Témoignage : le Projet Voltaire vu par une dirigeante et formatrice en orthographe

Fondé en 2015 à Valence (26), Orthographe Formation accompagne une centaine de personnes par an. Les apprenants ont tous types de profils : cadres d’entreprises qui dissimulent leurs difficultés, personnes en évolution de carrière, demandeurs d’emploi, assistant(e)s de direction, groupes constitués des salariés d’une même entreprise… Certifiée Voltaire avec un score de 996 / 1 000, Muriel Chaulet est la dirigeante d’Orthographe Formation. Elle a fait du Projet Voltaire le fil rouge de ses parcours de formation, le e-learning étant le parfait complément pour progresser en parallèle des sessions en présentiel. C’est également le constat établi par les 500 autres organismes de formation qui proposent le Projet Voltaire à leurs apprenants.

Pourquoi avoir choisi le Projet Voltaire ?

J’ai découvert le Projet Voltaire au lancement de mon activité de formatrice. J’ai inscrit une première cliente et c’est ainsi que la collaboration a commencé. Aujourd’hui, je suis pleinement convaincue par cette solution de remise à niveau en orthographe, et cela pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, pour la facilité d’utilisation. Sur ordinateur ou via l’application, il est possible de se former partout et à tout moment. Dans les transports, par exemple, à condition tout de même d’être concentré.

Ensuite, grâce au moteur d’Ancrage Mémoriel®, l’entraînement est optimisé. Les apprenants ont la certitude qu’ils ne perdront pas de temps à revoir plusieurs fois des notions déjà maîtrisées.

J’apprécie aussi qu’il y ait des modules distincts correspondant aux différents objectifs des apprenants. Cela me permet de choisir le module le plus adapté en fonction du niveau de la personne. Le module Supérieur, par exemple, est le module essentiel pour la plupart des personnes qui souhaitent se remettre à niveau en orthographe. Il fait partie de mon offre standard, celle que je propose le plus souvent, car il aborde les règles les plus utilisées au quotidien. Le module Excellence, quant à lui, est un module dont je me sers pour créer du challenge. Les notions abordées correspondent à un niveau de langage plus soutenu. Il est donc idéal pour les personnes dont le niveau est déjà très solide et qui souhaitent se dépasser.

Enfin, je trouve que le Projet Voltaire est de plus en plus complet. Non seulement il est possible de travailler l’orthographe, mais aussi la ponctuation grâce au module Orthotypographie. Plus récemment, le parcours Expression a aussi été introduit pour apporter de la précision, de la nuance, et une structure argumentaire robuste à son propos, à l’oral comme à l’écrit.

 

Pourquoi proposez-vous le passage du Certificat Voltaire ? Pourquoi faut-il certifier son niveau d’orthographe ?

Parmi les certifications d’orthographe que je propose, le Certificat Voltaire est la plus reconnue.

Passer le Certificat Voltaire offre plusieurs avantages pour les stagiaires :

  • obtenir le financement de leur formation en CPF,
  • avoir un objectif motivant à atteindre,
  • pouvoir, une fois obtenu, valoriser leur niveau de français sur leur CV.

Ce dernier point est selon moi le plus important. À l’instar du TOIEC, le Certificat Voltaire est un moyen d’appuyer sa candidature pour une personne en recherche d’emploi. À titre d’exemple, je coache actuellement une jeune femme d’origine mexicaine. Elle souhaite passer le Certificat Voltaire pour faciliter sa recherche d’emploi. Elle a un très bon niveau de français, le parle couramment, mais son léger accent et les quelques petites erreurs de langage qui peuvent persister sont un frein vis-à-vis des recruteurs. Le Certificat Voltaire lui permettra d’attester son niveau et de rassurer un futur employeur.

 

Comment élaborez-vous vos programmes de formation en orthographe ?

Le mot d’ordre d’Orthographe Formation est le sur-mesure. J’adapte le parcours aux besoins de chaque apprenant ou groupe d’apprenants. Les thèmes abordés sont l’orthographe, la syntaxe, la ponctuation et la rédaction.

Pour élaborer le programme de formation, je suis un processus assez simple :

  1. Entretien téléphonique pour connaître les besoins généraux.
  2. Test de positionnement du Projet Voltaire (qui donne un score en %) + test papier interne à mon organisme.
  3. Définition du parcours sur mesure selon plusieurs critères. La personne souhaite-t-elle un parcours individuel ou intégrer un groupe ? Quel est son niveau actuel, le niveau visé ? Quelles sont ses disponibilités ? Quel est le type de financement ?
  4. Lancement de la formation. Le parcours se compose toujours de e-learning avec le Projet Voltaire et de sessions en présentiel.

L’entraînement en ligne du Projet Voltaire est un fil conducteur dans la formation. Il ouvre la formation, puis il se déploie en parallèle des heures de coaching en face-à-face. Je me sers d’ailleurs souvent du rapport d’apprentissage du Projet Voltaire pour cibler les notions prioritaires à aborder en présentiel.

C’est un outil très pratique pour un formateur mais surtout pour le stagiaire. Il apporte de l’autonomie, ce qui est très apprécié. En ayant la possibilité de travailler de manière personnelle sur le Projet Voltaire, les stagiaires sont acteurs de leur montée en compétence, ils s’approprient leur apprentissage.

 

Quels sont les retours de vos apprenants sur leur parcours de formation ?

J’ai globalement des retours très positifs. Les personnes apprécient le côté ludique du Projet Voltaire.

L’application, en particulier, est largement plébiscitée. Ce format est facile à utiliser pendant les moments de battement et donc au quotidien, ce qui permet de s’améliorer plus rapidement.

De même, les nouvelles vidéos humoristiques « Orthos-tutos » d’Aurore Ponsonnet plaisent beaucoup et dédramatisent le rapport à l’orthographe.

Enfin, les personnes que je forme ont conscience que la répétition est indispensable à l’apprentissage. Une répétition « intelligente », comme avec le Projet Voltaire, répond parfaitement à leurs besoins et a l’avantage d’être sécurisante.

Parfois, mes stagiaires bloquent sur une règle d’orthographe. Ils ont alors deux possibilités : consulter les astuces disponibles dans l’interface du module, ou demander que je les aide à comprendre. Le e-learning et le coaching sont alors vraiment mis à profit en synergie.

 

Recommanderiez-vous le Projet Voltaire ?

Oui, évidemment, je recommande le Projet Voltaire. J’ai développé mon offre de formation essentiellement avec le Projet Voltaire. C’est un outil formidable pour un organisme de formation en orthographe. Le dispositif est vraiment très efficace et la force commerciale est indéniable.

Articles liés

Répondre à Emde Annuler la réponse.

Laissez un commentaire
*