Les origines de ces fameuses expressions : « Noyer le poisson »


Noyer le poissonCertaines des expressions que l’on emploie régulièrement ont ceci d’étrange que leur création reste un mystère. Noyer le poisson en est un très bon exemple.

Signifiant semer le trouble chez l’adversaire, créer un sentiment de confusion dans le but de l’embrouiller, elle arrive également à nous perturber. Comment peut-on, en effet, noyer un poisson quand celui-ci évolue dans le milieu aquatique ?

Cette expression qui date du début du XXe siècle a des origines obscures. Pour certains, elle ferait référence à une autre expression : la sauce fait passer le poisson. Le poisson serait « noyé » dans la sauce. On oublierait donc son goût, celui de la sauce prenant le dessus et empêchant la personne qui mange de discerner les différentes saveurs.

Toutefois, l’origine la plus probable serait liée à une technique de pêche de la fin du XIXe siècle. Cette dernière consistait à affaiblir le poisson, une fois ferré, en lui mettant la tête hors de l’eau puis en l’immergeant à nouveau, de façon répétée. Le poisson, étourdi par ce procédé, se fatiguait rapidement et se laissait remonter sur l’embarcation de pêche sans opposer de résistance.

On peut également se demander si ce n’est pas Alphonse Daudet qui aura contribué à la populariser. Dans son roman l’Immortel, paru en 1883, l’écrivain utilise l’expression à plusieurs reprises. Il y évoque notamment la vie du faussaire littéraire et imposteur Vrain-Lucas, l’exemple même de personne capable d’embrouiller les esprits… et de noyer le poisson.

Les expressions très imagées restent donc parfois des énigmes. Et vous, en connaissez-vous d’autres qui paraissent n’avoir ni queue ni tête ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *