L’origine de ces fameuses expressions : « Mener une vie de patachon »


Mais qui est donc ce patachon qui mène une vie de débauche ?

Mener une vie de patachonPour comprendre l’expression, il nous faut revenir au XVIIIe siècle, à l’époque des pataches et des diligences. Sous l’Ancien Régime, la patache était un bateau fluvial destiné à partir collecter la gabelle, l’impôt sur le sel. Son équipage était composé de gabelous, chargés de surveiller les bateaux pour lutter contre la contrebande.

À la fin du XIXe siècle, le mot patache s’étendit à tout mauvais moyen de transport, de type hippomobile lourde, sans ressorts, comme l’étaient les vieilles diligences. La patache était alors le transport des pauvres.

Par extension, le patachon a désigné celui qui parcourait les routes en conduisant sa patache. Il était réputé pour être toujours par monts et par vaux, menant une vie dissolue et s’arrêtant dans toutes les tavernes pour s’enivrer.

Au-delà de l’expression, le mot « patachon » est aussi resté dans certains langages. Pour les cheminots, par exemple, un patachon est un train de marchandise non prioritaire. Un terme qui conserve donc toute sa dimension dépréciative.


4 réponses à L’origine de ces fameuses expressions : « Mener une vie de patachon »

  1. valérie mazodier dit :

    L’écriture « sans ressorts » me choque. S’il n’y a pas de ressort, il ne faut pas de marque de pluriel me semble-t-il.

  2. Cozic dit :

    La version pauvre de la vie de bâton de chaise qui elle se réfère aux chaises à porteurs. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *