L’origine de ces fameuses expressions : « Les carottes sont cuites »


Étrangement, lorsqu’il n’y a plus aucun espoir, nous utilisons souvent des expressions inspirées des légumes. Nous avons déjà abordé « la fin des haricots », voici aujourd’hui « les carottes sont cuites ». Ces expressions, qui n’ont a priori aucun sens, trouvent leur origine dans la vie domestique des siècles passés, souvent au sein de foyers très modestes.

Dans la locution « les carottes sont cuites », quel est donc le rapport entre ce légume et l’espoir perdu ? Au XVIIe siècle, la carotte était un légume bon marché, souvent présenté comme un aliment du pauvre. Idéalement, on faisait cuire les carottes avec la viande, mais on les mangeait seules en temps de disette.

On ne parlait pas alors de « vivre d’amour et d’eau fraîche » mais plutôt de ne « vivre que de carottes », ce qui signifiait « vivre avec très peu de moyens ». Par la ressemblance phonétique et par la forme, on associait aussi la carotte à la « crotte ». Ainsi, les esprits bien tournés imaginèrent une expression pour désigner la constipation : « chier des carottes ».

On comprend donc que la carotte était entourée d’un imaginaire assez péjoratif. Vers le XIXe siècle, une autre expression a fait référence au légume. Pour parler d’une personne mourante, on disait : « avoir ses carottes cuites ». La carotte en l’état ne signifie donc pas la fin, mais c’est sa cuisson qui contribue à donner toute sa portée à l’expression.

Celle-ci est restée dans la mémoire collective puisqu’elle fut reprise durant la Seconde Guerre mondiale comme code utilisé à la radio depuis Londres. « Les carottes sont cuites, je répète, les carottes sont cuites » était le signal pour déclencher des opérations dans les territoires occupés.

Cependant, carottes cuites ou non, tout espoir n’est jamais perdu, parce qu’après la pluie vient toujours le beau temps.


9 réponses à L’origine de ces fameuses expressions : « Les carottes sont cuites »

  1. Jehan Tams dit :

    Vraiment excellent ce blog. J’ai pu en apprendre beaucoup sur ce blog. Merci d’être une référence pour nous autres internautes avides de savoir.

  2. devillers dit :

    n y a t il pas un oxymore nous t offrons de payer ???? pour quelqu’un qui veut enseigner

  3. varin dit :

    je commence la lecture des règles ansi annoncées, et j’apprécie de me mettre de nouveau à la page, car j’ai beaucoup perdu à force de lire ou de voir des écrits différents voire certains affirmer le contraire de la règle applicable… surtout que je n’ai jamais été doué et qu’il me faut régulièrement me remettre à lire et relire les règles, ne les pratiquants que très rarement. D’ailleurs si vous avez des exercices d’applications, je suis intéressé par-dessus tout.

    Merci encore Alain

  4. MUTOMBO MUJINGA Donatien dit :

    Dès que j’aurais l’argent je n’hésiterais pas à acheter le niveau Excellent, ou comment faire pour que je paie en ligne à chaque connexion à l’internet?
    Donat

  5. MUTOMBO MUJINGA Donatien dit :

    Projet Voltaire est un bon outil vraiment qui va aider de millions des gens à revoir ses leçons d’orthographe merci je vais intéresser beaucoup de mes proches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *