, ressuscite les personnages qui ont fait le succès de la première trilogie née en 1977 : Han Solo, Princesse Leia et Luke Skywalker. Il est amusant de noter que George Lucas, le créateur de cette Guerre des étoiles, n’a pas fait les choses au hasard : les noms qu’il a donnés à tous ses personnages ont un sens bien précis…

Publié le 15 décembre 2015

L’origine de ces fameuses expressions : « Ménager la chèvre et le chou »

Une personne qui tente de ménager la chèvre et le chou est souvent qualifiée d’intéressée. Elle est en effet perçue comme cherchant à satisfaire des intérêts ou des protagonistes opposés, sans jamais affirmer ses propres positions. Cette expression est en fait tirée d’une énigme, contée au XIIIe siècle aux enfants pour les amener à réfléchir. Celle-ci raconte qu’un homme devait traverser une rivière avec un loup, une chèvre et un chou. Comme la barque était petite et que le loup risquait de dévorer la chèvre, ou la chèvre de manger le chou, il lui fallait trouver une solution pour ne…

Publié le 1 décembre 2015

En Voiture, Simone ! Quels véhicules se cachent derrière ces prénoms féminins ?

Bien avant que les constructeurs automobiles donnent des prénoms féminins à leurs modèles, tels Mégane, Clio ou encore Zoé, d’autres véhicules ont répondu aux doux noms de Micheline, Victoria, Rosalie, Giselle et Joséphine. Qui a dit que les engins motorisés étaient une affaire de gros bras ? Micheline Une micheline est un petit train (un « autorail » pour être précis) mis au point dans les années 1930 par la société Michelin. Ses roues sont équipées de pneus spécialement développés par la firme, les « pneurails ». Les michelines ont circulé sur les lignes de la SNCF pendant de nombreuses années avant de prendre leur retraite. On…

Publié le 30 novembre 2015

Prénoms : ce que l’étymologie nous révèle

Certains parents choisissent le prénom de leur enfant parce qu’il est joli, original et qu’il sonne bien. D’autres, ne voulant rien laisser au hasard, se renseignent sur son origine, son histoire et son sens. Collera-t-il à la personnalité du nouveau-né ? Lui portera-t-il chance tout au long de sa vie ? Comme souvent, l’étymologie nous permet d’y voir plus clair. Alors, portez-vous un prénom viril, puissant, divin ou serein ? Voici quelques prénoms incontournables et leurs significations. Les prénoms virils Pas étonnant que le prénom Charles ait été porté par autant de souverains ! Signifiant « homme fort » (Karl en allemand), il incarne le mâle vigoureux. Rassurez-vous,…

Publié le 24 novembre 2015

Ces marques aux noms latins ou inspirés du latin

À l’heure où l’enseignement du latin à l’école est menacé, il est bon de rappeler à quel point cette langue « morte » (sur)vit à nos côtés. Rappelons que 80 % de notre vocabulaire a une origine latine. Mieux, nous employons couramment de nombreux mots et expressions en latin. Mais ce n’est pas tout ! Bon nombre de marques de produits ou de services que nous utilisons au quotidien portent des noms latins ou fortement inspirés du latin. Voici la liste de ceux que nous lisons et que nous prononçons à chaque étape de notre journée. 1 – Se préparer Pour vous laver, vous utilisez…

Publié le 21 novembre 2015

L’origine de ces fameuses expressions : « Tirer à boulets rouges »

D’où peut bien provenir cette expression : « Tirer à boulets rouges » ? Pourquoi parle-t-on de boulets rouges ? On imagine aisément que cette formule a trait aux boulets de canon utilisés jadis en période de guerre. Mais pourquoi « rouges » ? Cela fait-il référence aux batailles sanglantes ? Nous devons cette expression à un certain Frédéric-Guillaume Ier, roi de Prusse. Surnommé le Roi-Sergent, il voulut, au XVIIe siècle, rendre la puissance des canons plus destructrice. Pour cela, il eu l’idée de chauffer les boulets dans une forge, appelée four à boulets, avant de les insérer dans le canon et de les lancer sur l’ennemi. Outre…

Publié le 12 novembre 2015

L’origine de ces fameuses expressions : « Mener une vie de patachon »

Mais qui est donc ce patachon qui mène une vie de débauche ? Pour comprendre l’expression, il nous faut revenir au XVIIIe siècle, à l’époque des pataches et des diligences. Sous l’Ancien Régime, la patache était un bateau fluvial destiné à partir collecter la gabelle, l’impôt sur le sel. Son équipage était composé de gabelous, chargés de surveiller les bateaux pour lutter contre la contrebande. À la fin du XIXe siècle, le mot patache s’étendit à tout mauvais moyen de transport, de type hippomobile lourde, sans ressorts, comme l’étaient les vieilles diligences. La patache était alors le transport des pauvres….

Publié le 3 novembre 2015

Ces fameuses expressions : « Se faire pigeonner »

Que l’on soit parfois trop crédule ou victime d’une personne malhonnête, personne n’aime être pris pour un pigeon. Mais pourquoi parle-t-on de ce volatile pour dire que l’on se fait avoir ?

Publié le 2 novembre 2015

Top 10 des surnoms inventés par Voltaire

Tout a été dit sur Voltaire : le philosophe des Lumières, le voyageur de l’Europe, l’apôtre de la tolérance… Mais ce qu’on ignore, c’est qu’il donnait des petits noms à tout le monde : ses amis comme ses adversaires ! Qu’ils soient affectueux, familiers ou piquants, voici quelques-uns de ces surnoms qui prouvent que le grand homme ne manquait pas d’imagination. Luc Ce sobriquet est destiné à Frédéric II, roi de Prusse. La raison en est limpide : « luc » à l’envers donne « cul ». Élégant ! Et comme Voltaire n’avait pas le « culot » de le lui dire en face, il s’en gaussait dans les lettres adressées…

Publié le 31 octobre 2015

Sardine, hareng et maquereau : du filet au piquet

Pendant toute l’année, nous naviguons serrés comme des sardines dans les transports en commun, mais l’été, c’est la libération : les sardines sortent de leur boîte, direction le camping. En effet, pour fixer une tente au sol et tendre sa toile, on utilise une tige métallique terminée par un crochet et dénommée sardine… ou hareng… ou encore maquereau ! Mais pourquoi avoir donné des noms de poissons à de simples piquets de tente ?

Publié le 27 octobre 2015

Que signifient les noms Astérix et Obélix ?

Le trente-sixième album de la bande dessinée Astérix, intitulé Le Papyrus de César, perpétue la tradition instaurée par Goscinny et Uderzo, en attribuant aux personnages des noms éloquents et dans l’air du temps. Jugez plutôt : l’éditeur romain Promoplus et son majordome Kefélapolis, les Gaulois Rézowifix, « connecté » aux nouvelles, et Doublepolémix, colporteur sans frontières… L’occasion de revenir aux sources et de nous interroger sur l’origine et le sens des patronymes de nos deux héros moustachus : Astérix et Obélix.  « Astérix » est dérivé d’astérisque  Signifiant « petite étoile » (asteriskos en grec, de astêr, « étoile »), l’astérisque est représenté par le…

Publié le 25 octobre 2015

L’origine de ces fameuses expressions : « Se faire un sang d’encre »

« Il n’est pas rentré cette nuit, je me suis fait un sang d’encre. » Mais d’où vient cette expression et pourquoi parle-t-on de sang d’encre lorsque l’on se fait du souci ? L’explication trouve ses racines au Moyen Âge. À cette époque, les médecins considéraient que l’état général du corps et de l’esprit avait un lien avec le sang. Le sang constituait l’une des humeurs dont l’équilibre assurait une bonne santé. Différents maux étaient réputés pour déséquilibrer ces humeurs et il fallait agir pour retrouver cet équilibre. Jusqu’au début du XIXe siècle, c’était la technique de la saignée qui était utilisée afin…

Page 4 sur 121...23456...12