Évolution d’iBellule MAIL, le module pour maîtriser les bonnes pratiques du courriel

Nous envoyons en moyenne 33 courriels par jour au travail. Au-delà du sans-faute sur le plan orthographique, il faut également penser à mettre les formes ! Le Projet Voltaire a pour cela conçu iBellule MAIL, un module de formation en ligne dédié aux bonnes pratiques dans les courriels. Il vient d’évoluer pour coller encore plus aux besoins professionnels quotidiens.

Les courriels sont devenus le moyen privilégié de communication dans les entreprises, il est donc primordial de s’assurer de leur efficacité : bien gérer les champs Cc et Cci, bannir les formules inadéquates et les mauvaises habitudes, choisir le bon objet… En réponse à ce besoin, le Projet Voltaire a utilisé son savoir-faire pédagogique et ses compétences techniques pour créer, il y a un peu plus d’un an, le module iBellule MAIL.

En 2015, 430 étudiants de Montpellier Business School ont pu s’entraîner grâce au module iBellule MAIL. Charlotte Reboud, enseignante et référente Projet Voltaire, nous explique pourquoi il est important de former tôt les professionnels de demain aux bonnes pratiques :

Photo de Charlotte Reboud - Montpellier Business School« Avoir les bons réflexes lorsque l’on rédige un e-mail est devenu indispensable! L’e-mail est aujourd’hui le principal outil de communication en entreprise. Savoir l’utiliser permet de gagner beaucoup de temps, d’être efficace mais aussi de montrer son professionnalisme. Les étudiants doivent rapidement maîtriser les codes de l’e-mail professionnel, qui sont très différents de ceux des textos et autres messages courts envoyés depuis un smartphone. »

Grâce notamment au retour d’expérience des étudiants de Montpellier Business School, et afin de faire face aux évolutions des pratiques observées, iBellule MAIL fait peau neuve en supprimant quelques règles devenues obsolètes, et en en ajoutant de plus pertinentes. L’objectif est de se faire comprendre rapidement et d’obtenir la réponse attendue : bannir le vocabulaire négatif, éviter de demander une action à deux destinataires en même temps au risque de faire chou blanc, ne pas confondre langage parlé et langage écrit…

Retrouvez ainsi 42 règles réparties sur 6 niveaux.
TESTEZ GRATUITEMENT CE MODULE

ibellule-mail-exercice

Articles liés

Répondre à Lacotte Annuler la réponse.

Laissez un commentaire
*

    La personne qui a été interrogée a employé « e-mail », terme qui est le plus en usage dans le langage professionnel. Ses propos ont été retranscrits tels quels. Plutôt que de critiquer, voyons le verre à moitié plein : nous avons veillé à utiliser « courriel », qui peine à s’imposer. Au passage, le Projet Voltaire n’a pas vocation à lutter contre les anglicismes, même si nous essayons de les éviter autant que possible. Le Projet Voltaire fait de la remise à niveau en orthographe. Or, employer un anglicisme ne constitue pas une faute d’orthographe. Bonne journée

Pourquoi employer le terme e mail au lieu de courriel, tellement plus français, comme nos amis québécois ? C’est pourtant bien à vous de véhiculer ces termes plutôt que les termes anglo-saxons !
Cordialement
J. Bécé